12/12 12:09

Assistants d'eurodéputés FN: Le Front national mis en examen pour complicité et recel d'abus de confiance

Le Front national a été mis en examen pour complicité et recel d'abus de confiance fin novembre dans le cadre de l'enquête sur des emplois fictifs présumés d'assistants de députés européens FN, a déclaré aujourd'hui le trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just. "C'est la suite logique de la procédure", a précisé le responsable frontiste.

Dix-sept eurodéputés ou ex-eurodéputés FN, dont la présidente du FN Marine Le Pen et son père Jean-Marie Le Pen, sont visés par l'enquête, ouverte en 2015, qui porte sur au moins une quarantaine d'assistants. Mme Le Pen a été mise en examen le 30 juin pour abus de confiance et complicité d'abus de confiance.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de claud34
13/décembre/2017 - 13h51

On prépare déjà 2022 en essayant dès maintenant de mettre un adversaire hors course.

Portrait de PhilRAI
12/décembre/2017 - 18h13
colin33 a écrit :
Enfin une lueur qui permet d'esperer que tous ces vieux truands de la politique de droite comme de gauche, les extrêmes, seront definitivement debusqués, place aux nouveaux !!!

Les truands ne sont pas ceux auxquels vous pensez. 

Le FN demande la récusation du juge :

Communiqué du Front National

Un viol supplémentaire du secret de l’instruction permet à la presse de publier que le FN a été mis en examen le 30 novembre par Mme Claire Thepaut, juge d’instruction à Paris, dans l’affaire des assistants parlementaires reprochée à certains députés.

Cette mise examen est dans la logique de l’accusation.Elle permettra au Front National de démontrer que pas un centime n’a été détourné.

Mais cette mise en examen n’aurait pas dû être prononcée par le juge Thepaut qui aurait dû se récuser d’elle-même à raison de son appartenance au syndicat de la magistrature.

Il est absolument intolérable que des représentants de ce syndicat d’extrême-gauche puisse en quoi que ce soit juger des affaires concernant le FN et ses dirigeants.Avant de comparaître devant Mme Thepaut, le FN avait déposé une requête en récusation.Cette requête est jointe à ce communiqué afin que chacun puisse se rendre compte de l’état de décomposition morale dans lequel se trouve la justice de notre pays.

Portrait de colin33
12/décembre/2017 - 17h25 - depuis l'application mobile

Enfin une lueur qui permet d'esperer que tous ces vieux truands de la politique de droite comme de gauche, les extrêmes, seront definitivement debusqués, place aux nouveaux !!!

Les plus vus