11/11 12:01

Uber mettra à la disposition des habitants de Los Angeles, de Dallas et de Dubai des voitures volantes dès 2020

Un représentant de Uber, Jeff Holden, a annoncé lors d'un sommet à Lisbonne que l'entreprise prévoyait d'utiliser des voitures volantes d'ici à 2020. 

Ces voitures volantes, qu'Uber espère à l'avenir généraliser, seront testées dans trois villes, dont deux américaines : Los Angeles, Dallas et DubaiLos Angeles a été la dernière ville a être annoncée. 

Pour avoir toutes les chances de son côté, la firme américaine a annoncé avoir signé un accord avec la Nasa, pour créer un trafic aérien de basse altitude. Le rôle de la Nasa est aussi de tester la sécurité des embarcations et le niveau de pression subie par les passagers. Les voitures volantes, ressemblant à de petits avions, seront probablement entièrement automatisés et autonomes.

Malgré tout, de nombreux problèmes restent à résoudre pour rendre ce projet utopiste réalisable. Uber souhaiterait transporter ses voyageurs de l'espace de toits en toits mais aucune installation n'est en mesure, pour l'instant, de supporter le poids de tels engins.
D'autres grandes entreprises, dont Boeing et Airbus, travaillent sur cette technologie. Pourtant, Uber a l'air d'être l'entreprise progressant le plus vite, Jeff Holden expliquant qu'il "y a beaucoup de progrès, mais ils sont difficiles à voir de l'extérieur car une grande partie du travail est fait en coulisse".

L'entreprise américaine mise sur ce projet pour diminuer le temps de trajet de ses utilisateurs : selon elle, un voyage d'une heure et demie, à bord d'une voiture à Los Angeles sera effectué en 30 minutes en véhicule volant. Elle souhaite aussi mettre fin aux embouteillages, et c'est pour cela que la ville de Los Angeles, ville au trafic souvent congestionné, a été choisie.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus