01/12 17:26

En colère, deux ex-membres de Noir Désir dénoncent un article du Point à charge contre Bertrand Cantat - Regardez

Deux ex-membres du groupe Noir Désir, Denis Barthe et Jean-Paul Roy, ont réfuté vendredi, dans une vidéo postée sur Facebook, de nouvelles accusations de violences contre Bertrand Cantat rapportées la veille par Le Point. Jeudi, à quelques heures de la sortie du premier album solo de Cantat, l'hebdomadaire a affirmé dans un article qu'il existait "une omerta" autour du comportement violent de l'artiste de 53 ans, avant et après le drame de Vilnius. Cantat a été condamné à huit ans de prison pour avoir tué en 2003 dans cette ville, sa compagne, l'actrice Marie Trintignant. Elle avait succombé à ses coups après une violente dispute. Il a purgé quatre ans de prison avant de bénéficier d'une libération conditionnelle en 2007. Son contrôle judiciaire a pris fin en 2011.

Pour son enquête, Le Point s'appuie notamment sur le témoignage anonyme d'un des 4 membres de Noir Désir. Cette source assure que la femme de Cantat, Kristina Rady, qui s'est suicidée en janvier 2010, a menti au moment du procès du chanteur, demandant aux membres du groupe de cacher ce qu'ils savaient, pour que leurs enfants ne découvrent pas "que leur père était un homme violent". "Nous avons tous décidé de mentir. Nous étions tous sous son emprise", assure cet ancien membre de Noir Désir. Vendredi, le batteur Denis Barthe et le bassiste Jean-Paul Roy ont contesté l'article du Point.

"Nous demandons à la direction de la revue de nous présenter des excuses dans les plus brefs délais, pour tout ce qui est dit dans cet article. Cet article fait état d'un mystérieux membre de Noir Désir qui s'exprimerait sous couvert d'anonymat. Nous sommes clairement mis en cause dans ces propos. Nous réfutons totalement ce qui a été dit", déclare Denis Barthe dans cette vidéo. Le quatrième et dernier membre du groupe, le guitariste Serge Teyssot-Gay, n'a pas souhaité réagir auprès de l'AFP. "Il ne veut pas parler de Noir Désir", selon son attachée de presse. Egalement contacté par l'AFP, l'avocat de Bertrand Cantat, Me Antonin Lévy, n'a pas pu être joint immédiatement. Le directeur du Point, Etienne Gernelle, a défendu vendredi son article. "Denis Barthe, le batteur de #NoirDesir a le culot de demander à @lepoint des excuses... Il peut attendre longtemps ! Relire plutôt l'édifiante enquête d'@annesophiejahn sur l'omerta à propos des violences de #Cantat", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de alekine1
2/décembre/2017 - 11h41

S'il était si bien, pourquoi avoir arrêté Noir Désir?

Portrait de fleurdesel
2/décembre/2017 - 10h33
Citoyen85 a écrit :
Ils ont peur que Cantat leur casse la g....

Ca ne risque pas, bien trop lâche, il préfère tabasser les femmes.

Portrait de Capri
1/décembre/2017 - 23h36

Noir Désir = "Noir" + "Désir" = tout est dit depuis le début

Portrait de Supercomix
1/décembre/2017 - 18h56
45ACP•©• a écrit :

Vous êtes à vomir. 

Typique du colleur d'affiche prêt à tout pour son idéologie dictatoriale. 

Non problemo mon gars. Gerbe si mon avis te retourne et fais gaffe à tes pompes.

Portrait de Supercomix
1/décembre/2017 - 18h31
Citoyen85 a écrit :
On ne saura jamais puisqu'elle a fini par se suicider.

Encore plus pratique pour inventer tout un tas de conneries. Elle couvre un mec qui l’a quittée pour une autre qu’il a fini par tuer ? Non sans blague. 

Portrait de zeltron
1/décembre/2017 - 18h27

Ils étaient où les "rockers " quand la femme de leur pote s'est tuée de désespoir ?  Bref ils feraient mieux de se cacher de honte.

Portrait de Supercomix
1/décembre/2017 - 18h25

Mouais. Donc en gros, il la tabassait mais jamais devant les enfants et elle a manipulé le groupe pour obtenir de faux témoignages pour le couvrir comme si elle n’en avait pas encore pris assez plein la tronche.... Vachement crédible. Ça va ravir les amateurs habituels de rumeurs / mensonges / ragots / inventions / conneries etc.

Portrait de wicket
1/décembre/2017 - 17h52

Si c'est faux, qu'ils portent plainte contre Le Point et on verra !  

Les plus vus