14/10 11:14

Le juge qui a libéré Bertrand Cantat parle pour la 1ère fois: "Il est inexact de le présenter comme meurtrier ou assassin"

Le juge Philippe Laflaquière qui a géré le dossier Bertrand Cantat parle pour la première fois dans le Parisien ce matin et il revient sur la polémique autour de la Une des «Inrocks» et raconte la détention puis la libération de Cantat, il y a tout juste dix ans.

Dans cette interview, il explique ce que lui a dit Bertrand Cantat sur son geste:

"Bertrand Cantat a évoqué une altercation avec sa compagne, une bousculade au cours de laquelle il a été projeté contre un angle de porte. Il a éprouvé une très vive douleur dans le dos qui a provoqué en lui un soudain déchaînement de violence, de puissantes gifles dont les conséquences furent terribles.

Est-il nécessaire de rappeler qu’il a été condamné à Vilnius pour «coups mortels» et non pour homicide volontaire (NDLR : cette dernière qualification n’existait pas alors dans le droit lituanien) ?

Il est donc inexact de le présenter comme un «meurtrier», ou pire comme un «assassin», toujours cette dictature de l’émotion. (...) Prenant en compte les réductions de peine, j’aurais pu le libérer un an auparavant. Il n’a pas demandé une dérogation à cette jurisprudence, il voulait être traité comme tout autre détenu.

Dans la période qui a précédé et suivi l’audience, la pression médiatique était incroyable. Inévitablement, j’ai subi des attaques et des menaces de mort. Mais il n’y avait strictement aucune raison de refuser cette libération justifiée et méritée."

A noter que lundi à 20h55, NRJ12 proposera un numéro inédit de Crimes consacré à cette affaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de maya430
15/octobre/2017 - 12h29
ACDC a écrit :

C'est un malheureux coup du sors Marie Trintignan etait une ecorchée vive et pas non plus une bonne soeur alors arretez vos sarcasmes sur Bertrand encore aujourd'hui il en souffre !! je ne vous souhaite pas d'avoir un coup du sors dans votre vie toujours cette société du jugement facile sur la vie des autres et en plus par le biais du net des insultes ça commence à bien faire !! A bon entendeur............

 

Et allez on va jusqu'à salir Marie pour protéger ce sale type. Non seulement il l'a massacrée à coup de poings, mais en plus il l'a laissée agoniser pendant une nuit dans la pièce à côté tout en discutant avec le petit frère de Marie, à qui il n'a rien dit bien sûr.

C'est un coup du sort aussi le suicide de son ex femme et le message vocal qu'elle a laissé avant de mourir à ses parents ou elle parle de sa peur et de la violence et de la folie de Cantat ?

Portrait de ACDC
15/octobre/2017 - 08h54

C'est un malheureux coup du sors Marie Trintignan etait une ecorchée vive et pas non plus une bonne soeur alors arretez vos sarcasmes sur Bertrand encore aujourd'hui il en souffre !! je ne vous souhaite pas d'avoir un coup du sors dans votre vie toujours cette société du jugement facile sur la vie des autres et en plus par le biais du net des insultes ça commence à bien faire !! A bon entendeur............

 

Portrait de erine.teygype
15/octobre/2017 - 01h33

Quand on est juge et qu'on tient ce genre de propos on comprend mieux pourquoi des raclures sont libérées tous les jours. Ce juge ne ferait-il pas partie du syndicat de la magistrature?

Portrait de maya430
15/octobre/2017 - 01h31

L'ex femme de Cantat  remercierait ce juge, si elle le pouvait ...

Ce juge devrait être démis de ses fonctions. C'est proprement scandaleux. Honte à lui.

Portrait de Visiteur95
14/octobre/2017 - 23h16

Il est inexact de présenter ce c*nnard de juge comme une personne sensée.

Portrait de dada790145
14/octobre/2017 - 19h41

ça en fait un type violent et dangereux qd même , si a chaque fois qu'il souffre physiquement il se met dans un état comme ça il peut être vraiment dangereux , alors moi un jour je suis allé chez le docteur , j' avais super super mal au bide il m'a touché le bide j'avais encore plus mal , je me suis retenu de le fracasser en 2 et de le ruer de coups pourtant ...

Portrait de Capri
14/octobre/2017 - 19h10

Noir Desir... tout était dit des le départ : un désir noir d’une personne qui attire certainement les femmes mais pour un noir dessein... qui provoque la mort autour de lui. Beurk. Après, il a certainement fait le tout doux en prison mais le cœur est noir a l’interieur.

