20/09 18:44

Le documentariste Lech Kowalski, qui filme depuis plusieurs mois le conflit des GM&S, placé en garde à vue

Le documentariste Lech Kowalski, qui filme depuis plusieurs mois le conflit des GM&S, a été placé en garde à vue au commissariat de Guéret (Creuse) mercredi, pour "violence" et "rebellion" contre les forces de l'ordre, a-t-on appris auprès du parquet de Guéret. Il a été interpellé pour "rébellion", parce qu'il est soupçonné d'avoir été "violent" avec les forces de l'ordre, a précisé le parquet à l'AFP. Le cinéaste a été interpellé alors qu'il était venu filmer devant la préfecture de Guéret une manifestation des ouvriers de l'équipementier automobile GM&S qui vient d'être repris par GMD. "Lech a accompagné les salariés qui ont envahi la préfecture en milieu de journée. Il y avait beaucoup de gendarmes, qui ont demandé aux médias de quitter la pièce avant de procéder à l'évacuation" des locaux, a expliqué à l'AFP son épouse Odile Allard. Selon le témoignage à l'AFP de Thierry Matonnat, journaliste local, "les médias présents ont continué de filmer en invoquant le droit à l'information".

Les policiers "ont dû nous sortir avec les ouvriers, et ont essayé de prendre la caméra du documentariste qui s'est agrippé à son matériel.", a raconté ce journaliste. Peu après son interpellation vers 16h00, une quarantaine de salariés et plusieurs journalistes, se sont réunis devant le commissariat de police de Guéret en soutien au réalisateur. Né en 1951 de parent polonais à Londres, Lech Kowalsi qui réside en France depuis 1999, a débuté sa carrière en filmant le New York underground. Il est aussi l'auteur de nombreux documentaires sur la scène punk rock, et les sites industriels et villes sinistrés, notamment aux Etats-Unis. En 1992 il a reçu le Golden Gate Award du Festival du film de San Francisco pour son film "Rock Soup" et en 2002, le prix spécial du jury du festival international du documentaire d'Amsterdam pour "On Hitler's Highway".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus