16/08 17:23

Un syndicat de journalistes demande à Emmanuel Macron de retirer sa plainte pour "harcèlement" contre un photographe

Le syndicat de journalistes SNJ-CGT a demandé mercredi au président Emmanuel Macron de retirer sa plainte pour "harcèlement et tentative d'atteinte à la vie privée" contre un photographe de presse qui le suivait sur son lieu de vacances à Marseille.
Emmanuel Macron, actuellement en vacances dans la cité phocéenne, avait porté plainte mardi contre un photographe qui, selon l'Elysée, se serait montré insistant en dépit de mises en garde, et se serait introduit sur la propriété où réside le chef de l'Etat. Cette version a été contestée par le photographe. Tout en disant ne pas se reconnaître dans la presse "people", le SNJ-CGT explique dans un communiqué qu'il "ne peut accepter de voir un président de la République, qui a largement usé et abusé de la presse, aussi bien +people+ que d'information, porter plainte contre un photographe".
Selon le SNJ-CGT, les différentes versions des faits concernant l'interpellation du photographe "sont si éloignées que tout dépôt d'une plainte apparaît inapproprié". En outre, le syndicat relève que "quelques heures plus tard, Emmanuel Macron a multiplié les poses et alimenté quelques réseaux sociaux pour immortaliser sa visite aux footballeurs de l'Olympique de Marseille", un événement dont les journalistes "avaient été écartés".
Le syndicat voit dans cette séquence "une nouvelle manifestation" de la volonté du président "de maîtriser sa communication et d'adresser un message à la profession de journaliste".
Il souligne que "les journalistes ne doivent pas se transformer en relais de communication" de quiconque, et "doivent pouvoir exercer leur profession en toute liberté", et appelle donc au retrait de la plainte présidentielle.
Qu'un chef de l'Etat, lui-même protégé de poursuites durant son mandat par son immunité présidentielle, porte plainte n'est pas fréquent. C'est ainsi une première depuis le début de son quinquennat pour M. Macron.
François Hollande n'avait pas intenté d'actions en justice durant son quinquennat. L'actrice Julie Gayet avait elle attaqué en justice le magazine people Voici qui avait publié en 2014 des photos d'elle et du chef de l'Etat dans l'enceinte de l'Elysée.
Son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, avait porté plainte à plusieurs reprises, dont une contre le Nouvel Observateur: l'hebdomadaire avait affirmé qu'il avait envoyé un SMS à son ex-épouse, Cécilia, lui proposant d'annuler son mariage avec Carla Bruni.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nini51
16/août/2017 - 23h21
kina a écrit :

il a bien raison Macron !!  qu'il ne lâche rien aux journalistes (si on peut appeler ça des journalistes ceux qui travaillent dans la presse people ???) et si ceux-ci continuent qu'il fasse voter une loi pour leur supprimer leurs avantages sur leurs impôts : de ça ils n'en parlent jamais !! (20% de déduction supplémentaires sur leur revenu imposable pour frais professionnels)

tiens une macroniste

Portrait de kina
16/août/2017 - 22h45

il a bien raison Macron !!  qu'il ne lâche rien aux journalistes (si on peut appeler ça des journalistes ceux qui travaillent dans la presse people ???) et si ceux-ci continuent qu'il fasse voter une loi pour leur supprimer leurs avantages sur leurs impôts : de ça ils n'en parlent jamais !! (20% de déduction supplémentaires sur leur revenu imposable pour frais professionnels)

Portrait de Alex Terrieur
16/août/2017 - 20h12
.legay a écrit :

Et ce fameux Thibaut Daliphard est l'auteur de la photo de Hollande moi Président assis sur la plage, tout huilé comme un grosse sardine en train de lire un journal.(culte la photo).

 

On comprends que Macron craint le pire pour sa Brizitte avec un gus pareil !! :)

smileysmileysmiley

Portrait de gatework
16/août/2017 - 19h50 - depuis l'application mobile
jean luc picard a écrit :

PRESIDENT   retirer l abattement fiscale que tous journalistes bénéficient.   Apres tout  c'est une niche fiscale a supprimer    c'est 7000 euros je croit hein 

Va plus loin et demande que les subventions attribuées à la presse en général Et au groupe Lagardère en particulier soit retirées...

Portrait de .legay
16/août/2017 - 19h08
Alex Terrieur a écrit :

c'est pas ce qu'annonce CNews matin, mais ce ne serait pas la 1ere fake news de cette rédaction qui est la meme  (pourrie) que celle de la télé :bigsmile:

 

Et ce fameux Thibaut Daliphard est l'auteur de la photo de Hollande moi Président assis sur la plage, tout huilé comme un grosse sardine en train de lire un journal.(culte la photo).

 

On comprends que Macron craint le pire pour sa Brizitte avec un gus pareil !! smiley

Portrait de Alex Terrieur
16/août/2017 - 19h04
.legay a écrit :

 

Non, c'est pas Elfassi.

Le photographe en question s'appelle Thibaut Daliphard, et avait  déjà eu affaire à la sécurité d'Emmanuel Macron lorsqu'il était simple candidat à la présidence de la République.

Une petite vengeance perso ??? :)

c'est pas ce qu'annonce CNews matin, mais ce ne serait pas la 1ere fake news de cette rédaction qui est la meme  (pourrie) que celle de la télé smiley

 

Portrait de L-ancien-voyageur
16/août/2017 - 19h00

surement pas, prochaine étape, faire condamner lourdement tous les médias qui publient les comptes rendus d'audition des prévenus par les juges. Bizarrement quand ce sont des journalistes qui sont interrogés, rien ne sort dans la presse. Quand on est trois ou quatre personnes dans le bureau d'un juge (le juge, le greffier, le prévenu et son avocat), ça ne doit pas être bien compliqué de trouver qui a fait fuiter.

 

Portrait de .legay
16/août/2017 - 18h20
Alex Terrieur a écrit :

Elfassi journaliste, la bonne blague :bigsmile:

 

Non, c'est pas Elfassi.

Le photographe en question s'appelle Thibaut Daliphard, et avait  déjà eu affaire à la sécurité d'Emmanuel Macron lorsqu'il était simple candidat à la présidence de la République.

Une petite vengeance perso ??? smiley

Portrait de Alex Terrieur
16/août/2017 - 17h59

Elfassi journaliste, la bonne blague smiley

Portrait de oyanis
16/août/2017 - 17h43

ce n'est ni un journaliste ni un photographe mais un paparazzi!

à partir du moment où il y a harcèlement en suivent, espionnant et en pénétrant dans une propriété privée, il faut sanctionner ces atteintes insupportables contre la vie privée, contre le droit à l'image, contre l'intimité!

Le président doit le faire pour toutes les personnes victimes de ce genre d'excès!!!

La presse a tous les droits, donne dans l'illégalité, vole et viole les vies des autres, ne respecte rien ni personne, ni la présomption d'innocence, ni le secret de l'instruction, en fait que rarement la loi! Maintenant n'importe qui publie n'importe quoi en se prétendant journaliste et sans vérifier les sources, sans sources, sans plus d'une source... à l'heure et l'ère de cette saloperie de breaking news à la c... D'ailleurs suffit de constater ce que est devenue première chaîne d'infos grâce aux jeunes! (avant au moins la première chaîne d'infos était la plus sérieuse, celel qui analyse et vérifie, recoupe, c'est à dire iTélé devenue CNews)

Les plus vus