25/09 07:08

Disparition de la doyenne des actrices françaises, Gisèle Casadesus, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, à 103 ans

L'actrice Gisèle Casadesus, décédée dimanche à Paris, avait gardé la fraîcheur des rôles d'"ingénue et soubrette légère" pour lesquels elle a été engagée à la Comédie-Française à vingt ans, en 1934. "La grande actrice Gisèle Casadesus, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, entourée de l'amour de ses proches, s'est éteinte paisiblement ce 24 septembre en son domicile parisien", a déclaré à l'AFP son fils, le chef d'orchestre Jean-Claude Casadesus.

"A l'époque on appelait les sociétaires Mademoiselle, c'est une vieille coutume, ça date de la nuit des temps où les comédiennes ne pensaient même pas qu'elles pouvaient avoir un enfant", racontait-elle récemment à l'AFP, alors qu'elle fêtait ses cent ans, assise bien droite dans son fauteuil de velours. Mais dès l'enfance, Gisèle Casadesus, née le 14 juin 1914 "à 4 heures du matin" précisait-elle, savait déjà qu'elle "ferait du théâtre et aurait des enfants". "Ca faisait beaucoup rire les grandes personnes, qui pensaient que c'était incompatible!" "J'ai eu la chance de prouver le contraire", lançait-elle. Car la jeune première du Français a trouvé le moyen, dans une carrière très pleine tant sur les planches qu'au cinéma, d'avoir quatre enfants, respectivement devenus chef d'orchestre (Jean-Claude Casadesus), comédienne (Martine Pascal), peintre (Béatrice Casadesus) et compositeur (Dominique Probst). Dans la famille Casadesus, on est musicien, comédien, chanteur ou artiste. Son choix de faire du théâtre ne soulève donc pas d'objections: "Chez nous , c'était +le conservatoire d'abord+", rappelait-elle.

Encore au conservatoire, elle partage l'affiche dans une pièce avec Pierre Fresnay. "Un grand trac pour une jeune comédienne de 19 ans!" s'exclamait-elle.

"Il y avait une scène d'amour, où Pierre Fresnay me prenait dans ses bras, il me renversait en arrière, il mettait son pouce sur ma bouche et il embrassait son pouce! Ca m'arrangeait très bien, d'autant qu'il y avait (sa compagne) Yvonne Printemps dans la salle !".

Dans son appartement montmartrois - elle vivait depuis toujours dans le même immeuble - Gisèle Casadesus était entourée de bustes de Molière et de photos de la ravissante jeune première des débuts à la Comédie-Française.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bertrand
2/octobre/2017 - 14h41

UNE   GRANDE   DAME  EST  PARTIE

Portrait de Supertomate
25/septembre/2017 - 17h59

Elle a eu un beau parcours

Qu'elle repose en paix 

Portrait de POCKSY
25/septembre/2017 - 10h23

J'aimais beaucoup cette comédienne au regard si doux. Elle est partie après une longue vie, discrètement. Condoléances à toute la famille.

Portrait de Morlock3
25/septembre/2017 - 07h59

R.I.P

Les plus vus