17/11 10:15

Le réseau social Twitter annonce qu'il va retirer la certification à certains utilisateurs

Fini le petit badge bleu: le réseau social Twitter a annoncé qu'il modifiait sa politique sur les comptes certifiés et qu'il se réservait dorénavant le droit de retirer le précieux sésame aux comptes qui ne respectent pas ses conditions d'utilisation.

L'annonce intervient après une polémique qui a éclaté quand des néo-nazis et des suprémacistes blancs ont vu leurs comptes être certifiés.

Le badge bleu "permet d'assurer aux utilisateurs l'authenticité d'un compte d'intérêt public", explique Twitter sur son site.

Il est souvent accordé aux responsables politiques, artistes, sportifs, journalistes ou diverses célébrités pour leur accorder plus de poids et de légitimité sur le réseau social. L'entreprise se réserve le droit de l'accorder au cas par cas, après demande des utilisateurs.

Mais dans son annonce, Twitter a reconnu que dans son processus de certification il n'avait jusqu'ici pas pris en compte l'existence de messages tels que les discours haineux, les appels à la violence ou tout autre discours ne respectant pas ses conditions d'utilisation.

"Nous travaillons sur un nouveau programme d'authentification et de vérification. En attendant, nous n'acceptons plus de demandes de vérification", a déclaré l'entreprise dans un tweet.

"Nous passons en revue nos comptes certifiés et retirerons leur certification aux comptes qui ne respectent pas les nouvelles directives".

Le petit badge bleu précédemment accordé à Richard Spencer, l'une des figures de la droite suprémaciste blanche américaine, a ainsi été retirée. "Je ne suis plus vérifié! On n'a plus le droit d'être blanc et fier de l'être de l'être ?", a-t-il réagi dans un tweet.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus