Spécial disparition de Johnny Hallyday: Le premier ministre Edouard Philippe lui a rendu hommage à l'Assemblée Nationale - VIDEO

Mis à jour le | Publié le

Aujourd'hui, à l'Assemblée Nationale , Edouard Philippe a tenu à prendre la parole. Le Premier Ministre a souhaité s'exprimer sur le décès du mythique rockeur français, expliquant être "né en 1970, c'est-à-dire bien après que Johnny Hallyday ait commencé à chanter". "Et pourtant, toute ma vie et probablement toute la vôtre et toute la nôtre Mesdames et Messieurs, nous avons, à intervalles réguliers, entendu et vu cet artiste exceptionnel qui a su séduire, conquérir de nouveaux publics et durer aussi, se renouveler et investir des champs très variés, à la fois dans la chanson mais aussi au cinéma et au théâtre", a-t-il ajouté. L'homme politique a expliqué que le chanteur "avait une place particulière". Il a alors ajouté : "Je suis bien persuadé que partout en France, quand on évoque le nom de Johnny Hallyday, il y a une chanson qui arrive, pas toujours la même bien entendu, pour chacun des Français".Enfin, le Premier ministre français a aussi reconnu "le deuil de cette famille" et a continué en expliquant avoir été "bercé, animé, réveillé parfois par des chansons de Johnny Hallyday".

.