Spécial Johnny Hallyday : Le député de la France Insoumise Alexis Corbière regrette son tweet qu'il juge "maladroit"

Mis à jour le | Publié le

Alors que le décès du mythique rocker français Johnny Hallyday vient d'être annoncé, au petit matin de ce mercredi 6 décembre, les hommages se multiplient. Néanmoins, c'est l'hommage du député de la France Insoumise Alexis Corbière qui a déclenché les plus vives réactions. En effet, l'homme n'a pas hésité à publier, sur Twitter, un message déplorant à la fois le décès de l'artiste et celui de l'écrivain, Jean d'Ormesson, décédé la veille : "Jean d'Ormesson ou #JohnnyHallyday font partie de ces très rares personnages qui lorsqu'ils nous quittent, nous replongent tous dans des souvenirs d'enfance et de jeunesse et font jaillir la nostalgie...et l'on se dit que l'on vieillit. #Hommag". C'est ensuite que l'homme a décidé, une heure plus tard, de rappeler à ses abonnés que la politique n'attend pas avec un message peu subtil et mêlant deux choses qui n'ont rien à voir ensemble.

"La triste mort de #JohnnyHalliday ne doit pas nous faire oublier le nouveau mauvais coup qu'ils nous préparent (prochaine cible : le SMIC)", a-t-il publié sur son compte Twitter, avec un lien vers un article du site d'information LCI s'intéressant au gel des augmentations annuelles du fameux salaire minimum. L'homme, qui parle du "nouveau mauvais coup qu'ils" préparent, n'a pas précisé de qui il parlait. Remarquant l'ampleur de son tweet, le politique l'a ensuite simplement supprimé.Alexis Corbière et ses tweets sont bien différents de ceux d'autres personnalités politiques comme Alain Juppé ou encore Cécile Duflot, qui ont rendu hommage à l'homme vaincu par le cancer à l'âge de 74 ans. Sa réaction n'a d'ailleurs pas manqué d'émouvoir les internautes, anonymes et célèbres, sur les réseaux sociaux.Alexis Corbière s'est exprimé en début d'après-midi sur RMC et a qualifié son tweet de "maladroit". "J'aimais beaucoup l'artiste, le chanteur populaire et ça fait partie des concerts que je suis allé voir quand j'étais petit avec mes parents", a alors déclaré le député, avant de continuer : "Je suis en train de bosser aussi sur ce que fait le gouvernement et j'ai fait une bêtise, dans le sens où c'est maladroit, ça manque de tact". A la question "Vous le regrettez?" du journaliste de la radio, l'homme politique a affirmé que "oui parce que... bon je suis pas dupe, y'a des gens qui me le reprochent, qui instrumentalisent ça pour taper dessus, mais je sais que plein de gens ont l'impression que c'est un manque de respect à Johnny, alors moi ça me touche pour un truc c'est que moi j'aime beaucoup Johnny, alors voilà, c'est sympa de m'avoir permis de le dire"..

.