09/08 10:02

Depuis le Brexit, les demandes de naturalisation des Anglais, qui veulent la nationalité française, explosent ! - Regardez

Hier soir, le 20h de France 2 est revenu sur le Brexit qui inquiète de plus en plus de Britanniques.

C'est notamment le cas de Lisa, qui vit depuis plus de 10 ans en France. 

Les associations qui aident à remplir les dossiers de naturalisation voient leur standard téléphonique exploser depuis le Brexit !

Regardez :

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de leon48
10/août/2017 - 08h17 - depuis l'application mobile

Perso je retournerait sur mon île, tranquille.

Portrait de LaRésistante.
9/août/2017 - 16h01
Yvan et Jacques Ulle a écrit :
Propagande anti-Brexit :| Je ne me souviens pas avoir vu une seule info positive sur le Brexit alors que la situation économique est au beau fixe (le Royaume Uni a atteint en mai son plus faible taux de chômage depuis 42 ans, à 4.5%). Les médias français ne relaient que les mauvaises nouvelles, comme s'il fallait influencer le peuple français alors que ce sont les Britanniques qui sont concernés. Une info qu'ils ne donnent pas c'est qu'un récent sondage Britannique dit que si c'était à refaire, les Britanniques revoteraient le Brexit, donc ils ne semblent pas vraiment ressentir les effets "négatifs" qu'on voit à longueur de journée sur nos chaînes de télévision.

Les effets négatifs ..?Pour l'instant, le Brexit n'est pas effectif ..Donc vous parlez pour ne rien dire .

Rien de sérieux avant 2019 au mieux ..

Portrait de Fred_1989
9/août/2017 - 10h38

Ce qui me surprend c'est qu'on parle de ces 1600 demandes de naturalisation d'Anglais en France mais jamais des 90000 naturalisation en Angleterre; sans compter que la procedure coute outre manche plus de 1500€. 

Portrait de jamaiscontent
9/août/2017 - 10h17

Je suis surpris de la lenteur et des difficultés qu'ont ces Anglais pour obtenir la nationalité Française , surtout qu'en ayant un emploi , ça devrait moins compliquer la démarche ,ou alors qu'ils se faces passer pour des migrants sans emplois ,et là peut nous verrons la différence !

Les plus vus