03/10/2017 10:16

Edouard Philippe annonce que l'Etat va mettre en oeuvre un nouveau plan de lutte contre l'antisémitisme qu'il qualifie de "bête immonde"

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé hier soir que l'Etat mettrait en oeuvre à partir de 2018 un nouveau plan pluriannuel de lutte contre l'antisémitisme, "cette bête immonde" qui, quand on la croit "disparue", "réapparaît encore".

Il a plaidé l'exigence de "nous battre ensemble - et quand je dis ensemble c'est bien tous ensemble, toutes confessions, toutes philosophies confondues -, contre cette bête immonde qu'est l'antisémitisme". Une "bête" qui "emprunte à la fois à l'hydre et au phénix (...): quand on le croit disparu, il réapparaît encore et encore".

Le Premier ministre a cité, au titre des causes de cet antisémitisme, "l'ultraviolence du terrorisme islamiste". Celle, a-t-il énuméré, qui a conduit à l'assassinat d'Ilan Halimi en 2006 et à la tuerie dans une école juive de Toulouse en 2012, pour laquelle le frère du jihadiste Mohamed Merah, accusé de complicité, comparaît depuis lundi devant la cour d'assises spéciales de Paris.

Edouard Philippe a également rappelé l'attaque contre l'Hyper Cacher en janvier 2015, l'assassinat par défenestration de Sarah Halimi en avril dernier, puis la séquestration d'une famille en septembre à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis.

Pour le chef du gouvernement, si les actes antisémites ont baissé en 2016 (-58,5%), ce recul "ne doit pas faire oublier une autre réalité", celle de la "banalisation de l'antisémitisme et de sa forme réinventée (...) qu'est l'antisionisme".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ange gardien
3/octobre/2017 - 20h28

Il a oublié le plan de lutte antichrétien !!!!

Portrait de seb2746
3/octobre/2017 - 14h19

Encore et toujours pour 1 seule religion, les autres sont accusées de tout les maux de la terre... encore et encore.

Hallucinant de voir ça en France, un gouvernement à la botte d'une association extrémiste. Osez citer Valls, le gars qui voulait mettre dehors les Français y'a encore qqes années (dans son superbe discours anti-Français alors qu'il était au pouvoir) pour y mettre le peuple juif en entier, c'est incroyable.

 

Le pire c'est que ce gouvernement parle au nom d’extrémistes du CRIF/LICRA et pas des juifs qui n'ont encore une fois RIEN demandés, quand on lit les propos de BHL appelant au massacre de tout les musulmans (dans la presse "Française" en plus) et ensuite de l'extermination des autres religions sans qu'il soit nullement inquiété (incitation au génocide c'est pourtant puni par la loi), on voit qui contrôle la justice dans notre pays.

 

A quel moment il va défendre les centaines de chrétiens morts dans les attentats ? jamais...

Portrait de loulou2717
3/octobre/2017 - 11h48

Ok que notre premier Ministre ne se trompe pas de cible et qu'il accuse les bonnes personnes. Les antisémites en France sont connus pas la peine de tourner autour du pot, il faut nommer les responsables...moi je ne le ferais pas sous peine d’être accusé de raciste et autres adjectifs!

Mais juste un exemple, Vous mettez un homme avec une Kippa dans un village du Cantal et le même dans une banlieue d'une grande ville...attendez et contastez les effets!!! Pas la peine de faire de long sondage!

Portrait de atlantique07
3/octobre/2017 - 11h44

Quand Merah a assassiné les enfants Juifs dans une école nous n'avons pas été à la hauteur de cette horreur absolue. La France entière aurait du être dans la rue ,il n'en a rien été...

Les plus vus