25/11/2017 07:22

Les hôtesses et stewards qui ne vendent pas assez de parfums, liqueurs et snacks dans le collimateur de la compagnie Ryanair

Les hôtesses et stewards qui ne vendent pas assez de parfums, liqueurs, snacks et autres cartes à gratter de loterie sont dans le collimateur de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair.

Dans une lettre dont “La Libre Belgique” a eu copie, WorkForce International, l’une des agences par laquelle passe Ryanair pour recruter ses équipages, explique ainsi à l’un de ses contractuels que ses performances de vente ne sont pas "acceptables" dans les avions.

Résultat à partir du 1er décembre, ses horaires sont modifiés et lui seront désormais communiqués chaque semaine. Au lieu d’avoir des jours fixes de travail (cinq jours de prestation, suivi de trois jours de récupération), ce membre d'équipage doit ainsi être disponible pour combler les absences éventuelles dans sa base. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de La matraque
26/novembre/2017 - 12h01

Et pourquoi ne pas punir les pilotes qui font le moins de looping ?

Les plus vus