26/10 17:49

Agacé d'être interrompu pendant un discours à l'Assemblée nationale, le député de La France Insoumise, François Ruffin perd son sang-froid - Regardez

A l'Assemblée Nationale, ce jeudi 26 octobre, le député François Ruffin avait pour objectif de défendre la suppression du CICE, crédit d’impôt pour la compétitivité et l'emploi. Mais au début de son discours, le député de la Somme a été coupé par un brouhaha, ce qui a exaspéré l'homme politique qui a décidé subitement de jeter son micro avant de quitter le pupitre.

Une réaction comprise et soutenue par un autre député de La France Insoumise, Alexis Corbière, qui en a profité pour reprendre le micro et dénoncer le "délit de faciès" auquel est confronté son collègue député. Il a alors appelé au silence et a été applaudi par une grande partie de l'assemblée.

François Ruffin a ensuite pu reprendre la parole, avant d'être à nouveau coupé par la présidente de séance, mais cette fois-ci dans son bon droit.
.


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jeff2912
27/octobre/2017 - 10h28
El Cochanec a écrit :

Apparemment vous connaissez ma vie, mon travail, mon vécu vous êtes trop fort ! Vraiment vos interventions ici sont toujours d'un éclairage essentiel, et en plus jamais d'attaques personnelles vous êtes un exemple. 

#achetestoiunevie

Et oui je le répète il s'emporte vite en 2 secondes, donc il n'est peut être pas fait pour ce job où il faut de la mesure et savoir garder son sang froid.

C'est un Twittos, t'auras jamais plus de 140 caractères.

Portrait de burgiba
27/octobre/2017 - 10h12
JuɨcyPussy a écrit :

Parce que sa cause n'est pas la tienne ?

#Désespérant

#PutainDeLongueDurée

La cause de fascistes d'extrême-gauche qui font du terrorisme intellectuel, il y a eu une large majorité pour la rejeter aux dernières élections.

La France des nains soumis ne représente personne à part elle-même. Il n'y a que des gloglos pour s'intéresser à des escrocs qui ne savent que faire le buzz avec un discours boulangiste alors que sans jamais avoir été au pouvoir, ils ont déjà les pires travers des politiques et sont régulièrement pris la main dans le sac.

 

 

Portrait de bertranddep
27/octobre/2017 - 03h32 - depuis l'application mobile

Qu il apprenne a parler et a respecter les instances. On ne bafouille pas de la sorte on dirait qu il se reveille

Portrait de bertranddep
27/octobre/2017 - 03h31 - depuis l'application mobile

Qu il apprenne a parler et a respecter les instances. On ne bafouille pas de la sorte on dirait qu il se reveille

Portrait de tchiscilo
26/octobre/2017 - 21h01

Avec la chemise grande ouverte, façon BHL, ils se croient en soirée?

Portrait de nicolas.j7081
26/octobre/2017 - 20h26

Ruffin et comme la plupart des insoumis avec les communistes sont les seuls à pointer des dossiers  que beaucoup aimerait faire passer sous silence, je pense à la depakine par exemple. De toute façon, Ruffin n'a pas besoin des avis des internautes qui commentent par ci par la, il doit seulement des comptes à ces électeurs, ceux d'Amiens. Et il semblerait qu'il ait une bonne opinion auprès d'eux. Les rigolos ce sont tout les autres qui ne cessent de gesticuler, couper la parole, huer. Visiblement le renouvellement n'aura pas suffit.  Bravo Ruffin, tu as notre soutien. 

Portrait de B612
26/octobre/2017 - 20h09

Je comprend tout à fait Ruffin et Corbière, et ceux qui me font honte sont les autres.

L'Assemblée Nationale fait quelquefois davantage penser à une classe dissipée en l'absence du professeur, qu'à la réunion des élus qui décident de notre sort. Des qui chahutent, qui se moquent, qui rigolent, qui couvrent de cris les propos d'un autre, un qui fait la poule, l'autre qui fait un doigt... Et comme le temps de parole d'un député est chronométré, trop facile de le déstabiliser.

D'accord avec eux qui dénoncent de tels comportements, puérils, et qui demandent juste le respect de la démocratie et plus généralement d'autrui. Principe qui doit être respecté en société, et encore plus dans ce contexte.

Portrait de Wouhpinaise
26/octobre/2017 - 18h55

"Ouais ! Euhhh..." ??!! Un peu prosaïque pour débuter une phrase en pleine Assemblée.

Portrait de gyette
26/octobre/2017 - 18h39

Les "insoumis" commencent à se prendre une tête à ne plus passer les portes... Et son "pote" obligé de prendre sa défense ! très drôle !!!

Les pauvres chéris, on ne les laisse pas parler !!! chut ! tout le monde au garde à vous, l' "insoumis" parle !!!

Quant au "délit de faciès", ils ne nous l'avaient pas encore fait celui-là !!! smiley

Portrait de platane
26/octobre/2017 - 18h34

ce Monsieur se croit tout permis il ne veut pas être interrompu mais lui reste t-il digne de l'Assemblée?

Portrait de garlaban
26/octobre/2017 - 18h21

Par son attitude, depuis le début il fait plus de mal que de bien à sa cause.

Portrait de garlaban
26/octobre/2017 - 18h21

Par son attitude, depuis le début il fait plus de mal que de bien à sa cause.

Portrait de sergioplaya2
26/octobre/2017 - 18h15 - depuis l'application mobile

A ces coco

Portrait de Sophie Petrini
26/octobre/2017 - 17h51

C'est tout ? Je croyais que ce serait une grosse colère

Les plus vus