08/12 07:16

Le CSA travaille avec les annonceurs et les publicitaires à une charte pour lutter contre les stéréotypes sexistes dans les pubs

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) travaille avec les annonceurs et les publicitaires à une charte pour lutter contre les stéréotypes sexistes dans les publicités télévisées.

Sylvie Pierre-Brossolette, membre du collège du CSA chargée du droit des femmes, a expliqué à l'AFP avoir proposé aux représentants des annonceurs et des agences de publicité la création d'une telle charte, dont le principe a été accepté. "On va discuter des modalités concrètes de cette charte, mais ils sont d'accord sur une charte d'engagement pour faire progresser l'image des femmes dans la publicité", a-t-elle expliqué. Parmi les principes qui ont déjà été arrêtés, une grille devrait être élaborée, pour permettre aux marques d'auto-évaluer leurs publicités. L'un des objectifs concrets devrait être de faire progresser la proportion d'expertes représentées dans les publicités (18% actuellement).

Cette démarche fait suite à la publication cet automne par le Conseil supérieur de l'audiovisuel d'une étude qui montrait la persistance de stéréotypes sexistes dans les pubs TV.

"Cette étude, ainsi que les propos du président Emmanuel Macron fin novembre appelant les publicitaires à améliorer l'image des femmes dans les publicités, et le climat général à l'égard des femmes, ont joué, et j'ai bon espoir que cela fera progresser les choses", a ajouté Mme Pierre-Brossolette. Le but est que cette charte soit adoptée "dans les semaines qui viennent", soit au plus tard en janvier 2018, afin qu'un premier bilan d'application puisse être établi en fin d'année prochaine, a précisé la membre du collège du CSA.

La loi Égalité et citoyenneté de janvier 2017 a étendu les missions du CSA au respect de l'image des femmes dans les publicités à la télévision. Le régulateur de l'audiovisuel était déjà chargé d'y veiller au sein des programmes diffusés par les chaînes, mais les publicités n'étaient pas concernées jusqu'à cette loi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Olyve
8/décembre/2017 - 11h06

La pub: Entretenir les cerveaux dans la surconso...

La surconso: Est néfaste pour la planète, rabâche t'il sans cesse.

Aussi absurde, qu'incohérent.

 

Portrait de Greg_2001
8/décembre/2017 - 10h30

Lutter contre les stéréotypes sexistes dans les publicités télévisées, pour faire progresser l'image des femmes dans la publicité, n'est-il pas le plus le plus sexiste ? Excluant de ce fait l'existence, portant bien réel dans les publicités, au même titre que pour les femmes, d'un sexisme envers les hommes. Et qui de plus, sont à l'encontre des mesures en faveur de l'égalité hommes /femmes voulus par le gouvernement Macron. 

 

Les plus vus