25/11 08:35

Londres: Que s'est-il vraiment passé hier sur Oxford Street en plein Black Friday ? Neuf personnes ont été blessées dans la panique

L'artère la plus commerçante de Londres, Oxford street, s'est vidée brusquement vendredi après-midi en pleine journée de promotions du "Black Friday" à cause d'une fausse alerte dans un contexte très tendu au Royaume-Uni après une vague d'attentats.

La police des transports a indiqué en soirée que le mouvement de panique avait été déclenché par "une altercation entre deux hommes" sur le quai de la station de métro d'Oxford Cicus. Une vidéo montrant les deux hommes a été diffusée avec un appel à témoins.

Neuf personnes blessées dans les bousculades qui ont suivi ont du être hospitalisées et sept autres ont été soignées pour des blessures légères avant d'être renvoyées chez elles, selon le service londonien des ambulances. Après avoir traité dans un premier temps l'incident comme s'il s'agissait d'un acte de terrorisme, les forces de l'ordre ont indiqué un peu plus tard n'avoir trouvé "aucune trace de coups de feu, ni suspect, ni victime", et ont finalement déclaré qu'elles se retiraient des lieux. L'incident "est terminé", a indiqué la police londonienne dans un communiqué, une heure et demie après avoir reçu, à 16H38, des signalements de coups de feu tirés à Oxford Street et dans la station de métro Oxford Circus.

"La zone été fouillée rapidement et nous sommes en train de lever les cordons de sécurité", a-t-elle précisé sur Twitter.

Selon une journaliste de l'AFP sur place, les gens confinés dans les magasins avaient commencé à quitter dans le calme les lieux où s'étaient rendus des policiers armés. Les stations de métro d'Oxford Street et de Bond Street, qui avaient été fermées, ont rouvert et les trains y circulent à nouveau normalement, selon la police des transports britannique.

19h21: L'incident est terminé selon la Police

18h54: Les stations de métros de Oxford Circus et Bond Street sont ouvertes de nouveau

18h42: La police annonce ne trouver pour l'instant aucune trace de coups de feu ou de blessés

18h41: « Nous ne savons pas encore » ce qu’il s’est passé, a déclaré un porte-parole de la Metropolitan Police interrogé par l’AFP. Sur Twitter, celle-ci a toutefois appelé les personnes se trouvant sur Oxford Street, une artère commerçante très fréquentée en ce jour de « Black Friday »(Vendredi Noir ), à se réfugier « dans un immeuble ».

18h34: Un « incident » a eu lieu ce vendredi après-midi à la station de métro londonienned’Oxford Circus, qui a été fermée, a annoncé la police dans un tweet. Des policiers armés se sont déployés sur le site, et ils ont appelé les passants à éviter le secteur. Selon la police britannique, un «certain nombre de tirs» ont été entendus à 16h38 heure locale sur Oxford street et dans le métro Oxford circus. La police estime qu'il pourrait s'agir d'un acte terroriste.

18h28: Les témoins évoquent des dizaines de personnes hurlant, laissant tomber leurs courses sur le sol pour prendre la fuite

18h20: La police évoque des coups de feu dans Oxford Street et dans la station de métro

.

18h03: Incident en cours en plein coeur de Londres où des centaines de personnes sont évacuées à Oxford Circus Tube station. Des policiers armés sont sur place.

18h00: Des témoins évoquent des personnes fuyant Oxford Circus à Londres en courant

Premières images sur place:

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jarod26
25/novembre/2017 - 05h51
Migennes89 a écrit :

Et valaroder, zeltron et jarod26 qui commençaient déjà à lancé leur fiel. Pas de bol! c'était une fausse alerte. Seul u banditu corsu a eu une réflexion exemplaire tout en retenue et a attendu le fin mot de l'histoire!

je n'y peut rien c'est devenu une habitude smileysmiley
Portrait de pawi
24/novembre/2017 - 19h21

Mais comment peut-on sans revendication oser parler d'attentat terroriste?! c'est débile! illogique. (et je parle d'une revendication AVANT!!! pas d'une récupération APRES... trop facile ça)

Même si un fou revendique ou cherche des raisons liant cela à un attentat pour justifier, ça n'est pas un attentat surtout sans armes de guerre, explosifs etc... quand on bricole sa crise de démence armée parfois que d'un véhicule en plus!!!

c'est quoi l'intérêt de parler d'attentat? pour des mesures sécuritaires d'exception ou cacher l'incompétence de la police à maîtriser le moindre débile?! ah ben oui si c'est un attentat évidemment... on comprend mieux là hein!

n'importe quoi!

 

MàJ: FAUSSE ALERTE en plus alors que ces débiles auront donc lâché le mot "attentat" pour rien.. CQFD

Portrait de Jarod26
24/novembre/2017 - 18h41
surement un déséquilibré tout ça
Portrait de Valaroder
24/novembre/2017 - 18h39
zeltron a écrit :

Encore des déséquilibrés isolés?

 

Des Suédois en mal du pays, probablement, comme d'hab'.

Portrait de zeltron
24/novembre/2017 - 18h35

Encore des déséquilibrés isolés?

Les plus vus