04/12 10:16

Une installation artistique à Berlin avec un terroriste du Bataclan suscite la colère de nombreux politiques et d'associations

Une installation artistique à Berlin est au coeur d'une vive polémique depuis quelques heures. La photo de l'un des auteurs de la tuerie du Bataclan est affichée à côté de figures comme Martin Luther King, Socrate et bien d'autres. L'ambassade de France a fait part de sa « consternation » face à cette information révélée par "Bild" en Allemagne. Révélée par « Bild » en Allemagne, l'information a depuis suscité de vives réactions, notamment sur les réseaux sociaux.

Cette exposition intitulée "Le Musée des martyrs" et installée à la maison des artistes de Béthanie à Berlin, a pour ambition de mettre en lumière des personnes « mortes pour leurs convictions ». Parmi elles, le terroriste islamiste français Mostefaï, et les auteurs des attentats suicides à Bruxelles de mars 2016. « Les artistes ont cherché à élargir le concept du martyr », explique Ricarda Ciontos, le responsable de l'association Nordwind précisant que le but était de présenter des personnalités « au-delà de tout jugement de valeur ».

Sur Twitter, plusieurs personnalités politique françaises ont également fait part de leur colère, dont Nicolas Dupont-Aignan qui pointe du doigt une « injure aux victimes de l'islamisme ». De son côté, Eric Ciotti qualifie cela de « honteux ». 

L'ambassade de France en Allemagne a également fait part de sa « consternation » , en déclarant « Un tel parti pris est profondément choquant. Tout en rappelant notre attachement à la liberté de la création artistique, nous dénonçons la confusion ainsi faite entre martyre et terrorisme. » 

L'association Life for Paris, créée pour les victimes des attentats du 13 Novembre, ne cache pas sa colère auprès du Parisien : «On a toujours soutenu la création artistique, comme thérapie notamment. Mais là, on est révulsés : il s'agit d'une provocation haineuse et intolérable à visée purement médiatique. Life for Paris a demandé le retrait immédiat de la photo incriminée.»

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bruno.13
4/décembre/2017 - 18h58

Un seul mot pour désigner ces soit-disants artistes : des pourritures. Il y en de gros manque de "personnalités" dans cette expo : où sont Andréas Baader, Hitler et d'autre criminels dans le genre. N'ont ils pas agit par conviction eux aussi? Ne sont-ils pas encore adulés comme des martyrs par beaucoup de gens, notamment les néo-nazis. Mais il s'agit d'allemands donc pour une expo en Allemagne, cela aurait fait tache!

Portrait de Patatrac
4/décembre/2017 - 16h19

On se demande s'ils ne veulent pas donner raison à ces pourritures , il y à des limites pour parler d'art ou d'artistes , ça va un peu loin . Il faut demander aux familles des victimes ce qu'elles en pensent .

Portrait de ajc21
4/décembre/2017 - 12h50

Et non les pourritures de terroristes ne sont pas des martyrs, ce sont les victimes les martyrs

Les plus vus