13/09 13:00

La cote de popularité d’Emmanuel Macron chute de 13 points en deux mois, celle d'Edouard Phillipe de 2 points

La cote de popularité d’Emmanuel Macron est en forte baisse, avec une chute de 13 points en deux mois, alors que celle d’Edouard Philippe résiste mieux (-2), selon un sondage Ifop Fiducial diffusé aujourd'hui. Avec 53% de «bonnes opinions», le chef de l’Etat reste populaire auprès d’une courte majorité de Français, mais ils étaient les deux-tiers (66%) à exprimer un avis favorable en juillet.

Parti de beaucoup plus bas, le Premier ministre est crédité de 51% de bonnes opinions trois mois après son entrée en fonction, selon ce tableau de bord pour Paris Match et Sud Radio.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe pointent respectivement en cinquième et septième position au classement des personnalités politiques, dominé par Nicolas Hulot (-7), avec 68% de réponses positives, devant Alain Juppé (64%, -2) et Jean-Pierre Raffarin (55%, -5).

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de alekine1
13/septembre/2017 - 17h41
highglandeur a écrit :

Il y a 3 semaines, avec -14% il était à 40% d'opinion favorable et maintenant avec -13% il est à 53%. Bande de branleurs statisticiens!

Ce ne sont pas les mêmes instituts donc ce ne sont pas les mêmes panels qui sont interrogés.

Mais regardez la baisse, elle est de 10% comme les autres instituts.

 

Tiens deux sondages viennent de tomber, celui de BFM-FDG* qui dit que la côte de Macron remonte de 25 % avec 85 % de personnes qui le trouvent génial et celui de Free-PVDF** qui dit que la cote de popularité de Macron est au plus haut avec une remontée de 26% et 96% de popularité.

 

* FDG = Foutage De Gueule

** PVDF = Pauvre Veau De Français

Portrait de platane
13/septembre/2017 - 16h03

les sondages ça va ça vient! il ne faut pas faire attention! il suffirait de donner beaucoup d'argent pour promouvoir sa popularité mais malheureusement il n'y en a plus!

Portrait de Laziq
13/septembre/2017 - 14h27
ICESPA a écrit :

Non, on s'en fout pas. Hollande était plus impopulaire que Sarkozy, qui lui même était plus impopulaire que Chirac... Il n'est pas difficile d'imaginer que Macron, à la fin de son quinquennat (... si il y arrive...), soit encore plus impopulaire que Hollande à la fin du sien. Je trouve que de voir ces présidents qui se succèdent avec des taux d'impopularité record est le parfait symptôme de deux choses : d'une part, de la profonde exaspération grandissante des Français depuis 30 ans (mais ce n'est pas une surprise) mais aussi d'un système politique complètement usé et à bout de souffle. On est arrivé au bout de la Vème République voulue par De Gaulle, il faut être aveugle pour ne pas le voir... C'est un système en putréfaction. Il sera peut-être temps à un moment de s'interroger sur l'utilité du poste de Président de la République et penser peut-être à sa suppression pure et simple (et je ne parle même pas de l'élection présidentielle, qui cristallise toutes les hystéries... Tout tourne autour de cette élection chez nous, y compris les élections intermédiaires...)... Et que ceux qui se demandent comment pourrait être dirigé un pays sans Président de la République, je leur dis juste de jeter un œil sur le fonctionnement de la Suisse voisine (entre autre exemple) qui prouve qu'on n'a pas besoin d'un homme ou d'une femme soi-disant providentiel tous les 5 ans... La 6ème République, et vite. (et je ne suis pas mélenchoniste, je précise... Juste un citoyen qui constate qu'un système politique se décompose sous nos yeux... Ca ne peut pas continuer pendant des décennies comme ça, c'est clair et net...)

Vous jetez le bébé avec l'eau du bain.

Qu'on supprime le poste de PR en revenant à une régime parlementaire... Alors l'impopularité se portera sur le président du Conseil et l'Assemblée.

A l'anti-présidentialisme succédera l'anti-parlementarisme.

Le problème est - puisqu'on parle de la Suisse - l'absence de votations permettant de régler démocratiquement des sujets épineux - retraites, régimes spéciaux de retraites, etc., de faire passer démocratiquement des réformes.

Sauf que la classe politique ne veut pas de ces votations parce cela la prive du privilège de faire et voter les lois.

Portrait de ICESPA
13/septembre/2017 - 14h12
oyanis a écrit :

Mais qu'est ce qu'on s'en fout! ça sert à quoi?!

Bayrou champion toutes catégories n'a jamais été élu, Juppé non plus, Chirac n'est devenu aussi populaire qu'après avoir été élu et président (merci JMLP pour sa ré élection!) et était très impopulaire...

etc etc etc

cela ne prouve rien excepté qu'il agit donc fait automatiquement des mécontents!!! il FAUT avoir des mécontents sinon c'est qu'on ne fout rien... CQFD c'est si logique. moins tu en fais, moins tu es au pouvoir et plus tu es haut dans les sondages: pas un avis mais un fait, un constat, objectif.

Non, on s'en fout pas. Hollande était plus impopulaire que Sarkozy, qui lui même était plus impopulaire que Chirac... Il n'est pas difficile d'imaginer que Macron, à la fin de son quinquennat (... si il y arrive...), soit encore plus impopulaire que Hollande à la fin du sien. Je trouve que de voir ces présidents qui se succèdent avec des taux d'impopularité record est le parfait symptôme de deux choses : d'une part, de la profonde exaspération grandissante des Français depuis 30 ans (mais ce n'est pas une surprise) mais aussi d'un système politique complètement usé et à bout de souffle. On est arrivé au bout de la Vème République voulue par De Gaulle, il faut être aveugle pour ne pas le voir... C'est un système en putréfaction. Il sera peut-être temps à un moment de s'interroger sur l'utilité du poste de Président de la République et penser peut-être à sa suppression pure et simple (et je ne parle même pas de l'élection présidentielle, qui cristallise toutes les hystéries... Tout tourne autour de cette élection chez nous, y compris les élections intermédiaires...)... Et que ceux qui se demandent comment pourrait être dirigé un pays sans Président de la République, je leur dis juste de jeter un œil sur le fonctionnement de la Suisse voisine (entre autre exemple) qui prouve qu'on n'a pas besoin d'un homme ou d'une femme soi-disant providentiel tous les 5 ans... La 6ème République, et vite. (et je ne suis pas mélenchoniste, je précise... Juste un citoyen qui constate qu'un système politique se décompose sous nos yeux... Ca ne peut pas continuer pendant des décennies comme ça, c'est clair et net...)

Portrait de onebob
13/septembre/2017 - 13h54

macron le meilleur des presidents !!!

Portrait de highglandeur
13/septembre/2017 - 13h47

Il y a 3 semaines, avec -14% il était à 40% d'opinion favorable et maintenant avec -13% il est à 53%. Bande de branleurs statisticiens!

Portrait de biscoto
13/septembre/2017 - 13h36 - depuis l'application mobile

le pire navet que Hollande, montre ses capacités !!! le monsieur com Macron partout là où il faut pas, pour faire des bla bla......

Portrait de Renez
13/septembre/2017 - 13h26

Macron prend pour des cons le peuple français et il a bien raison car il le sait très bien comment il a été élu par ce peuple de veaux...

Portrait de oyanis
13/septembre/2017 - 13h07

Mais qu'est ce qu'on s'en fout! ça sert à quoi?!

Bayrou champion toutes catégories n'a jamais été élu, Juppé non plus, Chirac n'est devenu aussi populaire qu'après avoir été élu et président (merci JMLP pour sa ré élection!) et était très impopulaire...

etc etc etc

cela ne prouve rien excepté qu'il agit donc fait automatiquement des mécontents!!! il FAUT avoir des mécontents sinon c'est qu'on ne fout rien... CQFD c'est si logique. moins tu en fais, moins tu es au pouvoir et plus tu es haut dans les sondages: pas un avis mais un fait, un constat, objectif.

Les plus vus