13/08 05:32

Charlottesville (USA) - L'homme de 20 ans qui foncé dans la foule arrêté - Un hélicoptère de la police s'écrase: 2 morts - VIDEO (Attention images choquantes)

05h28: Le conducteur du véhicule qui a percuté une foule composée de contre-manifestants anti-racistes lors d'un rassemblement de groupuscules d'extrême droite américaine à Charlottesville (Virginie) a été placé en garde à vue et la police traite les faits comme un "homicide criminel", a déclaré samedi soir Al Thomas, le chef de la police locale. Une femme de 32 ans a en effet été tuée et 19 personnes ont été blessées.'

Selon la chaîne de télévision CNN, le suspect, James Alex Fields Jr, 20 ans, originaire de l'Ohio, a été inculpé de meurtre, de blessures et de délit de fuite. Une vidéo montre une voiture de couleur sombre percutant un autre véhicule par l'arrière, qui lui-même rentre dans une troisième voiture devant lui. La voiture responsable de la collision repart alors vivement en marche arrière au milieu des manifestants paniqués.

"On marchait dans la rue quand une voiture, une berline noire ou grise, nous a foncé dessus, elle a percuté tout le monde. Puis elle a reculé et nous a encore heurtés", a déclaré un témoin à l'AFP. "Une fille au sol a été mutilée. C'était volontaire, ils ont fait exprès de faire marche arrière", a raconté un autre homme qui avait assisté à la scène.

00h28: Un hélicoptère de la police s'est écrasé à Charlottesville. 

L'information a été confirmée par la police de Virginie. «Peu avant 17h heure locale, un hélicoptère s'est écrasé dans les bois près d'une résidence sur la Old Farm Road. Deux personnes sont mortes», a annoncé la police sur Facebook.

Les autorités ont également fait savoir que personne au sol n'avait été blessé par le crash. On en connait pas les raisons du crash et si il a un rapport avec les incidents de ces dernières heures.

22h12: Nouveau bilan: un mort et 19 blessés

21h57: Un mort et 16 blessés selon un nouveau bilan donné par les autorités

21h35: Donald Trump prend la parole:

"Nous condamnons dans les termes les plus forts possibles cette énorme démonstration de haine, de sectarisme et de violence venant de diverses parties", a-t-il déclaré depuis Bedminster (New Jersey), où il passe ses vacances.

"Cela fait longtemps que notre pays connaît cela. Ce n'est pas Donald Trump, ce n'est pas Barack Obama, cela se passe depuis très longtemps", a-t-il assuré. "Je pensais, comme tout le monde, que les blessures de notre pays allaient guérir, et elles vont guérir", a-t-il également déclaré.

Les violences à Charlottesville ont opposé des militants antiracistes et des membres de l'extrême droite américaine, dont le Ku Klux Klan et des néo-nazis, réunis pour dénoncer le projet de la mairie d'enlever d'un jardin municipal la statue d'un général sudiste favorable à l'esclavage. "Nous devons TOUS nous unir et condamner tout ce qui représente la haine. Il n'y a pas de place en Amérique pour ce type de violences", avait dans un premier temps tweeté le président Donald Trump

 

21h18: Au moins un mort et plusieurs blessés selon le Maire de la ville.

Donald Trump va prendre la parole dans les prochaines minutes

21h10: Nouvelle vidéo (Images choquantes)


Charlottesville: une voiture percute des... by morandini

20h51: Le point sur la situation à Charlottesville

Une voiture a percuté la foule en marge d’un rassemblement d’extrême droite, samedi 12 août à Charlottesville en Virginie, selon la police locale. Plus tôt dans la journée, de violents heurts avaient éclaté entre les militants d’extrême droite et des opposants, avec des rixes, des jets de projectiles, des échanges de coups de bâton.

Des vidéos filmées par des témoins montrent un véhicule percutant des opposants au rassemblement, qui étaient en train de défiler. Le rassemblement avait été interdit par la police, et le gouverneur de l’Etat américain de Virginie, Terry McAuliffe, avait déclaré l’état d’urgence à Charlottesville.

« Nous devons rester unis et condamner la haine. Il n’y a pas de place pour ce genre de violence en Amérique », avait déclaré le président Donald Trump après les affrontements survenus plus tôt. « Notre pays encourage la liberté d’expression, mais communiquons sans haine dans nos cœurs. Rien de bon ne sort de la violence », avait réagi sur Twitter la première dame, Melania Trump, après les premiers affrontements. En savoir plus sur 

20h40: "Je pense qu'il y a une dizaine de blessés. Une fille au sol a été mutilée. C'était volontaire, ils ont fait exprès de reculer", a-t-il ajouté.

