08/11 17:38

La première réaction de Marine le Pen après la levée de son immunité parlementaire: "On veut me museler"

Le bureau de l’Assemblée nationale a décidé mercredi après une demande judiciaire en vue de lever l’immunité parlementaire de Marine Le Pen, députée FN qui avait diffusé sur Twitter des photos d’une victime du groupe Etat islamique, a-t-on appris de sources parlementaires.

Le bureau, plus haute instance collégiale de l’Assemblée composée de 22 députés, ne s’est pas prononcé sur le fond du dossier concernant la présidente du FN, comme habituellement, mais sur le caractère sérieux, loyal et sincère de la demande de la justice. Marine Le Pen avait publié en 2015 des photos violentes de propagande de l'État islamique sur le réseau social.

Au début de l'après-midi, Marine Le Pen a réagi à la levée de son immunité parlementaire. Pour elle, c'est une "décision de basse politique politicienne".

Le Code pénal punit de trois ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende le fait « de diffuser (…) un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine » lorsque ce message est « susceptible d’être vu ou perçu par un mineur ».

En fin de journée, Marine le Pen a tenu à réagir dans un communiqué de presse.

"Le gouvernement actuel s’inscrit ainsi une nouvelle fois dans la continuité du précédent, car c’est Bernard Cazeneuve, alors ministre socialiste de l’Intérieur, qui avait saisi la justice dans cette affaire de liberté d’expression politique.

En effet, souhaitant dénoncer le parallèle ignoble établi entre le Front National et l’Etat islamique sur le plateau de BFMTV en décembre 2015, j’avais publié sur le réseau Twitter des photos des exactions de l’organisation terroriste, photos montrant l’horrible réalité de ces crimes.", a-t-elle déclaré.

Et d'ajouter: "En s’associant à cette opération politique menée hier par un ministre socialiste et aujourd’hui par une ministre en marche, les deux étant résolument engagés dans un combat violent contre le Front national, le bureau de l’Assemblée nationale affiche une volonté clairement revendiquée de persécuter une adversaire politique et de tenter de museler celle qui incarne l’opposition et l’alternative au pouvoir en place."

"Au moment où la France est la cible permanente des attentats islamistes, où nos compatriotes sont sauvagement assassinés par les tueurs de l’Etat islamique, il est pour le moins scandaleux que l’Assemblée nationale feigne d’ignorer le fond de cette affaire et cherche à lui donner une connotation totalement étrangère au but qui était poursuivi.", a-t-elle écrit.
Et de conclure: "Le pouvoir et ceux qui le servent entendent donner à cette affaire une tournure politique. Un procès sera donc l’occasion de dénoncer publiquement les agissements monstrueux de l’Etat islamique, mais également les défaillances coupables des pouvoirs publics."

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dragon75
9/novembre/2017 - 13h42 - depuis l'application mobile

Et oui l’héritière, le fn est vraiment un parti comme les autres! Philippot parti vos rêves pour le pouvoir sont finis

Portrait de PhilRAI
9/novembre/2017 - 11h55
Filoû02 a écrit :

Normal de museler tout animal agressif ? :)

Pas un animal agressif, juste une opposante politique ! Elle dérange, ses arguments portent de plus en plus dans la population, alors ses adversaires font tout pour la museler. Personnellement cela me conforte dans mon vote pour le FN.

Portrait de mimide-56
9/novembre/2017 - 11h55

Ca lui evitera de tenir toujours les memes discours depuis des années c'est a dire critiquer tous les choix des gouvernements en place...elle ne comprendra jamais que pour etre elue il faut un programme qui tient debout...

Portrait de Filoû02
9/novembre/2017 - 11h07

Normal de museler tout animal agressif ? smiley

Portrait de corl
9/novembre/2017 - 07h29

pendant ce temps la ...il y a un député en marche qui fracasse le crane d un autre à coup de casque et qui reste député ...bah oui  lui il est dans le bon camp . Deux poids deux mesures 

Portrait de tobian
8/novembre/2017 - 20h11

   Je n'ai pas à défendre Marine le Pen, mais je ne pense pas qu'en publiant ces photos, elle ait voulu faire l'apologie du terrorisme. Plutôt le contraire?

Portrait de gyette
8/novembre/2017 - 19h19
Wouhpinaise a écrit :

Mouais... J'ai quand même la nette impression que la diffusion de ces photos et un prétexte tombé à pique pour lui retirer son immunité. Mais je peux m'tromper... :X

Je n'aime pas Marine Le Pen, mais là, je pense que vous avez raison... L'excuse est un peu courte pour lui enlever son immunité !!! mais à force de chercher, ils sont arrivés à trouver quelque chose !

Portrait de Wouhpinaise
8/novembre/2017 - 17h29

Mouais... J'ai quand même la nette impression que la diffusion de ces photos et un prétexte tombé à pique pour lui retirer son immunité. Mais je peux m'tromper... smiley

Portrait de ale35
8/novembre/2017 - 16h25

bizarre que montrer la vérité par certaines personnes et pas d'autres dérange

Portrait de PhilRAI
8/novembre/2017 - 13h45

Il ne faut pas montrer les exactions des musulmans commises au nom de leur religion, c'est de l'islamophobie, c'est mal.

Portrait de Laziq
8/novembre/2017 - 13h45

"susceptible d’être vu ou perçu par un mineur"

A ce compte-là, il faut interdire de diffusion pas mal de reportages et documentaires historiques. Certains manuels scolaires d'histoire aussi.

Les plus vus