13/09 10:36

Agressé par le député M'jid El Guerrab, Boris Faure s'exprime pour la première fois et donne sa version des faits

Ce matin, Boris Faure était l'invité de la matinale de France Inter. Pour la première fois, le premier secrétaire de la fédération socialiste des Français de l'Etranger a évoqué son agression par le député La République en Marche, M'Jid El Guerrab, survenue le 30 août dernier.

L'homme politique s'est souvenu de cette journée où il a rencontré le député "par hasard" après un rendez-vous chez son psychanalyste. "Pendant de nombreuses années, nous avons eu des relations de bonne camaraderie. Comme il y a eu des tensions politiques lors de la campagne législative, je me dis que c'est le bon moment d'avoir une conversation amicale. Malheureusement, la suite va très mal se passer. Je vais rester dans un registre amical et je vais finir au sol, en sang, après deux coups de casque, après peut-être un coup de sang du député", explique Boris Faure en précisant que "ce jour-là, [il n'y a eu] aucune insulte".

Pour lui, les propos tenus par M'Jid El Guerrab, qui a indiqué avoir réagi à des insultes racistes, sont "du mensonge éhonté". "Quand il commence à parler dans la presse, je suis dans mon lit d'hôpital, dans l'incapacité de me défendre. Je découvre tout ça - ces monceaux de boue - lors de ma sortie. C'est moi qui suis atteint, c'est ma famille. Je trouve qu'il aurait pu s'abstenir".

Au cours de l'interview, Boris Faure a également évoqué les excuses de son agresseur. "Je ne crois pas au pardon, je crois à la justice. M'jid El Guerrab a démissionné de La République en marche, il reste député. Je crois que c'est difficilement compréhensible. On voit là que sur le plan juridique il y a un no man's land institutionnel. Un député pris en flagrant délit reste député. Il y a quelque chose à régler", a-t-il conclu.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rogers 33
13/septembre/2017 - 23h16

Peut être qu'il a dit" sale Guerrab " dans ce cas il n'y a rien de raciste, il a juste anticipé ce qui s'avère une vérité.

Portrait de alekine1
13/septembre/2017 - 15h31

LE député LREM devrait s'acheter un sonotone, Quand Faure lui a dit "Salut El Guerrab", lui il a compris "sale arabe".

Bon ok on a les mêmes consonances...

Portrait de BBKING
13/septembre/2017 - 13h24 - depuis l'application mobile

Comme dirait Tom la violence ne résout aucun problème !

Portrait de Wouhpinaise
13/septembre/2017 - 12h53
Planète des singes a écrit :

vous êtes idiot ou c'est un genre que vous vous donnez ? Quand bien même Faure serait l'agresseur selon votre version, vous avez assisté à la scène sans doute, un élu de la république ne riposte pas à coup de casque comme n'importe quel voyou ! En cela il est déjà indigne de sa fonction. 

Pour le reste, vous me rappelez beaucoup le mytho qui se prenait pour un psy avec des avis sur tout et dont les jugements à l'emporte pièce étaient aussi crétins que les vôtres. 

@strip ! smiley

Portrait de Wouhpinaise
13/septembre/2017 - 12h52
oyanis a écrit :

SA version des faits? MAIS c'est celle qui a été repris sans discernement par tous les médias!

alors que les témoins ont bien précisé qu'il avait été l'agresseur! après que l'autre se soit défendu trop, en sur réagissant et exagérant c'est à dire à coups de casque pour se libérer est inexcusable!

mais on a également omis de préciser que l'agressé, devenu agresseur par la grâce des médias, a eu plusieurs jours d'arrêt de travail pendant que l'agresseur devenu l'agressé par la désinformation lui était hospitalisé ce dont là encore tout le monde a parle...

information à sens unique et inique, partielle et partiale: on devrait TOUJOURS avoir les 2 versions et on en a eu qu'une seule!!!

quand on punit des enfants qui se battent, on demande toujours qui a commencé... et c'est lui le plus coupable: et là c'est Faure! l'autre c'est fort, trop fort...

Mais il y a bien eu 2 versions puisque chacun donne des faits différents relayés par les médias ! De plus, vous accusez les médias de ne donner que la version de Faure, mais dites-moi, comment avez appris que des témoins allaient dans le sens de M'Jid El Guerrab si ce n'est pas les médias ?

Portrait de Planète des singes
13/septembre/2017 - 12h40
oyanis a écrit :

SA version des faits? MAIS c'est celle qui a été repris sans discernement par tous les médias!

alors que les témoins ont bien précisé qu'il avait été l'agresseur! après que l'autre se soit défendu trop, en sur réagissant et exagérant c'est à dire à coups de casque pour se libérer est inexcusable!

mais on a également omis de préciser que l'agressé, devenu agresseur par la grâce des médias, a eu plusieurs jours d'arrêt de travail pendant que l'agresseur devenu l'agressé par la désinformation lui était hospitalisé ce dont là encore tout le monde a parle...

information à sens unique et inique, partielle et partiale: on devrait TOUJOURS avoir les 2 versions et on en a eu qu'une seule!!!

quand on punit des enfants qui se battent, on demande toujours qui a commencé... et c'est lui le plus coupable: et là c'est Faure! l'autre c'est fort, trop fort...

vous êtes idiot ou c'est un genre que vous vous donnez ? Quand bien même Faure serait l'agresseur selon votre version, vous avez assisté à la scène sans doute, un élu de la république ne riposte pas à coup de casque comme n'importe quel voyou ! En cela il est déjà indigne de sa fonction. 

Pour le reste, vous me rappelez beaucoup le mytho qui se prenait pour un psy avec des avis sur tout et dont les jugements à l'emporte pièce étaient aussi crétins que les vôtres. 

Portrait de Jarod26
13/septembre/2017 - 10h53
c'est parole contre parole
Portrait de oyanis
13/septembre/2017 - 10h49

SA version des faits? MAIS c'est celle qui a été repris sans discernement par tous les médias!

alors que les témoins ont bien précisé qu'il avait été l'agresseur! après que l'autre se soit défendu trop, en sur réagissant et exagérant c'est à dire à coups de casque pour se libérer est inexcusable!

mais on a également omis de préciser que l'agressé, devenu agresseur par la grâce des médias, a eu plusieurs jours d'arrêt de travail pendant que l'agresseur devenu l'agressé par la désinformation lui était hospitalisé ce dont là encore tout le monde a parle...

information à sens unique et inique, partielle et partiale: on devrait TOUJOURS avoir les 2 versions et on en a eu qu'une seule!!!

quand on punit des enfants qui se battent, on demande toujours qui a commencé... et c'est lui le plus coupable: et là c'est Faure! l'autre c'est fort, trop fort...

Portrait de Ange gardien
13/septembre/2017 - 10h49

LREM est une Republique bannanière ...

Les plus vus