20h37: "On marchait dans la rue quand une voiture, une berline noire ou grise, nous a foncé dessus, elle a percuté tout le monde. Puis elle a reculé et nous a encore heurtés. Il y avait une fille derrière qui essayait de se relever", a relaté à l'AFP un témoin.

20h34: La police est sur place ainsi que les secours

20h32: Un journaliste de Radio France, sur place, indique que "plusieurs centaines de manifestants marchaient dans une rue étroite".

"La voiture a foncé sur eux à pleine allure avant de faire marche arrière", précise Philippe Randé sur Twitter.

20h27: Dans une vidéo amateur diffusée sur les réseaux sociaux, on voit une voiture de couleur sombre percuter violemment un autre véhicule par l'arrière, puis repartir vivement en marche arrière, au milieu des manifestants. D'autres images montrent des blessés étendus au sol

20h26: Une voiture a foncé sur la foule rassemblée samedi à Charlottesville, faisant plusieurs blessés après qu'un rassemblement de groupes d'extrême droite a été interdit par les autorités dans cette ville américaine de Virginie, ont relaté des témoins.<

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cougs
14/août/2017 - 00h45
Yassa Poulet a écrit :

On te dit que des deux côtés c'est des gros tarés. Pourtant simple à comprendre. Sauf pour un simplet comme toi.

Non, l'un des côtés tue...pas l'autre. La distinction me semble pourtant assez simple et facile à comprendre non ?

 Autre exemple, lors du rassemblement sur le campus de l'université de Virginia, une femme en chaise roulante aspergée d'essence parce qu'opposante. Mais elle devait être vindicative et une dangereuse gauchiste.

Mais être traité de simplet par un groupe de personne tellement aveuglé par leur idéologie pour ne pas voir la réalité de ce qui s'est passé et se passe aux USA en ce moment, je prend cela pour un compliment.

Portrait de Yassa Poulet
14/août/2017 - 00h40
cougs a écrit :

Aaah voilà je comprends mieux, un bon complotiste. Le complot médiatique qui essaie de taire et cacher la violence des gauchistes. Bon je le redit au cas où cela vous ait échappé, 62 des 85 derniers attentats aux USA, c'est l'extrême droite, pas les antifa ou les méchants gauchistes...

Et quand vous dites d'une force inimaginable, c'est de l'ordre d'un attentat dans la foule d'opposants ? 

Bref, arrêtez votre relativisme pathétique et malsain. Non on ne peut pas mettre les deux sur le même plan même si cela vous ferait certainement plaisir.

 

On te dit que des deux côtés c'est des gros tarés. Pourtant simple à comprendre. Sauf pour un simplet comme toi.

Portrait de cougs
13/août/2017 - 23h48
totoche17000 a écrit :

toutes les manifs d'antifas en France donnent lieu à des violences d'une force inimaginables dont on ne montre pas l'etendue a la télé (RV la manif pour tous attaquée par eux dont les violences ont été niées puis minimisées par la gauche...)

pour l'ukraine comme pour le venezuela aujourd'hui : ne pas y voir la patte de la CIA c'est vraiment se foutre du monde ... meme le bigleux de Goasgen l'a vu, il n' y a pas que Melenchon

Aaah voilà je comprends mieux, un bon complotiste. Le complot médiatique qui essaie de taire et cacher la violence des gauchistes. Bon je le redit au cas où cela vous ait échappé, 62 des 85 derniers attentats aux USA, c'est l'extrême droite, pas les antifa ou les méchants gauchistes...

Et quand vous dites d'une force inimaginable, c'est de l'ordre d'un attentat dans la foule d'opposants ? 

Bref, arrêtez votre relativisme pathétique et malsain. Non on ne peut pas mettre les deux sur le même plan même si cela vous ferait certainement plaisir.

 

Portrait de totoche17000
13/août/2017 - 19h04

toutes les manifs d'antifas en France donnent lieu à des violences d'une force inimaginables dont on ne montre pas l'etendue a la télé (RV la manif pour tous attaquée par eux dont les violences ont été niées puis minimisées par la gauche...)

pour l'ukraine comme pour le venezuela aujourd'hui : ne pas y voir la patte de la CIA c'est vraiment se foutre du monde ... meme le bigleux de Goasgen l'a vu, il n' y a pas que Melenchon

Portrait de cougs
13/août/2017 - 18h48
totoche17000 a écrit :

les antifas n'ont aucune leçon à donner, on voit leur comportement en France

pour les neo-nazis, il va falloie expliquer pourquoi ceux qui dirigent l'ukraine sont "biens" et ceux des etats unis sont "mauvais" ?

 

Pas vu de Swastika sur le fronton des bâtiments publiques Ukrainiens, contrairement aux signes utilisés hier par les manifestants à Charlottesville.

