Face aux étudiants de Science Po, Edwy Plenel s'en prend à Manuel Valls: "Il n'aime pas qu'on dérange, qu'on fasse cette liberté de la presse" - VIDEO

Mis à jour le | Publié le

Hier dans "C à vous", Maxime Switek revenait sur l'intervention d'Edwy Plenel face aux étudiants de Science Po. Le patron de Mediapart n'a pas été tendre envers Manuel Valls. En effet, pour le journaliste, l'homme politique n'aime pas "qu'on dérange, qu'on fasse cette liberté de la presse". Si Manuel Valls avait attaqué le directeur de "Valeurs actuelles", Edwy Plenel affirme qu'il aurait défendu le journal et sa direction contre l'ancien Premier Ministre en écrivant un éditorial. De plus, "la société des journalistes de Mediapart aurait protesté". Pour le journaliste de Mediapart, "c'est un scandale".

Pour rappel, le désamour entre les deux hommes a commencé quand Edwy Plenel a provoqué la polémique en reliant "une gauche qui ne sait plus où elle est" avec "une extrême droite identitaire". Pour le directeur de MediapartManuel Valls et cette gauche égarée "trouvent n'importe quel prétexte, n'importe quelle calomnie, pour en revenir à leur obsession: la guerre aux musulmans, la diabolisation de tout ce qui concerne l'islam et les musulmans". L'ancien Premier ministre s'était exprimé sur cette affaire, qualifiant la déclaration d'Edwy Plenel, dans le contexte actuel, d'"appel au meurtre".  Manuel Valls a aussi expliqué que les accusations de fascisme dont il a fait l'objet, proférées par un contributeur de Mediapart, n'ont qu'un but : celui de "le disqualifier".

.

Regardez

.