19/09 18:49

EN DIRECT - Ouragan Maria: : L'alerte violette, le niveau de vigilance le plus élevé; déclenchée à Saint-Martin et Saint-Barth - Un mort et deux disparus en Guadeloupe

18h48: Un mort et deux disparus en Guadeloupe selon un premier bilan de la Préfecture

17h05: L'alerte violette, le niveau de vigilance le plus élevé, sera déclenchée à Saint-Martin et Saint-Barthélemy à midi (18 heures, heure de Paris), annonce la préfète.

Cette alerte violette, synonyme de confinement des populations, sera décrétée "jusqu'à nouvel ordre sur les deux îles", déjà ravagées par l'ouragan Irma. "En tant normal, je ne l'aurais pas fait, mais vu la fragilité de l'habitat, les débris qui restent, je ne veux pas prendre de risque", a expliqué Anne Laubiès.
16h55:  La préfecture de Martinique dénombre un blessé grave et deux blessés légers par l'ouragan sur l'île. La circulation est difficile à cause des nombreux poteaux électriques sur la route. Les administrations doivent rouvrir cette après-midi.
Les écoles resteront fermées toute la journée, le temps d'évaluer les dégâts et de nettoyer les établissements.
30 à 40% du réseau téléphonique est toujours hors service, selon la préfecture de Martinique.

15h31: "Ces ouragans sont l'une des conséquences directes du réchauffement climatique" (Emmanuel Macron)

15h18: Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy placées en vigilance rouge cyclonique par Météo France

14h52: "Depuis la Guyane je me rends le plus vite possible en Guadeloupe avec du matériel et des forces supplémentaires", a déclaré sur Twitter Annick Girardin, la ministre des Outre-Mer.

14h23: L'ouragan Maria vient de repasser en catégorie 5

14h00: Les vents violents et les pluies torrentielles de l'ouragan Maria, "potentiellement catastrophique" selon les spécialistes américains, balayaient mardi l'archipel français de la Guadeloupe, après avoir fait des ravages à la Dominique, coupée du monde. Déjà dévastée par le cyclone Irma il y a une dizaine de jours, toute la région a été mise en état d'alerte avant le passage de Maria.

12h11: En Martinique, l'ouragan Maria a fait deux blessés "très légers" et des dégâts "peu importants" (autorités)

12h04: "En Martinique, les dégâts matériels sont peu importants", a indiqué Jacques Witkowski, directeur général de la sécurité civile

10h42: "Ce qui manque aux Antilles, c'est la prévention", a déclaré Victorin Lurel, ancien président du conseil régional de Guadeloupe, sur BFMTV.

"Le vent n'arrête pas depuis plusieurs longues heures, tout tremble dans les maisons", a-t-il témoigné.

10h00: Arbres et poteaux électriques renversés, fortes pluies, vents violents et inondations: dès lundi après-midi, les quelque 73.000 habitants de cette île des Caraïbes avaient témoigné sur les réseaux sociaux de l'approche de Maria.
Avant la Dominique, l'oeil du cyclone était passé à 50 km des côtes nord de l'île française de la Martinique, privant 33.000 foyers d'électricité mais sans faire de dégâts significatifs, selon la préfecture.

09h10: L'ouragan Maria vient d'être rétrogradé en catégorie 4 mais reste très dangereux

08h21: Le Premier ministre de la Dominique publie un long message sur Facebook (en anglais), estimant que son pays a été "dévasté" par le passage de l'ouragan Maria. "Jusqu'à présent, nous n'avons perdu que des choses que l'argent peut remplacer. Ma plus grande peur est que nous nous réveillons pour apprendre qu'il y a des blessés graves et des morts. (...) Nous aurons besoin d'aide, toute l'aide possible."

.

06h56: L'ouragan Maria a touché terre lundi soir (mardi matin en Belgique) sur la Dominique, frappant l'île caribéenne avec des vents de 260 km/h, selon le centre américain des ouragans (NHC).L'ouragan de catégorie 5, la plus élevée, a frappé l'île vers 21h15 locales (03h15 HB mardi matin) et avance à 15 km/h en direction de l'ouest-nord-ouest, selon le NHC qui cite des données relevées par l'île française de la Martinique ainsi que des avions américains.

05h48: Maria, désormais ouragan de catégorie maximale 5, se dirigeait lundi soir vers la Guadeloupe après avoir touché la Martinique, une dizaine de jours après le passage ravageur d'Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. L'ouragan s'est renforcé lundi en catégorie 5, devenant "potentiellement catastrophique", selon le Centre national des ouragans (NHC) américain. Il a touché la Martinique, où 33.000 foyers ont été privés d'électricité, selon la préfecture, qui n'a pas relevé de dégât significatif avec une quarantaine d'interventions des pompiers. Selon Christian Massip, prévisionniste à Météo-France, l'oeil du cyclone est toutefois passé à 50 km des côtes du nord de la Martinique et le mur de l'oeil du cyclone, qui concentre des vents très forts, n'a pas touché l'île. L'activité économique a néanmoins été "stoppée", les transports en commun "interrompus". Les établissements scolaires et les crèches ont été fermés.

04h03: L'ouragan Maria, qui menace les Caraïbes, est désormais classifié "de catégorie 5", soit la catégorie la plus élevée qui correspond à un phénomène "potentiellement catastrophique", a annoncé le centre national américain des ouragans (NHC) lundi soir.L'œil et le centre de l'ouragan s'approchent de la Dominique, avec des vents soutenus atteignant 257 km/h, selon les dernières observations du NHC publiées à 20h00 locales

.

