22/11 07:41

Uber a annoncé hier soir que les données de 50 millions d’utilisateurs et de 7 millions de chauffeurs ont été volées par des pirates informatiques

Uber a annoncé hier soir que les données de 50 millions d’utilisateurs et de 7 millions de chauffeurs avaient été volées. Pour les clients, ce sont les noms, les adresses mail et les numéros de portable qui ont été subtilisés. Uber assure en revanche que les données bancaires et de l’historique des courses n’a pas été touché.

Plus grave, sur les 7 millions de chauffeurs concernés par le piratage, les numéros de permis de conduire et les noms de 600.000 d’entre eux ont été récupérés par les hackeurs. Des données particulièrement sensibles qui pourraient par exemple permettre de reproduire de faux permis.

Dara Khosrowshahi, nommé à la tête d'Uber fin août, souligne qu'il a été informé "récemment" de cet incident qui se serait en réalité produit fin 2016. Il précise que ce sont deux individus ne faisant pas partie de l'entreprise qui seraient responsables de ce piratage. "L'incident n'a pas atteint les systèmes de l'entreprise ni son infrastructure", tient-il par ailleurs à rassurer.

Il ajoute avoir pris par conséquent plusieurs mesures pour améliorer les procédures, dont une protection renforcée des données des chauffeurs victimes de cet incident. "Bien que nous n'ayons aucune preuve de fraude ou d'utilisation frauduleuse liées à cet incident, nous surveillons les comptes affectés et nous avons renforcé leur protection contre la fraude", a-t-il encore détaillé. 

Selon Bloomberg, Uber aurait payé 100.000 dollars aux hackers afin qu'ils ne divulguent pas l'existence de cet incident, une information qui n'a pas été confirmée par Uber.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ankormoa
22/novembre/2017 - 08h02

on doit malheureusement avoir tous , nos données plus ou moins piratées , reste à croiser les doigts afin qu’elles ne servent pas à des fins frauduleuses.....

Les plus vus