Quant aux méchants antifa face aux gentils néo-nazis. Je rappellerai que depuis le 11 septembre, 85 attentats ont eu lieu aux USA, 62 d'entre eux commis par des white supremacists.

C'est beau de dire que tout est relatif et que l'extrême droite est pas pire que l'extrême gauche tout ça. Sauf qu'hier il y a eu un attentat et il a encore une fois été commis par un homme d'extrême droite.

Portrait de cougs
13/août/2017 - 18h43
JakoRalbolo a écrit :

Amusants, les faux démocrates de votre genre. Dès qu'une manif de gauchistes a lieu avec un dérapage, c'est le fait de provocations néo-nazies. Et dès qu'une manif n'est pas de gauche, elle est néo-nazie, et c'est systématiquement le fait des manifestants néo-nazis s'il y a dérapage. Ici, quand on vous lit, les racailles armées des deux côtés n'existent pas malgré les images très éloquentes ... C'est ça, l'info de gauche : le classique lavage de cerveau.

Donc des milices avec des armes automatques vous voyez ça souvent dans ces "manifs de gauche" ? 

Et non, toute manif non de gauche n'est pas néonazis, mais une manif avec des Swastika et des chants néo nazis...oui, ce sont des nazis. Surtout quand on y ajoute David Duke (KKK) et Spencer (Néo-Nazi) comme leaders. 

Il faut croire que vous voyez seulement les informations qui vous arrangent.

Portrait de totoche17000
13/août/2017 - 18h06

les antifas n'ont aucune leçon à donner, on voit leur comportement en France

pour les neo-nazis, il va falloie expliquer pourquoi ceux qui dirigent l'ukraine sont "biens" et ceux des etats unis sont "mauvais" ?

 

Portrait de JakoRalbolo
13/août/2017 - 17h11
cougs a écrit :

Non elle n'était pas dans les deux camps, des néo nazis, protégés par une milice armée et un attentat sur les contre manifestants.

Non je confirme, les faits sont simples, des nazis armés ont marché dans les rues de Charlottesville et l'un d'entre eux a commis un attentat. C'est cela les faits.

Amusants, les faux démocrates de votre genre. Dès qu'une manif de gauchistes a lieu avec un dérapage, c'est le fait de provocations néo-nazies. Et dès qu'une manif n'est pas de gauche, elle est néo-nazie, et c'est systématiquement le fait des manifestants néo-nazis s'il y a dérapage. Ici, quand on vous lit, les racailles armées des deux côtés n'existent pas malgré les images très éloquentes ... C'est ça, l'info de gauche : le classique lavage de cerveau.

Portrait de cougs
13/août/2017 - 16h17
Seaskua... a écrit :

Il n'y a pire aveugle que celui qui refuse de voir ! Ils étaient armés des deux côtés et il suffit de regarder les diverses vidéos qui le démontrent pour le savoir. (Il y avait même des gens armés de barres de fer faisant exploser la vitre arrière du véhicule ayant percuté la voiture stationnée, juste avant que le conducteur ne fasse une marche arrière meurtrière)

Vous refusez de voir que la violence était des deux côtés des participants à cette clownerie américaine.

 

La violence des citoyens est une injure à la démocratie. Tout comme le travestissement des faits.

Je le dis encore une fois : la haine des uns, ne justifie pas la haine des autres. La violence des uns, ne justifie pas non plus la violence des autres. Parce que c'est à la police et à la justice de faire respecter la loi.

Les hommes (Et les femmes parce que vous oubliez les femmes) armés étaient des deux côtés et une partie d'entre elles et eux, étaient porteurs de signes autorisés aux USA mais interdits en Europe. Véhiculant une idéologie totalement débile en plus.

Après avoir déformé les faits, vous déformez mes écrits. C'est une manie chez vous de déformer décidément.

Vous avez donc vu des milices d'opposants en armes ? Finalement pathétique n'était pas suffisant pour vous décrire, vous pouvez ajouter affabulateur à la liste.

Ce qui est bien, c'est qu'à travers vos propos et vos justifications, tout le monde aura eu l'occasion de voir à quoi ressemble l'alt-right et son discours. Comment on arrive à un glissement où on refuse de nommer les choses : Néo-nazi et attentat. Pire, où on victimise un meurtrier. Discours qui met sur le même plan des miliciens armés et des manifestants, qui met aussi sur le même plan les mouvements militants noirs avec des néo-nazis. Si ça c'est pas de la justification et du relativisme de la haine raciale..

Dommage que je ne puisse pas poster ici la photo de cette poignée d'opposants sur le campus de l'université de Virginie avec leur banderole entourée de centaines de nazillons avec leur torche. Parce que oui, la violence et la haine était également répartis qu'il nous dit...

Vous disiez œillère c'est bien ça ? 

Portrait de Seaskua...
13/août/2017 - 15h22
cougs a écrit :

Encore une fois, je justifie quelle violence ? Expliquez-moi exactement...En dénonçant la violence et un attentat des néo-nazis en Virginie je serais selon vous donc, entrain de justifier la violence citoyenne et le fascime ? C'est bien cela que vous êtes entrain d'expliquer. Non parce que si c'est le cas, j'applaudis.

Non parce que votre raisonnement implique qu'il s'agissait de gentils nazis pacifiques agressés par de méchants gauchistes, voir pire pour vous...noirs armés jusqu'aux dents qui en plus ont eu l'outrecuidance de gêner la circulation et provoquer un accident de la circulation dont un pauvre manifestant nazi a été la victime. D'ailleurs, le pauvre a été forcé par cette meute enragée de prendre la fuite.

Au passage, les hommes armés en Virginie, ils avaient au choix, une swastika ou un drapeau confédéré sur le torse...

On reconnait certaines personnes parce qu'elles osent tout, et bien vous en faite parti.

Il n'y a pire aveugle que celui qui refuse de voir ! Ils étaient armés des deux côtés et il suffit de regarder les diverses vidéos qui le démontrent pour le savoir. (Il y avait même des gens armés de barres de fer faisant exploser la vitre arrière du véhicule ayant percuté la voiture stationnée, juste avant que le conducteur ne fasse une marche arrière meurtrière)

Vous refusez de voir que la violence était des deux côtés des participants à cette clownerie américaine.

 

La violence des citoyens est une injure à la démocratie. Tout comme le travestissement des faits.

Je le dis encore une fois : la haine des uns, ne justifie pas la haine des autres. La violence des uns, ne justifie pas non plus la violence des autres. Parce que c'est à la police et à la justice de faire respecter la loi.

Les hommes (Et les femmes parce que vous oubliez les femmes) armés étaient des deux côtés et une partie d'entre elles et eux, étaient porteurs de signes autorisés aux USA mais interdits en Europe. Véhiculant une idéologie totalement débile en plus.

Après avoir déformé les faits, vous déformez mes écrits. C'est une manie chez vous de déformer décidément.

Portrait de cougs
13/août/2017 - 15h02
Seaskua... a écrit :

Je refuse effectivement d'admettre votre pitoyable tentative de justifier la violence citoyenne dans une démocratie. Parce qu'une démocratie est un système fragile qui perdure par le respect des règles.

 

Dans une démocratie, seule la police a la légitimité de la violence. Et, très prudemment, cette violence est strictement encadrée par la loi. Ce qui permet de sanctionner ses dérives.

Aux USA, en raison de la constitution, les racistes et autres débiles du type KKK ont le droit de s'exprimer. Et seule la police est légitime à le leur interdire et à imposer cette interdiction.

 

Manifester son opposition est un droit légitime. Utiliser des armes et la violence n'est pas manifester une opinion; C'est du fascisme.

 

Alors au lieu de justifier le fascisme, vous feriez mieux de défendre la démocratie. Et la démocratie c'est aussi le respect des règles de la justice, consistant à ne pas condamner quelqu'un avant son procès.

 

Au fait, les attentats du BLA sont loin de la revendication de la simple égalité du "black power"

Encore une fois, je justifie quelle violence ? Expliquez-moi exactement...En dénonçant la violence et un attentat des néo-nazis en Virginie je serais selon vous donc, entrain de justifier la violence citoyenne et le fascime ? C'est bien cela que vous êtes entrain d'expliquer. Non parce que si c'est le cas, j'applaudis.

Non parce que votre raisonnement implique qu'il s'agissait de gentils nazis pacifiques agressés par de méchants gauchistes, voir pire pour vous...noirs armés jusqu'aux dents qui en plus ont eu l'outrecuidance de gêner la circulation et provoquer un accident de la circulation dont un pauvre manifestant nazi a été la victime. D'ailleurs, le pauvre a été forcé par cette meute enragée de prendre la fuite.

Au passage, les hommes armés en Virginie, ils avaient au choix, une swastika ou un drapeau confédéré sur le torse...

On reconnait certaines personnes parce qu'elles osent tout, et bien vous en faite parti.

Portrait de Seaskua...
13/août/2017 - 14h49
cougs a écrit :

Pathétique, pas d'autres mots. Le Black Power au passage réclame "equal rigths" pas une suprématie. Mais bon à ce niveau...on va pas en plus être factuel. A moins que vous considéreriez comme raciste la volonté d'avoir le même traitement pour tous. Donc non, il n'y a pas deux racismes à opposer.