Lundi 18 septembre

.

17h02: La Martinique placée à l'instant en alerte violette le plus haut niveau de vigilance alors que l'ouragan passe en catégorie 3

- Rester à l’écoute de la situation météo auprès de Météo France, des médias, des communiqués de la préfecture, etc.

- Rester calme et à l’abri ; consolider, si besoin est, les portes à l’intérieur de l’habitation ; s’éloigner des ouvertures (se confiner dans la pièce la plus sûre).

- Ne pas utiliser le téléphone, sauf nécessité absolue.

- Une période de calme météo relatif peut survenir juste après des conditions très violentes : ne pas sortir, car il s’agit probablement du passage de l’œil de l’ouragan, suivi de très près par de nouvelles conditions sévères et intenses.

- Attendre les consignes des autorités avant de se déplacer.

- Ne pas sortir et ne circuler sous aucun prétexte

13h00: La Martinique est passée ce matin en "alerte rouge cyclonique", avant l'arrivée de l'ouragan Maria, de catégorie 1, a annoncé la préfecture dans un communiqué.

La Martinique est "en vigilance rouge cyclone. Maria sera au plus près de nos côtes vers la mi-journée", indique la préfecture, précisant que "l'activité économique doit être stoppée", les transports en commun "interrompus", et les grands rassemblements "annulés". La Guadeloupe est elle aussi placée en vigilance rouge cyclone à partir de ce lundi 12h locale (18h à Paris).

12h18: Les Caraïbes, ravagées par Irma il y a une dizaine de jours, étaient en état d’alerte lundi avant l’arrivée imminente d’un nouvel ouragan, Maria, qui risque de prendre de la puissance au fil des heures et causer d’importants dégâts.

11h30: Air France, Air Caraïbes et Corsair ont reporté des vols à destination ou en provenance de Pointe-à-Pitre et Fort-de-France prévus lundi.

A l'aéroport de Pointe-à-Pitre, tous les vols sont suspendus au départ ou à l'arrivée de lundi 14H00 (heure locale) jusqu'à mardi 14H00 "au plus tôt".

10h30: Une cellule interministérielle de crise se tiendra lundi et une réunion interministérielle mercredi. «Nous sommes rodés à la préparation», a déclaré la présidente du conseil départemental de la Guadeloupe Josette Borel-Lincertin. «Nous avons une culture du risque, nous savons ce qu’il y a à faire.»

09h50: Maria est désormais un ouragan se dirigeant vers les Caraïbes, qui viennent d'être en partie ravagées par Irma, avec des vents de 120 km/h, a annoncé le Centre américain des ouragans (NHC).

A 21h00 GMT, la tempête tropicale Maria a été requalifiée en ouragan de catégorie 1, le niveau le plus bas sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, et son oeil était à 225 kilomètres au nord-est de la Barbade, selon le NHC. Il progresse à une vitesse de 24 km/h dans la direction ouest-nord-ouest.

06h11: La Guadeloupe a été placée en "alerte rouge cyclonique" à partir de lundi midi locales, en prévision du passage de l'ouragan Maria, a indiqué la préfecture dimanche soir, tandis que le gouvernement annonçait l'envoi sur place de 110 militaires supplémentaires de la protection civile.

La Martinique a, elle, été placée en vigilance orange cyclonique, à partir de lundi midi, a annoncé la préfecture.

"Le cyclone est actuellement situé à 500 km de Marie-Galante. Son centre devrait passer au sud de la Grande Galette mardi à 2h du matin, puis sur Basse-Terre, avant de s'éloigner au large de Bouillante", indique dimanche soir dans un communiqué la Préfecture de Guadeloupe.

Dès ce lundi midi, le préfet "demande à chacun de ne plus se déplacer, de se mettre à l'abri, soit dans son habitation, soit dans un abri sûr, et de s'informer des conditions météo à la radio", a précisé le communiqué. A cela s'ajoutent les consignes usuelles d'autonomie pour plusieurs jours : préparer des réserves d'eau, de nourriture, etc.

.

.

Dimanche 17 septembre

.

18h03: La tempête tropicale Maria devrait forcir et se transformer ce dimanche en ouragan dans les Antilles, déjà éprouvées par le passage de plusieurs autres cyclones depuis le début de la saison, a fait savoir le National Hurricane Center (NHC), basé aux États-Unis.

Maria se trouvait dimanche à 655 kilomètres à l'est-sud-est des petites Antilles, et ses vents soufflaient au maximum à 105 km/h. "Son renforcement est prévu pour les prochaines 48 heures", a déclaré le NHC.

16h53: Maria pourrait balayer en tant qu'ouragan, lundi soir ou mardi la Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Saba, Antigua, Barbuda, Saint-Kitts-et-Nevis, Montserrat, Saint-Eustache, la Dominique et Anguilla, a précisé le NHC.

Dès lundi, des conditions de tempête tropicale sont possibles dans ces îles-là ainsi qu'à la Martinique, à la Barbade, à Sainte-Lucie, à Saint-Vincent et aux Grenadines.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de radiopirate
18/septembre/2017 - 14h13

à 18h heures

française et c'est un catégorie 2 vient d annoncer le NHC

Les plus vus