Portrait de Veridik
14/octobre/2017 - 18h47

Si les juges se mettent à accuser l'inexcusable......

Il y'a des millions de gens qui ont des douleurs violentes au dos mais ne tuent pas pour autant...'

Portrait de montibo
14/octobre/2017 - 16h37

Non non monsieur le juge il n'est ni meurtrier ni assassin, bien sûr il est le brave type que vous désignez si gentiment !

Mais, pensez-vous à la famille victime de cet individu?

Soit, il a fait son "temps" comme on dit, mais il est inutile de lui trouver des circonstances atténuantes?

LES FAITS SONT TROP GRAVES POUR EN FAIRE UN MARTYR 

Portrait de Laziq
14/octobre/2017 - 15h54

"Il a éprouvé une très vive douleur dans le dos qui a provoqué en lui un soudain déchaînement de violence".

Autrement dit, Cantat est une victime qui avait face à lui une troisième ligne de rugby.

Portrait de royrogers
14/octobre/2017 - 15h26

la justice est à changer en France;tout est à revoir;les juges en premier

Portrait de royrogers
14/octobre/2017 - 15h24

je ne peux plus écouter un de ses disques;ça me donne envie de vomir...

Portrait de montibo
14/octobre/2017 - 15h18
AntoNids a écrit :

Les juges ne sont pas là pour plaire!!!!!!!!!!!!

Les juges ne sont pas là non plus pour dire des ............... !

 

Portrait de Ankormoa
14/octobre/2017 - 15h10

Bin voyons , ce juge ne veut pas non plus le parrainer pour la légion d’honneur pour faits remarquables ?

Portrait de nina83
14/octobre/2017 - 15h06

C'est le Juge qui déclare ça ???? "Il a éprouvé une très vive douleur dans le dos qui a provoqué en lui un soudain déchaînement de violence, de puissantes gifles dont les conséquences furent terribles." non mais je rêve !!!! et pourquoi alors il a mis je ne sais combien d'heures a appeler les secours, à prévenir la famille... non mais oh !!! et ses multiples grosses bagues qui ont accentués les coups portés, oh mais c'est un pauvre chouchou qu'il faut maintenant plaindre..... et je rappelle encore et toujours : quelques années plus tard, sa femme, mère de ses enfants, s'est suicidée.... sans doute parce qu'elle était trop heureuse avec lui ??? ce type est une ordure.

Portrait de montibo
14/octobre/2017 - 13h52

La famille Trintignant appréciera !!!!!!!!!!!!

Portrait de Térisa
14/octobre/2017 - 13h48
temeos a écrit :

a t il justifié ? il a juste explique ce que lui avait dit le prisionnier

Et donc il l'as cru sur parole....

Si un jour je fais une connerie j'aimerais avoir un juge avec le même mode de pensée en face de moi.

Petit rappel. Jacqueline Sauvage  a été inculpé d'homicide volontaire par un juge et condamné à 10 ans de prison pour avoir tuer son mari qui pendant 20 ans l'as battu, violé elle et ses 3 filles.

Cantat lui 8 ans de prison pour avoir massacrer à coups de poing sa compagne....

J'adore la justice.

Portrait de zobzob
14/octobre/2017 - 13h38
temeos a écrit :

comme quoi il faut réfléchir à ce que l'on lit

 

200 km/h contre un mur tue tout le monde directement hors ce ne fut pas le cas, mais surtout aucun homme n'est capable à main nue d'arriver à cette force, faut donc arrêter de dire n'importe quoi ou de répéter betement !

C'est les termes utilisés dans la chronique de Nadia Daam qui ont été copié/collé ici, mais en effet d'accord avec vous, une connerie de plus au palmarès de cette journaliste qui est déjà long comme le bras.

Portrait de zobzob
14/octobre/2017 - 13h29
Caramba62 a écrit :

Pourquoi votre commentaire apparaît des dizaines de fois ?? C'est vous ou c'est un bug ??

En plus son commentaire est faux puisque qu'elle n'était pas morte, le petit frère de Marie Trintignant lui même est allé la voir dans la chambre dans laquelle elle était allongée, il a vu qu’elle avait un coquard, elle respirait et ne s'est pas inquiété plus ça, c'est plus tard quand il est revenu une seconde fois qu'il a vu du sang qui coulait de sa bouche, il a appelé les secours.

Portrait de Caramba62
14/octobre/2017 - 13h06
Citoyen85 a écrit :
Pauvre Cantat qui en plus s'est fait mal aux mains en frappant cette faible femme. Il a bien dormi après en la laissant crever et quand il a constaté son décès il a plutôt téléphoné à ses proches pour geindre sur son sort, qu'au secours.

Pourquoi votre commentaire apparaît des dizaines de fois ?? C'est vous ou c'est un bug ??

Portrait de temeos
14/octobre/2017 - 12h59

Cet homme a tué une femme à main nue, ce geste n'est en aucun excusable, d'ailleurs personne ni lui ne tente de se faire excuser...

 

Neanmoins, il a payé sa peine lui, pas comme bien d'autres. Cela ne lui donne pas le droit de tourner la page et recommencer comme si de rien.. Ce n'est d'ailleurs pas le cas vous en conviendrez;.

 

Mais d'un point de vue morale, deux choses, ou vous lui demandez de se suicider car oeil pour oeil , dent pour dent ( ce que je demanderai à la place des vicitmes,) ou vous acceptez qu'il a payé le prix que la société via la justice lui a facturé !

A vous de voir

Portrait de Micheldu17.02
14/octobre/2017 - 12h57

Il a frappé des coups mortels et ensuite, l' a laissée agoniser, quelle "étourderie", vraiment smiley...

Le juge, "qui a libéré  Bertrand Cantat", en réalité, défend plus sa gestion du dossier qu' autre chose.

Portrait de temeos
14/octobre/2017 - 12h56
elisa-beth a écrit :

mensonges! ce ne sont en aucun cas des gifles mais des coups de poings portés avec une violence inouïe et chacun pris à part étant mortel à lui seul!

il y a une volonté non seulement délibérée de tuer mais un acharnement puisqu'elle était déjà morte alors qu'il continuait à la taper!

et que lui pauvre petite chose soudain ni robuste ni musclée éprouve une vive douleur soi disant: en quoi cela justifie son attitude?! il est la victime bientôt: il a été repoussé! QUAND un homme comprendra t-il ce que cela signifie d'être repoussé? un "non" physique?! et supportera t-il qu'on lui dise non?!

si chacun des coups pris à part étaient mortels, elles seraient mortes directement non ? 

Hors elle était inconsciente ou dans le coma pendant plusieurs heures avant l'arrivée des secours, et elle est morte bien plus tard à l hopital..

Cqfd

Portrait de temeos
14/octobre/2017 - 12h54
Planète des singes a écrit :

C'est une justification ça ? Sous prétexte que la dispute s'envenime et qu'il ressent une violente douleur dans le dos, il a le droit de la frapper jusqu'à la mort ? Il ferait mieux de se taire ce juge.

a t il justifié ? il a juste explique ce que lui avait dit le prisionnier

Portrait de temeos
14/octobre/2017 - 12h52
Caramba62 a écrit :

Choquants et indécents les termes employés par ce juge en expliquant que la libération de Cantat était "justifiée et méritée" !

justifiée d'un point de vue judiciaire et pénitentiaire  et non d'un point de vue morale 

Portrait de alekine1
14/octobre/2017 - 12h52

Il a totalement raison, d'ailleurs on peut dire qu'il est inexact qu'Hitler était un monstre, que Manson est un psychopathe et Madoff un escroc...

 

Ah non ça ne marche pas avec eux, donc ça ne marche pas non plus avec Cantat, c'est bien un assassin.

Portrait de temeos
14/octobre/2017 - 12h51
.legay a écrit :

Marie Trintignant a selon les médecins légistes, "subi l’équivalent de la force d’une moto projetée à 200 km/h contre un mur".

No more comment...

comme quoi il faut réfléchir à ce que l'on lit

 

200 km/h contre un mur tue tout le monde directement hors ce ne fut pas le cas, mais surtout aucun homme n'est capable à main nue d'arriver à cette force, faut donc arrêter de dire n'importe quoi ou de répéter betement !

Portrait de Caramba62
14/octobre/2017 - 12h50

Choquants et indécents les termes employés par ce juge en expliquant que la libération de Cantat était "justifiée et méritée" !

Portrait de Georges Moustaku
14/octobre/2017 - 12h44

Fuck the monster !

Portrait de faustine133
14/octobre/2017 - 12h09

Il ferait mieux de la "fermer" ce juge! C'est indigne de defendre un type pareil !

Les plus vus