16/06/2017 07:33

Fuite de documents dans Libération: Une enquête a été ouverte après la plainte du ministère du Travail

Une enquête préliminaire a été ouverte mardi au parquet de Paris suite à la plainte déposée par le ministère du Travail après la publication dans Libération de documents présentés comme des "pistes" de la future réforme du code du travail, a-t-on appris de source judiciaire.

Le parquet a ouvert une enquête pour "violation du secret professionnel, vol et recel de ces délits", a précisé cette source.

Une plainte contre X pour vol et recel de documents avait été déposée le 8 juin par l'administration du ministère après la publication par le quotidien Libération d'une série de "pistes" de réformes qui avaient mis le feu aux poudres et qui provenaient, selon le journal, de documents "de la Direction générale du travail".

Devant les protestations venues du monde de la presse, le ministère a annoncé mercredi avoir retiré la plainte pour "recel" et maintenu celle pour vol. "Le parquet a pris acte de leur plainte modificative", a indiqué une source proche du dossier.

Le gouvernement assure que la plainte ne vise pas Libération mais le fonctionnaire à l'origine de la fuite. Le syndicat SNJ-CGT y a vu pour sa part "un signal envoyé à la profession pour la museler".

Cette plainte a conduit Reporters sans frontières (RSF) à réitérer mardi "sa demande d'abroger le délit de recel" pour les journalistes et à appeler la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, "à abandonner sa plainte".

"Je n'ai pas souvenir que l'administration ait porté plainte pour la divulgation de documents qui ne sont même pas secret défense ou quoi que ce soit", avait protesté auprès de l'AFP Johan Hufnagel, directeur adjoint de Libération.

Outre cette plainte, les accusations de pression sur Radio France contre François Bayrou et des frictions avec l'Elysée ont illustré ces derniers jours les relations entre l'exécutif et la presse, certains journalistes dénonçant des atteintes au droit d'informer.

.


L'affaire des emplois fictifs du Modem... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de petitebibi
16/juin/2017 - 21h05
Jarod26 a écrit :
et dire que ce n'est que le début de leur mandat

oui et j'espère que cela va aller crescendo ils ont voulu Macron, ils l'ont .....qu'ils ne viennent pas se plaindre ils ont voté comme un seul homme qu'ils en subissent les conséquences

Portrait de hiram
16/juin/2017 - 10h50 - depuis l'application mobile

Je croyais qu'elle avait annulé sa plainte

Portrait de capitaine troy
16/juin/2017 - 08h29

Libération, en Une : "Faites ce que vous voulez, mais votez Macron" ;

"Bien joué [Macron]" ; ... des dizaines de première page pour le candidat Macron, fabriqué par les médias.

Je rigole. Vous l'avez voulu, ne venez pas pleurer.

 

Les plus vus