J'instrumentalise quel fait ? La réalité, factuelle, c'est qu'un suprématiste blanc a accéléré dans la foule (d'opposants) avant de s'enfuir. La réalité, c'est que la nuit précédente ,plusieurs centaines d'hommes blancs avec des chants et symboles nazis ont défilé dans une université puis ont lynché un petit groupe d'étudiants totalement pacifiques qui se tenaient avec une simple banderole (mais ils devaient la tenir de façon provocante). La réalité, c'est que des milices suprématistes armés participaient au défilé de Charlottesville. La réalité, c'est que ces manifestants étaient menés par le KKK (David Duke) et des néo-nazis (Spencer).

Expliquer moi comment j'instrumentalise ces faits. Et encore une fois, a quel moment je justifie la moindre violence. J'explique seulement d'où provenait cette violence, ce que vous refusez de voir et d'admettre.

Je refuse effectivement d'admettre votre pitoyable tentative de justifier la violence citoyenne dans une démocratie. Parce qu'une démocratie est un système fragile qui perdure par le respect des règles.

 

Dans une démocratie, seule la police a la légitimité de la violence. Et, très prudemment, cette violence est strictement encadrée par la loi. Ce qui permet de sanctionner ses dérives.

Aux USA, en raison de la constitution, les racistes et autres débiles du type KKK ont le droit de s'exprimer. Et seule la police est légitime à le leur interdire et à imposer cette interdiction.

 

Manifester son opposition est un droit légitime. Utiliser des armes et la violence n'est pas manifester une opinion; C'est du fascisme.

 

Alors au lieu de justifier le fascisme, vous feriez mieux de défendre la démocratie. Et la démocratie c'est aussi le respect des règles de la justice, consistant à ne pas condamner quelqu'un avant son procès.

 

Au fait, les attentats du BLA sont loin de la revendication de la simple égalité du "black power"

Portrait de cougs
13/août/2017 - 14h24
Seaskua... a écrit :

Franchement vous êtes juste simplet ou vous le faites exprès. Je cite le "black power" par rapport au "white power", pour opposer les deux racismes. Parce que le racisme est une peste universelle et qu'il n'y a pas une peste sympathique ici, et une autre détestable là.

 

Vous n'énoncez aucun fait, vous instrumentalisez un fait pour le faire coïncider avec votre idéologie. Les faits sont là : des abrutis racistes se sont opposés à d'autres abrutis dans un affrontement stupide dans une démocratie. Parce que dans une démocratie, seule la police a la légitimité de la violence. Pas les citoyens.

 

Quant à "l'attentat", attendons donc que l'enquête dise ce qu'il s'est passé. Cela sera mieux pour le mot "justice" qui est essentiel dans une démocratie.

Pathétique, pas d'autres mots. Le Black Power au passage réclame "equal rigths" pas une suprématie. Mais bon à ce niveau...on va pas en plus être factuel. A moins que vous considéreriez comme raciste la volonté d'avoir le même traitement pour tous. Donc non, il n'y a pas deux racismes à opposer.

J'instrumentalise quel fait ? La réalité, factuelle, c'est qu'un suprématiste blanc a accéléré dans la foule (d'opposants) avant de s'enfuir. La réalité, c'est que la nuit précédente ,plusieurs centaines d'hommes blancs avec des chants et symboles nazis ont défilé dans une université puis ont lynché un petit groupe d'étudiants totalement pacifiques qui se tenaient avec une simple banderole (mais ils devaient la tenir de façon provocante). La réalité, c'est que des milices suprématistes armés participaient au défilé de Charlottesville. La réalité, c'est que ces manifestants étaient menés par le KKK (David Duke) et des néo-nazis (Spencer).

Expliquer moi comment j'instrumentalise ces faits. Et encore une fois, a quel moment je justifie la moindre violence. J'explique seulement d'où provenait cette violence, ce que vous refusez de voir et d'admettre.

Portrait de Seaskua...
13/août/2017 - 14h13
cougs a écrit :

J'ai du rater les milices noires armés hier à Charlottesville alors ? Et c'est moi où vous êtes entrain de nous parler de racisme anti-blanc ? La suite c'est nous parler de l'oppression de l'homme blanc par des mouvements comme "Black Lives Matter" ?

Je justifie la haine de qui exactement ? J'énonce des faits, je ne justifie justement rien. Je n'essaie pas d'édulcorer en parlant de la haine de chacun. La haine, on a vu où elle était présente hier, pas de doutes là dessus.

Il faut en effet avoir de sacrés œillères pour pouvoir encore affirmer que les événements en Virginie sont autres choses que de néo-nazis hors contrôle. Votre discours, je le confirme, il n'y a que l'alt-right qui le tient.

