15/07 14:00

Le gouvernement souhaite "impérativement" que le très haut débit mobile soit disponible partout en France d'ici à 2020

Le gouvernement souhaite "impérativement" que le très haut débit mobile soit disponible partout en France d'ici à 2020, a déclaré le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard.

"J'ai réuni (...) les opérateurs vendredi dernier, en leur disant que l'Etat voulait impérativement que la 4G soit disponible pour tous nos concitoyens d'ici fin 2020", a-t-il déclaré sur Radio Classique.

Lors de cette réunion, à laquelle ont également participé les secrétaires d'État Julien Denormandie (Cohésion des territoires), Benjamin Griveaux (Economie) et Mounir Mahjoubi (Numérique), le gouvernement a demandé aux opérateurs d'accélérer le déploiement des réseaux fixes et mobiles.

"Aujourd'hui on assiste à une fracture sur le numérique qui n'est pas acceptable", a ajouté M. Mézard, précisant qu'il s'agissait d'un "enjeu national".

A présent, il faut que les opérateurs télécoms "jouent le jeu", l'objectif étant qu'ils émettent des propositions "d'ici quelques semaines".

"Nous nous reverrons en septembre pour caler ensemble, il ne s'agit pas de clouer au pilori les opérateurs", a indiqué le ministre.

Lors de sa déclaration de politique générale, le Premier ministre Edouard Philippe avait promis de garantir l'accès au très haut débit (fibre optique, amélioration de l'ADSL, etc.) partout en France d'ici 2022.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Martino
16/juillet/2017 - 07h29

Ce n'est pas un très grand défi technologique sachant qu'on qualifie du VDSL à seulement 40 MBits TV omprise, de "Très Haut débit".. c'est une escroquerie !Seule la fibre-fibre ou fibre->coax mérite cette appellation ! smiley

Portrait de Jilou1994
15/juillet/2017 - 17h02

De la 4G mobile THD (presque) partout en 2020 c'est réalisable en trois ans et demi puisque cela coûte beaucoup moins cher que de câbler tout le monde à la fibre. Maintenant faudra voir les tarifs du tout compris. 

Portrait de LicorneMagique
15/juillet/2017 - 16h54

Décidément on a pas les mêmes impératifs...

Que la 4G soit disponible soit, quid de l'accessibilité?

Portrait de Filoû02
15/juillet/2017 - 16h42

Ce qui est impératif c'est de manger et se loger !  

Portrait de Seaskua...
15/juillet/2017 - 16h24

Depuis des années, tous les gouvernements ont fait le même type d'annonce. Alors, un nouvel effet d'annonce, ou une réelle volonté de supprimer les zones blanches en s'appuyant sur le couple 4G et box 4G ?

La conjonction des éléments semble cependant favorable. La 5G se profile à l'horizon. La Box 4G est lancée par les FAI. Le réseau 4G se développe. Il y a 4 opérateurs de téléphonie mobile dont 2 sont des soutiens d'Emmanuel Macron. Les prix sont "tirés". (Et il existe un plan fibre optique)

Reste à penser à ceux qui se plaignent d'hyper sensibilité aux ondes électromagnétiques et qui vivent les zones blanches comme des paradis. On leur créé une réserve ?

Portrait de france31400
15/juillet/2017 - 16h24

ben y a du travail avec toutes les zones blanches qui existent ils peuvent s'y attaquer tout de suite

Portrait de Yoan64320
15/juillet/2017 - 15h13

J'habite en zone blanche et hormis du 512 en débit internet on a rien aujourd'hui le seul moyen de me connecter c'est via Nordnet et ça coûte les yeux de la tête alors d'ici 2022 je n'y crois pas du tout encore des paroles en l'air de l'enfumage à 100 %

Portrait de Vengeur masqué
15/juillet/2017 - 14h16

certain on encore l'eau courante sur le palier avec un broc...alors le haut débit parlons en !

Les plus vus