17/08 07:46

Donald Trump de plus en plus isolé après Charlottesville - Nouvelle manifestation anti-raciste cette nuit sur place - Regardez

Donald Trump était dans une position difficile mercredi après sa virulente sortie sur Charlottesville qui suscitait un profond malaise dans son camp politique et jusque dans les milieux d'affaires qui s'étaient jusqu'ici tenus à l'écart des polémiques. Fait rarissime, ses deux prédécesseurs républicains encore en vie, George H.W Bush et son fils George W. Bush, ont diffusé un communiqué commun appelant l'Amérique à "toujours rejeter le racisme, l'antisémitisme et la haine sous toutes ses formes". Sans citer le 45e président, les 41 et 43e insistent sur la nécessité de garder à l'esprit les mots de Thomas Jefferson, principal auteur de la Déclaration d'indépendance: "Tous les hommes sont créés égaux".

En renvoyant dos à dos les groupuscules suprémacistes blancs - dont un sympathisant a tué une jeune femme samedi à Charlottesville - et les manifestants antiracistes, Donald Trump a franchi un cap, un peu plus de 200 jours après sa prise de fonction.

Ses propos, livrés sur un ton acerbe et accusateur depuis la Trump Tower et salués par l'ex-leader du Ku Klux Klan David Duke, ont laissé nombre d'élus sans voix. Et donné l'impression très nette que c'est dans ce torrent de paroles que Donald Trump a dit ce qu'il pensait, plutôt que la veille lorsqu'il lisait sur téléprompteur, depuis la Maison Blanche, un discours condamnant les "violences racistes".

Cette nuit une nouvelle manifestation a eu lieu à Charlottesville avec la foule qui a chanté plusieurs refrains appelant à l'unité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Seaskua...
17/août/2017 - 21h25

Il y a eu exactement la même campagne médiatique française pour le 1er mandat de Ronald Reagan. C'était, selon eux, un acteur médiocre à l'intelligence limitée. L'avantage avec les médias français c'est qu'ils maintiennent le cap dans la durée.

A croire qu'ils se reproduisent entre eux et que la cosanguinité ne fasse son effet.

Au fait, dans une démocratie ce n'est pas le contremanifestant qui est légitime. Mais la police et la justice. Et si une manifestation interdite se déroule, ce sont les manifestants et les contremanifestants qui sont illégitimes.

Portrait de PhilRAI
17/août/2017 - 11h26
Filoû02 a écrit :

Trump est en permanence dans la provocation ! C'est un homme d'affaires redoutable certes mais il n'est pas fait pour être président !!

Je crois au contraire qu'il est très habile et que c'est très bien qu'il n'agisse pas comme les habituels politicards. Quant à la provocation, je la vois plutôt chez ses adversaires et les médias qui déforment et filtrent soigneusement ses propos.

Portrait de Filoû02
17/août/2017 - 11h08
.legay a écrit :

Tu te pose la même question pour Macron en France dont la cote de popularité est  plus basse que celle de Trump aux USA  ? :)

Trump est en permanence dans la provocation ! C'est un homme d'affaires redoutable certes mais il n'est pas fait pour être président !!

Portrait de .legay
17/août/2017 - 10h38
Filoû02 a écrit :

Il aura du mal à aller jusqu'au bout de son mandat ? 

Tu te pose la même question pour Macron en France dont la cote de popularité est  plus basse que celle de Trump aux USA  ? smiley

Portrait de PhilRAI
17/août/2017 - 09h27

La campagne gauchiste contre Trump continue ! depuis son élection ses opposants multiplient les provocations violentes dans les rues, les diffamations, insultes, fausses nouvelles et manipulations dans les médias.

Heureusement qu'internet est là pour avoir une information pluraliste et moins manipulée. Trump s'en sort bien, tant mieux.

 

 

Portrait de Filoû02
17/août/2017 - 08h51

Il aura du mal à aller jusqu'au bout de son mandat ? 

Portrait de Jarod26
17/août/2017 - 08h22 - depuis l'application mobile

plus que 3 ans à le supporter

Les plus vus