Franchement vous êtes juste simplet ou vous le faites exprès. Je cite le "black power" par rapport au "white power", pour opposer les deux racismes. Parce que le racisme est une peste universelle et qu'il n'y a pas une peste sympathique ici, et une autre détestable là.

 

Vous n'énoncez aucun fait, vous instrumentalisez un fait pour le faire coïncider avec votre idéologie. Les faits sont là : des abrutis racistes se sont opposés à d'autres abrutis dans un affrontement stupide dans une démocratie. Parce que dans une démocratie, seule la police a la légitimité de la violence. Pas les citoyens.

 

Quant à "l'attentat", attendons donc que l'enquête dise ce qu'il s'est passé. Cela sera mieux pour le mot "justice" qui est essentiel dans une démocratie.

Portrait de Seaskua...
13/août/2017 - 14h00
cougs a écrit :

Le mot de terrorisme, je ne suis pas le seul à l'utiliser, c'est le cas de toute la classe politique US aussi, y compris un sénateur comme Ted Cruz qu'on peut difficilement accuser de méchant gauchiste : "Grotesque act of domestic terrorism".

Les faits sont clairs pour tout le monde sauf pour vos amis de l'alt-right, qui sont en fait rien d'autres que des néo-nazis.

Et je suis d'accord avec vous, il faut vraiment être aveugler par l'idéologie pour voir autre chose dans les rassemblement de Charlottesville qu'une manifestation de néo-nazis armés et incapable de se contrôler.

Vos tentatives de justifier quelque chose comme cela en évoquant un "black power" violent est risible et pathétique. Vos postures ne trompent personne à ce niveau.

C'est bien de reproduire fidèlement les âneries des autres, mais cela ne dénote pas une capacité de critique et d'analyse. (Un sénateur donne son jugement définitif, sans avoir accès au dossier et sans être sur place. Et hop cela devient une vérité révélée. Plus besoin de justice, d'enquêteurs, ni de procès alors.)

Déjà que vous n'arrivez pas à comprendre que les abrutis racistes du "white power" ne sont pas mes amis. Pas plus que les abrutis racistes du "black power", je l'admets bien volontiers.

Au lieu de tenter pitoyablement de justifier la haine des uns, en raison de la haine des autres, essayez donc de comprendre que rien ne justifie la haine dans une démocratie. Ah oui, mais c'est vrai, pour vous, être casqué et armé semble se justifier lorsque la cause est noble, y compris dans une démocratie. Comme pour tous les petits fascistes de pacotille qui sévissent dans les manifestations en France.

Portrait de cougs
13/août/2017 - 13h54
Seaskua... a écrit :

C'est bien de reproduire fidèlement les âneries des autres, mais cela ne dénote pas une capacité de critique et d'analyse. (Un sénateur donne son jugement définitif, sans avoir accès au dossier et sans être sur place. Et hop cela devient une vérité révélée. Plus besoin de justice, d'enquêteurs, ni de procès alors.)

Déjà que vous n'arrivez pas à comprendre que les abrutis racistes du "white power" ne sont pas mes amis. Pas plus que les abrutis racistes du "black power", je l'admets bien volontiers.

Au lieu de tenter pitoyablement de justifier la haine des uns, en raison de la haine des autres, essayez donc de comprendre que rien ne justifie la haine dans une démocratie. Ah oui, mais c'est vrai, pour vous, être casqué et armé semble se justifier lorsque la cause est noble, y compris dans une démocratie. Comme pour tous les petits fascistes de pacotille qui sévissent dans les manifestations en France.

J'ai du rater les milices noires armés hier à Charlottesville alors ? Et c'est moi où vous êtes entrain de nous parler de racisme anti-blanc ? La suite c'est nous parler de l'oppression de l'homme blanc par des mouvements comme "Black Lives Matter" ?

Je justifie la haine de qui exactement ? J'énonce des faits, je ne justifie justement rien. Je n'essaie pas d'édulcorer en parlant de la haine de chacun. La haine, on a vu où elle était présente hier, pas de doutes là dessus.

Il faut en effet avoir de sacrés œillères pour pouvoir encore affirmer que les événements en Virginie sont autres choses que de néo-nazis hors contrôle. Votre discours, je le confirme, il n'y a que l'alt-right qui le tient.

Portrait de cougs
13/août/2017 - 13h15
Seaskua... a écrit :

Une voiture qui fonce à toute vitesse dans la foule, cela se nomme un accident de la circulation et le conducteur se nomme un chauffard. Cela est requalifié en attentat lorsque l'on démontre le caractère intentionnel et la motivation. Pas avant.

