15/10/2017 19:02

Un groupe de militants de la cause kurde a occupé dimanche pendant plus d'une heure les locaux de l'AFP à Paris

Un groupe d'une vingtaine de militants de la cause kurde ont occupé dimanche pendant plus d'une heure les locaux du siège parisien de l'AFP pour réclamer la libération d'Abdullah Öcalan, leader du PKK emprisonné depuis 1999 en Turquie.

Aux cris de "Libérez Öcalan", les manifestants ont déployé depuis les étages supérieurs de l'immeuble un grand portrait du chef du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

A l'extérieur de l'immeuble, plus d'une centaine de militants s'étaient rassemblés sur la place de la Bourse. Après discussion avec la rédaction en chef, le groupe est sorti de l'AFP sans incident. Abdullah Öcalan, chef historique du PKK, est détenu depuis 18 ans sur l'île-prison d'Imrali, en Turquie.

Condamné à mort en 1999, sa peine a été commuée ensuite en prison à vie. Alors qu'Abdullah Öcalan a mené des négociations secrètes avec les autorités d'Ankara pour parvenir à un cessez-le-feu appliqué dès 2013, celui-ci a volé en éclats il y a un an et les combats ont repris dans le sud-est de la Turquie, région en majorité kurde. Le conflit entre rébellion kurde et forces armées turques a fait plus de 40.000 morts depuis 1984. Le PKK est une organisation classée "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux, dont l'Union européenne et les Etats-Unis.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus