13/10 10:31

Affaire Harvey Weinstein: Pour Sandrine Rousseau, "il faut maintenant que la société entende" les victimes - VIDEO

Hier soir sur France 5, Anne-Elisabeth Lemoine recevait Sandrine Rousseau sur le plateau de "C à vous".

L'auteur réagissait à l'affaire Harvey Weinstein quelques jours après son clash avec Christine Angot qui portait sur le harcèlement sexuel, c'était dans "On n'est pas couché". Elle dénonce le fait que la société "minimise" et que "l'on n'entend pas" les victimes.

.

Regardez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Planète des singes
13/octobre/2017 - 14h38
AntoNids a écrit :

Pour vous sexe = amour???

Pour vous sexe = viol ???

Portrait de Planète des singes
13/octobre/2017 - 12h00
carino a écrit :

Je suis completement partisan pour qu'on aille à fond dans la lutte contre ce type de délit   Faudrait meme une police specialiste dans tous ce qui touche cette delinquence là ... 

Nb il est clair que "la vengeance" peut entrer en ligne de compte dans les accusations, et faits ..... c'est pourquoi il faut absolument des forces speciales pour identifier minutieusement si il  y  a délit ou pas .... 

Il y a aussi un phenomène nouveau qui est la peur generalisée qu'ont les hommes de faire le premier pas ... au risque de se faire traiter d'harceleur , machiste , d'irrespectueux mais là cela ne rentre pas dans la sphère du délit .... aujourd'hui il y a deux type d'hommes ceux chanceux d'etre grand fort et beau ( pas un hasard que des beaux mecs ne sont jamais accusées non ? ) et le reste   et les riches qui peuvent utiliser leurs forces pour convaincre une femme qui ne les aime pas à les aimer .... 

"et les riches qui peuvent utiliser leurs forces pour convaincre une femme qui ne les aime pas à les aimer ...." Pardon mais là on ne parle pas d'amour mais de détraqués sexuels qui profitent d'une position sociale dominante pour violer  et abuser des femmes. Ça n'a strictement rien à voir ! Il faut arrêter d'édulcorer les choses et la langue de bois. Ce sont des VIOLS et il n'y a aucun amour dans un viol. 

Portrait de carino
13/octobre/2017 - 11h34

Je suis completement partisan pour qu'on aille à fond dans la lutte contre ce type de délit   Faudrait meme une police specialiste dans tous ce qui touche cette delinquence là ... 

Nb il est clair que "la vengeance" peut entrer en ligne de compte dans les accusations, et faits ..... c'est pourquoi il faut absolument des forces speciales pour identifier minutieusement si il  y  a délit ou pas .... 

Il y a aussi un phenomène nouveau qui est la peur generalisée qu'ont les hommes de faire le premier pas ... au risque de se faire traiter d'harceleur , machiste , d'irrespectueux mais là cela ne rentre pas dans la sphère du délit .... aujourd'hui il y a deux type d'hommes ceux chanceux d'etre grand fort et beau ( pas un hasard que des beaux mecs ne sont jamais accusées non ? ) et le reste   et les riches qui peuvent utiliser leurs forces pour convaincre une femme qui ne les aime pas à les aimer .... 

Portrait de Navire Amiral
13/octobre/2017 - 11h26 - depuis l'application mobile

Lire Rebecca Traister.
Tout le monde savait. Harcèlement sexuel, violences, intimidations, menaces, censure, pots de vin.
Voisin direct de Clinton a Long Island et une des filles d'Obama a fait un an de stage dans son entreprise.
Le pire, le type participait à la Women's March contre Donald Trump le 21 Janvier dernier.

Portrait de Planète des singes
13/octobre/2017 - 11h04

Ce qui est effarant dans cette histoire tout comme dans celle de DSK, c'est que tout le monde savait et mettait tranquillement son mouchoir par dessus. Comme si tout cela est normal. la version moderne du droit de cuissage quand on est riche et puissant. A vomir. smiley

Portrait de highglandeur
13/octobre/2017 - 10h52

Mais faut arrêter avec ces oies blanches et leur cervelle de moineau! Le fait de devoir discuter contrat avec son patron dans sa chambre d'hôtel, y a pas quelque chose qui devait sonner dans leur petite tête? Après faut pas se plaindre hein quand on accepte déjà ça!

 

Portrait de Veridik
13/octobre/2017 - 10h44

C. Angot a dit qu'il fallait "se débrouiller" quand une femme a été aggressée, certains ont été dans son sens (on se protège dans le petit milieu politico-médiatique Parisien). Triste spectacle que celui qu'est devenu ONPC.

Portrait de nork
13/octobre/2017 - 10h34

On attend avec impatience les commentaires de Angot sur cette affaire.

Les plus vus