Vous devriez étudier la relation de presse d'une camionnette fonçant dans la foule à Nantes le 22 décembre 2014 ! (Qui était d'ailleurs sans doute réellement un attentat)

 

La haine des uns ne justifie pas la haine des autres dans une démocratie. Si vous n'appréciez pas ce principe démocratique, essayez la dictature. En attendant, les USA sont un pays étonnant qui applique une constitution curieuse et où le "white power" s'oppose au "black power". Tout en ayant une violence induite du "stupid power". Il n'y a pas de haine sympathique et légitime. Il y a juste la haine.

 

L'idéologie rend bête et il est inutile de vous obstiner à démontrer la vérité de cette formule.

Le mot de terrorisme, je ne suis pas le seul à l'utiliser, c'est le cas de toute la classe politique US aussi, y compris un sénateur comme Ted Cruz qu'on peut difficilement accuser de méchant gauchiste : "Grotesque act of domestic terrorism".

Les faits sont clairs pour tout le monde sauf pour vos amis de l'alt-right, qui sont en fait rien d'autres que des néo-nazis.

Et je suis d'accord avec vous, il faut vraiment être aveugler par l'idéologie pour voir autre chose dans les rassemblement de Charlottesville qu'une manifestation de néo-nazis armés et incapable de se contrôler.

Vos tentatives de justifier quelque chose comme cela en évoquant un "black power" violent est risible et pathétique. Vos postures ne trompent personne à ce niveau.

Portrait de Seaskua...
13/août/2017 - 13h07
cougs a écrit :

Ah les guignols de l'alt-right sévissent à priori ici aussi. En regardant sans prendre partie, des hommes utilisant des symboles nazis et entourés de milices armés ont défilé dans les rues depuis hier soir. Rassemblement pas seulement de sudistes d'ailleurs.

Cela a commencé la veille sur le campus de l'université de Virginie avec des torches et un dress code que je vous laisse interpréter, mais tout le monde aura compris d'où il provient. Des jeunes hommes totalement pacifistes qui ont donc lynché un tout petit groupe d'étudiants avec une banderole au centre de l'université.

Quant à l'acte terroriste, une voiture qui entre à pleine vitesse dans la foule, vous appelez ça comment ? Au passage, depuis le 11 septembre, 85 actes terroristes aux USA, sur ces 85, 62 sont l'oeuvre de suprématistes blancs.

Une voiture qui fonce à toute vitesse dans la foule, cela se nomme un accident de la circulation et le conducteur se nomme un chauffard. Cela est requalifié en attentat lorsque l'on démontre le caractère intentionnel et la motivation. Pas avant.

Vous devriez étudier la relation de presse d'une camionnette fonçant dans la foule à Nantes le 22 décembre 2014 ! (Qui était d'ailleurs sans doute réellement un attentat)

 

La haine des uns ne justifie pas la haine des autres dans une démocratie. Si vous n'appréciez pas ce principe démocratique, essayez la dictature. En attendant, les USA sont un pays étonnant qui applique une constitution curieuse et où le "white power" s'oppose au "black power". Tout en ayant une violence induite du "stupid power". Il n'y a pas de haine sympathique et légitime. Il y a juste la haine.

 

L'idéologie rend bête et il est inutile de vous obstiner à démontrer la vérité de cette formule.

Portrait de maxdefaz
13/août/2017 - 12h45

mdr la tete du gars

Portrait de cougs
13/août/2017 - 12h04
Seaskua... a écrit :

Allons, allons, un peu de sérieux. Les vidéos montrent des agressions de part et d'autre. Elles montrent des gens armés de part et d'autre. Elles montrent une haine de l'autre, de part et d'autre. Elles montrent une police assez passive.

 

Vous simplifiez à l'extrême pour faire coïncider les faits avec votre idéologie. En regardant sans prendre partie entre les deux troupeaux de crétins, on constate la haine de part et d'autre.

 

Quant à "l'attentat", dans une démocratie, on attend les éléments de l'enquête avant de qualifier. C'est d'ailleurs pourquoi en France le parquet anti-terroriste ne se saisit pas forcément immédiatement du dossier.

 

Nota : tout cela pour une statue. Quelle bande de clowns.

Ah les guignols de l'alt-right sévissent à priori ici aussi. En regardant sans prendre partie, des hommes utilisant des symboles nazis et entourés de milices armés ont défilé dans les rues depuis hier soir. Rassemblement pas seulement de sudistes d'ailleurs.

Cela a commencé la veille sur le campus de l'université de Virginie avec des torches et un dress code que je vous laisse interpréter, mais tout le monde aura compris d'où il provient. Des jeunes hommes totalement pacifistes qui ont donc lynché un tout petit groupe d'étudiants avec une banderole au centre de l'université.

Quant à l'acte terroriste, une voiture qui entre à pleine vitesse dans la foule, vous appelez ça comment ? Au passage, depuis le 11 septembre, 85 actes terroristes aux USA, sur ces 85, 62 sont l'oeuvre de suprématistes blancs.

Portrait de Seaskua...
13/août/2017 - 11h52
cougs a écrit :

Non elle n'était pas dans les deux camps, des néo nazis, protégés par une milice armée et un attentat sur les contre manifestants.

Non je confirme, les faits sont simples, des nazis armés ont marché dans les rues de Charlottesville et l'un d'entre eux a commis un attentat. C'est cela les faits.

Allons, allons, un peu de sérieux. Les vidéos montrent des agressions de part et d'autre. Elles montrent des gens armés de part et d'autre. Elles montrent une haine de l'autre, de part et d'autre. Elles montrent une police assez passive.

 

Vous simplifiez à l'extrême pour faire coïncider les faits avec votre idéologie. En regardant sans prendre partie entre les deux troupeaux de crétins, on constate la haine de part et d'autre.

 

Quant à "l'attentat", dans une démocratie, on attend les éléments de l'enquête avant de qualifier. C'est d'ailleurs pourquoi en France le parquet anti-terroriste ne se saisit pas forcément immédiatement du dossier.

 

Nota : tout cela pour une statue. Quelle bande de clowns.

Portrait de cougs
13/août/2017 - 11h40
Seaskua... a écrit :

La manifestation était interdite et la ville placée sous le régime de l'état d'urgence, selon les relations de presse. Il s'agissait plus d'une émeute urbaine que d'une manifestation et d'une contre-manifestation. En fait tous les extrémistes s'étaient donnés rendez-vous. La haine étant dans les deux camps.

Non elle n'était pas dans les deux camps, des néo nazis, protégés par une milice armée et un attentat sur les contre manifestants.

Non je confirme, les faits sont simples, des nazis armés ont marché dans les rues de Charlottesville et l'un d'entre eux a commis un attentat. C'est cela les faits.

Portrait de Seaskua...
13/août/2017 - 11h25

Je viens de voir la même vidéo sous un autre angle et on constate que le véhicule est assailli par des gens casqués et armés de barres de fer. On est loin de "manifestants paniqués" mais plus près d'une émeute urbaine.

Il est certain qu'il a "fait exprès de reculer" car il aurait d'évidence été lynché par la foule. Dans cette histoire la relation de presse semble simplificatrice à l'extrême. C'était d'ailleurs bien des extrémistes qui étaient présents de part et d'autre, d'ailleurs. Raison de plus pour ne pas faire comme eux.

Portrait de Seaskua...
13/août/2017 - 11h24
cougs a écrit :

Plusieurs heures que l'événement a eu lieu et toujours pas de correction, en l’occurrence, il s'agit d'une voiture lancée dans une contre manifestation d'opposant à ces suprématistes, c'est un détail assez important étant donné le contexte.

La manifestation était interdite et la ville placée sous le régime de l'état d'urgence, selon les relations de presse. Il s'agissait plus d'une émeute urbaine que d'une manifestation et d'une contre-manifestation. En fait tous les extrémistes s'étaient donnés rendez-vous. La haine étant dans les deux camps.

Portrait de oyanis
13/août/2017 - 10h52

sorry

Portrait de Keedz17
13/août/2017 - 10h23

il a une bonne tête de suedois j'espère la peine de mort pour ce terroriste 

Portrait de Wouhpinaise
13/août/2017 - 10h08
oyanis a écrit :

sorry

Vous mélangez fictif et réel. C'est incomparable.

Portrait de GinGer
13/août/2017 - 09h59

L'homme , veut faire le BUUUZZZ sur YOUTOUBE !smiley

Portrait de Nk0
13/août/2017 - 09h25
Lucide a écrit :

"

EN DIRECT - Charlottesville (USA) - L'homme de 20 ans qui foncé dans la foule arrêté"

 

"L'homme de 20 ans qui foncé"

Enfin moi j'aurais écrit: qui "fonçait" ! Mais le rédacteur fait ce qu'il veut, hein !

Le rédacteur ? lol, il n'y a pas de rédacteur, mais seulement un employé de "THE WEB FAMILY SARL" payé à faire des copier/coller d'autres sites internet, c'est juste que quand on copie/colle, il faut se relire avant de poster (encore faut il savoir écrire correctement, ou même juste le minimum n’étant pas parfais moi non plus) !
Portrait de Lucide
13/août/2017 - 06h37

"

EN DIRECT - Charlottesville (USA) - L'homme de 20 ans qui foncé dans la foule arrêté"

 

"L'homme de 20 ans qui foncé"

Enfin moi j'aurais écrit: qui "fonçait" ! Mais le rédacteur fait ce qu'il veut, hein !

Les plus vus