17/03/2010 10:59

GB: Une campagne sur le réchauffement climatique censurée

Une campagne d'information du gouvernement britannique détournant de célèbres comptines pour sensibiliser le public à la menace du réchauffement climatique a été censurée mercredi par le gendarme de la publicité, qui l'a jugée alarmiste.  

L'une des affiches de cette campagne, illustrée d'un dessin, reprend une comptine bien connue des enfants, dont elle modifie la deuxième partie : "Jack et Jill ont grimpé en haut de la colline pour aller chercher un seau d'eau. Mais il n'y en avait plus parce que la météo extrême due au changement climatique a provoqué une sécheresse".

Une légende accompagnant le dessin explique que "les épisodes météos extrêmes comme les inondations, les vagues de chaleur et les tempêtes vont devenir plus fréquents et plus intenses".  

L'autre affiche reprend le même principe : "Rub-a-dub-dub, trois hommes dans une barque, une mesure nécessaire en raison de crues subites dues au changement climatique". "Si on continue à ce rythme, notre vie pourrait être très différente dans 25 ans", prévient la légende.  

L'autorité de vérification de la publicité, l'Advertising Standards Authority (ASA), a estimé que ces affiches ne reflétaient pas les "incertitudes" évoquées par les experts sur les conséquences du réchauffement climatique. Elles auraient dû utiliser une argumentation plus nuancée tenant compte de ces incertitudes, selon l'ASA.  

Ces affiches, publiées dans la presse, faisaient partie d'une campagne controversée entamée l'an dernier par le ministère britannique de l'Energie et du Changement climatique, qui a suscité un millier de plaintes.  

Le ministre de l'Energie Ed Miliband a promis de tenir compte des remarques de l'ASA pour les prochaines campagnes du gouvernement.  

"La science nous dit qu'il est probable à plus de 90% que des épisodes climatiques extrêmes surviendront si nous ne faisons rien. Dans nos futures campagnes, comme l'a demandé l'ASA, nous dirons clairement la nature de cette prédiction", a-t-il commenté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jocko
17/mars/2010 - 16h41

Les ours polaires ont peut-être leur mot à dire .

Les plus vus