18/11 12:17

Pascal Praud: "Je suis 100% Bolloré. Si on n'est pas content, on part, on ne crache pas dans la soupe. Je hais les traîtres."

Interrogé par Voici cette semaine, Pascal Praud donne sa vision de son métier et surtout de sa fidélité à son employeur.

Il explique:

"Quand j'étais à TF1, j'étais 100% TF1. Quand j'étais au FC Nantes, j'étais 100% FC Nantes. Et aujourd'hui, à CNEWS, je suis 100% Bolloré."

Et d'ajouter à destination de ceux qui sont heureux de prendre un salaire mais adire critiquer leur employeur:

"Si on n'est pas content, on part, on ne crache pas dans la soupe. La fidélité est une valeur que je place au-dessus de tout car je hais les traîtres" 

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dada790145
18/novembre/2017 - 16h19

Ahh que c'est beau d'être aussi corporate et lèche cul avec son patron , c'est bien mon petit pascal , gentil chien chien , tu auras le droit a ta petite pri-prime en fin d'année smiley

Portrait de Jarod26
18/novembre/2017 - 14h09
le fayot de service =)
Portrait de pawi
18/novembre/2017 - 13h26

le pire dans toute cette histoire n'est pas encore la grève honteuse contre un employé pris pour excuse mais la guerre larvée pendant des mois: le travail de sape à miner le terrain au profit des concurrents par des meneurs ayant eux déjà retrouvé d'avance une place ailleurs et suivi par des pigeons dont les plus jeunes journalistes!

Si on suit la logique débile des grévistes, un patron de chaîne d'information doit payer et fermer sa g... sans absolument rien décider y compris qui il peut employer!!! dément! Puisque le refus à la base est que la chaîne d'information du groupe Canal+ ne puisse mettre en avant les points forts de Canal+ que sont les fictions et au passage le sport déjà largement traité par la chaîne! Si le cinéma surtout mais aussi la série ce n'est pas du culturel mais seulement du "divertissement" on peut se pose des questions sur ce qu'est le sport en info: où est l'information dans le sport?! c'est totalement artificiel, on oppose des gens seuls ou en équipe selon des règles inventées et où est l'info que de donner des résultats et "analyser" soi disant les rencontres? voyez ça du point de vue de qui n'aime pas regarder du sport!!! Un peu de logique SVP merci d'avance!

On ne peut pas interdire au patron de faire l'information qu'il veut, de la façon qu'il veut et avec qui il veut: ce qui est fait sur n'importe quel autre type de chaîne ne serait pas autorisé sur une d'information: ??? Aux fous!!!!

Donc P.Praud a raison: si vous n'êtes pas contents, vous dégagez, vous la fermez... derrière vous la porte et sans la claquer. mais vous ne détruisez pas l'entreprise et le boulot des autres!

La grève est un droit, mais un constat d'échec si tout le reste a échoué: là il n'y a pas eu de reste du tout mais directement la grève, pour casser la chaîne et au delà l'entreprise, le groupe! Le droit au travail passe avant le droit de grève et c'est logique d'ailleurs, pas seulement parce que dans la déclaration des droits de l'homme et du citoyen/de la citoyenne: il faut d'abord être embauché pour pouvoir faire grève et avant d'être licencié d'ailleurs... Les grévistes n'ont pas à empêcher les non grévistes, qui auront toujours été plus nombreux que les grévistes d'ailleurs -surtout qu'il n'y a pas que des journalistes travaillant dans la chaîne!- ! d'ailleurs prendre en compte dans les votes que des grévistes est une honte, anti démocratique: un non gréviste vote automatiquement contre la grève!!! et on s'aperçoit qu'une minorité a réussi à foutre en l'air et bloquer une chaîne pendant un mois complet...

Les plus vus