23/11 10:46

Face aux étudiants de Science Po, Edwy Plenel s'en prend à Manuel Valls: "Il n'aime pas qu'on dérange, qu'on fasse cette liberté de la presse" - VIDEO

Hier dans "C à vous", Maxime Switek revenait sur l'intervention d'Edwy Plenel face aux étudiants de Science Po. Le patron de Mediapart n'a pas été tendre envers Manuel Valls. En effet, pour le journaliste, l'homme politique n'aime pas "qu'on dérange, qu'on fasse cette liberté de la presse". Si Manuel Valls avait attaqué le directeur de "Valeurs actuelles", Edwy Plenel affirme qu'il aurait défendu le journal et sa direction contre l'ancien Premier Ministre en écrivant un éditorial. De plus, "la société des journalistes de Mediapart aurait protesté". Pour le journaliste de Mediapart, "c'est un scandale".

Pour rappel, le désamour entre les deux hommes a commencé quand Edwy Plenel a provoqué la polémique en reliant "une gauche qui ne sait plus où elle est" avec "une extrême droite identitaire". Pour le directeur de MediapartManuel Valls et cette gauche égarée "trouvent n'importe quel prétexte, n'importe quelle calomnie, pour en revenir à leur obsession: la guerre aux musulmans, la diabolisation de tout ce qui concerne l'islam et les musulmans". L'ancien Premier ministre s'était exprimé sur cette affaire, qualifiant la déclaration d'Edwy Plenel, dans le contexte actuel, d'"appel au meurtre".  Manuel Valls a aussi expliqué que les accusations de fascisme dont il a fait l'objet, proférées par un contributeur de Mediapart, n'ont qu'un but : celui de "le disqualifier".

.

Regardez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Seaskua...
29/novembre/2017 - 13h20

Edwy Plenel fait du cinéma. Il prétend défendre la liberté de la presse alors qu'il n'est pas le dernier à tenter de bâillonner un Eric Zemmour. Il suffit de lire la charte des journalistes de Munich puis de comparer avec les pratiques de Médiapart pour voir qu'il bafoue les principes qui régissent la profession.

 

A Science Po, Edwy Plenel indique que Manuel Valls a commis un acte contraire à la constitution. Ah bon, quel est donc l'article de la constitution ?

 

En fait Plenel c'est du vent. Et c'est une fausse référence, déjà prise les mains dans la bidouille journalistique lorsqu'il était au Monde. C'est en plus un fraudeur à la TVA. Un escroc présente et parle bien car c'est ainsi qu'il trompe son monde. Edwy Plenel est un escroc du journalisme.

 

Portrait de wicket
23/novembre/2017 - 11h19

Pauvre homme ! je parle de Plenel, bien sûr !

Portrait de Philomène
23/novembre/2017 - 11h14

Valls par çi Valls par là .Quand va t-on cesser de nous rebattre les oreilles avec ce parkinsonien ? 

Portrait de Jarod26
23/novembre/2017 - 11h10
ce gros foutage de la part de ce mec =)
Portrait de Monte-Cristo
23/novembre/2017 - 11h09

Cet islamo-gauchiste défend la liberté de la presse à géométrie variable ! Il n'y a aucune guerre contre les musulmans, qu'il arrête de se faire des films !

Ce sont les islamistes qui font la guerre à l'Occident et au monde libre.

Doit-on lui rappeler que c'est le christianisme qui est la religion la plus persécutée au monde ? 

Portrait de Citoyen85
23/novembre/2017 - 11h00

Plenel fait partie des idiots utiles aux islamistes radicaux. 

Portrait de Veridik
23/novembre/2017 - 10h57

Edwy Plenel a lui des problèmes avec la liberté tout court : Il parle des musulmans en général mais en ayant comme interlocuteur les plus radicaux, mélangeant sciemment les musulmans modérés et radicaux, ce qui est de la désinformation.

La majorité des musulmans autour de chez moi sont intégrés et libéraux, cet intellectuel  soutient sournoisement les musulmans les plus conservateurs et donne une vision fausse des musulmans qui sont pour la plupart différent de ce qu'il en dit.

Portrait de pawi
23/novembre/2017 - 10h50

oser appeler liberté de la presse que de défendre l'indéfendable: non Mossieur Plenel! désolé.

Média part est un média part...ial et partiel.

Les plus vus