22/09 08:42

Calais: Sept migrants ont été blessés dont quatre par arme blanche lors d'une rixe entre plusieurs dizaines de personnes

Sept migrants ont été blessés dont quatre par arme blanche lors d'une rixe entre plusieurs dizaines d’Éthiopiens, d'Irakiens et de Syriens au moment de la distribution de repas à Calais, a rapporté la préfecture. La bagarre a éclaté en centre ville aux alentours de 18h30 pendant qu'une association distribuait de la nourriture, a précisé la préfecture du Pas-de-Calais confirmant une information de La Voix du Nord.

Les sept blessés ont été hospitalisés et sont hors de danger. Aucune interpellation n'a eu lieu.

Selon un correspondant de l'AFP présent sur place, une distribution de repas se déroulait sans incident près de l'hôpital vers 22h. La dernière rixe entre migrants, qui attendent à Calais et aux alentours de pouvoir passer en Grande-Bretagne, a eu lieu fin août, a ajouté la préfecture.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BelleGazou8
22/septembre/2017 - 17h36
12.7. a écrit :

Triste constat mais très factuel.

Et dire que ce sont tous des chances pour la France... Médecins, chirurgiens, avocats, ingénieurs. Tous sont bénéfiques à la France mais pas dans leur pays car là-bas ils sont trop nombreux pour vivre de leur métier...

Des chances pour la France... qui ne veulent pas rester en FRANCE, puisqu'ils sont à  Calais pour "essayer par tous les moyens" à gagner l'Angleterre, qui n'en veut pas, mais...!

Portrait de Planète des singes
22/septembre/2017 - 13h12

C'est quoi le but de la manoeuvre ? Qu'ils décident de rentrer chez eux tous seuls en laissant pourrir la situation ? Ça ne fonctionnera pas comme ça. Maintenant que la GB sort de l'Europe, la France devrait tous les laisser passer et que les britanniques se débrouillent avec ses migrants. 

Portrait de BelleGazou8
22/septembre/2017 - 10h06

Même entre eux ils ne peuvent pas se voir et jouent du couteau. Et les associations qui continuent à accueillir et nourrir cette engeance...!

Portrait de nork
22/septembre/2017 - 09h00

Et moi qui pensait naïvement que le ballet des bus grand luxe, (réquisitionnés pour amener les migrants dans leurs nouveaux centres tout neufs), sous l'oeil de caméras attendries, aurait permis d'éviter le retour de ces parasites dans le calaisis.

Les plus vus