02/12 09:46

Asnières: Une professeure affirme avoir été victime d'attouchements de la part de cinq élèves de classe de 1ère

Une professeure aurait voulu écrire un rapport au sujet du mauvais comportement de cinq de ses élèves de 1ère, quand ces derniers, mécontents, l'auraient encerclé dans le couloir. Ils auraient alors procédé à des attouchements sur elle, selon Le Parisien.

Depuis, la professeure a déposé plainte au commissariat local, et une enquête a été lancée. Mais certains élèves s'insurgent contre la mise en cause de leurs camarades et plus de 200 d'entre eux ont organisés le blocus du lycée, en signe de protestation. "Elle invente tout ça pour se venger. Ils ne l’ont jamais touchée", affirme au Parisien, Sami, un élève de seconde.

Du côté des professeurs ont soutient l'enseignante: "Je ne peux pas imaginer pas que ma collègue invente des mains baladeuses. Le problème, c’est que les jeunes n’ont pas conscience de leurs actes" affirme un professeur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JakoRalboladonff
2/décembre/2017 - 23h57
Tophe7892 a écrit :

Quel beau pays ! Des gamins accusés de tripoter leur prof en groupe. Une prof accusée d'inventer l'histoire pour se débarrasser de petits c... Lycée Auguste Renoir à Asnières ... 

Classement national : 1796/2277

C'est un des innombrables avantages de cette merveilleuse "miximité sociale" si chère aux gauchistes, le bonheur sans cesse renouvelé de cette fantastique acquisition : la société multiculturelle.

Portrait de Tophe7892
2/décembre/2017 - 11h14

Quel beau pays ! Des gamins accusés de tripoter leur prof en groupe. Une prof accusée d'inventer l'histoire pour se débarrasser de petits c... Lycée Auguste Renoir à Asnières ... 

Classement national : 1796/2277

Portrait de maya430
2/décembre/2017 - 11h13

De mieux en mieux...

Portrait de Wouhpinaise
2/décembre/2017 - 10h55

J'ai peine à croire qu'elle ait pu inventer une telle histoire. Mais bon, attendons la fin de l'enquête.

Portrait de pawi
2/décembre/2017 - 09h50

à virer tous et pas pour 3 jours mais définitivement de cet établissement!

en passant par la case prison ou au moins garde à vue... +suivi psy parce qu'ils ont des problèmes, par UNE psy bien entendu.

qu'ils n'aient affaire qu'à des femmes: policières, femmes juges etc...

Les plus vus