31/05 12:42

Affaire Richard Ferrand: Emmanuel Macron appelle le Gouvernement à "la solidarité" et estime que la presse ne doit pas "devenir juge" - VIDEO

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a indiqué mercredi qu'Emmanuel Macron avait appelé au cours du Conseil des ministres le gouvernement à la "solidarité" et à la "responsabilité", le président estimant aussi que la presse ne doit "pas devenir juge".

En réaction à la polémique atteignant le ministre Richard Ferrand, le président a tenu à "appeler à la solidarité, la responsabilité".

"Les choses ne vont pas forcément bien quand la presse devient juge", a-t-il ajouté, estimant que "dans une société démocratique chacun doit être à sa place". "Il a tenu à appeler à la solidarité, à la responsabilité, au sein du Conseil des ministres, à faire le tri entre le grain et l'ivraie, voire quelquefois l'avanie", a relaté M. Castaner. "Il a rappelé que notre objectif doit être de façon permanente celui de l'exemplarité dans nos actions publiques", a-t-il ajouté.

"Il y a évidemment des contre-pouvoirs et je le cite +C'est bien ainsi+", a-t-il rapporté, tout en ajoutant que selon le président, "il y a aussi dans les grands principes celui d'une justice indépendante". "Seule la justice est habilitée à décider ce qui relève d'une affaire, d'une instruction, d'une enquête", a déclaré M. Castaner.

Le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand, visé par des soupçons de favoritisme mais toujours soutenu par l'exécutif, a une nouvelle fois exclu mercredi de démissionner, martelant qu'il n'est "pas mis en cause par la justice".

Le Premier ministre Edouard Philippe a conforté mardi soir M. Ferrand à son poste, malgré "l'exaspération des Français".


Affaire Richard Ferrand: Emmanuel Macron... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
10/juin/2017 - 10h15
ernois a écrit :

il ne sait plus comment paraitre crédible, le bonhomme !! appelle ta Bribri, elle va te tenir la main :D

 

Je plains sa femme
Portrait de Caramella
10/juin/2017 - 10h15
ça doit être la panique dans ce gouvernement
Portrait de Jarod26
10/juin/2017 - 08h03
dirtsa a écrit :
Merci JF-Lacour pour ces éclairages car on n'y comprend plus rien , on fait trop de raccourcis.
ha bah je me sens moins seul
Portrait de Jarod26
10/juin/2017 - 08h03
c'est du déjà vu ce truc
Portrait de Seaskua...
1/juin/2017 - 12h44

Dommage de n'avoir pas fait cette déclaration pendant la campagne électorale. Dommage n'avoir pas respecté, en plus, le principe du respect de la présomption d'innocence dans ses propres propos.

Portrait de ernois
1/juin/2017 - 10h42

il ne sait plus comment paraitre crédible, le bonhomme !! appelle ta Bribri, elle va te tenir la main smiley

 

Portrait de dirtsa
1/juin/2017 - 08h27 - depuis l'application mobile

Merci JF-Lacour pour ces éclairages car on n'y comprend plus rien , on fait trop de raccourcis.

Portrait de JF_Lacour
1/juin/2017 - 06h51
rosy a écrit :

Pas de préjudice , vous dites ! Vous semblez bien connaitre le dossier et avoir beaucoup de sympathie pour un mec " intègre " qui monte une telle opération " légale "

J'ai pas spécialement de sympathie pour le bonhomme mais furieusement marre des présentations partiales d'une opération qui est ultra classique.

La quasi totalité des opérations de développement commercial se font aujourd'hui comme ça avec d'un côté un investisseur qui finance l'immobilier et de l'autre l'exploitant qui concentre ses ressources financières propres sur son outil métier.

Et plus le loyer est bas mieux c'est. 

Effectivement le bailleur  ( la femme de Ferrand ) fait une très bonne affaire  ( prix achat environ 400 K€ , loyer 42 K€ /an donc 10% environ de rentabilité ) parce qu'il a déniché un local pas cher mais on oublie allègrement que le retour sur investissement de toute activité commerciale  ( que ce soit un centre de soin, une boulangerie, un restaurant, un magasin, etc..) est très largement supérieur à 10% et plutôt de 20%, 30%, ou plus.

Un de mes clients ( distribution ) impose par exemple une norme de 25% minimum à tous ses projets et donc un retour d'investissement  sur 4 ans. 

A partir de là y a pas photo : l'entreprise a plus intérêt à accroître son parc de magasin ( ou de boulangeries, de restaurants ou de centre de soins pour les mutuelles ) plutôt que d'investir dans l'immobilier et d'acheter les murs. 

Ça rapporte bien plus et permet donc de croître plus vite  ! ( et accessoirement ça crée de l'emploi aussi. )

C'est pour ça que l'argumentation de l'avocat ( Castel ) qui prétend le contraire et privilégie l'investissement patrimonial ( bonne vieille mentalité rentier ! ) m'a fait bondir.  

Sans compter que la finalité d'une mutuelle  est d'apporter un service à un maximum de gens et pas de vivre de ses rentes en investissant dans la pierre.

SI j'ai pas été clair ouvrir n'importe quel bouquin au chapitre ROI ( return on investment ) ou en français RSI ( retour sur investissement. )

 

Portrait de Franck75
31/mai/2017 - 22h21 - depuis l'application mobile

Ce qui me choque c'est que la presse sort ce qu'elle quand elle le veut. Ou quand cela l'arrange pour faire tomber quelqu'un. Ce n'est pas cela que j'attends d'elle.

Portrait de mbagnick
31/mai/2017 - 21h52
Wouhpinaise a écrit :

Je dirais même que ça l'a "arrangé" ! ;)

Pareil

Portrait de wicket
31/mai/2017 - 18h51
Wouhpinaise a écrit :

Je dirais même que ça l'a "arrangé" ! ;)

Je ne vous le fais pas dire !!! smiley

Portrait de Wouhpinaise
31/mai/2017 - 18h06
wicket a écrit :

"la presse ne doit pas devenir juge"... tiens, tiens ! pendant l'affaire Fillon, cela ne l'a pas beaucoup dérangé !0:)   cocasse !

 

Je dirais même que ça l'a "arrangé" ! smiley

Portrait de JF_Lacour
31/mai/2017 - 17h29
tobian a écrit :

La presse ne se fait pas juge, elle est accusatrice. A la Justice d'intervenir s'il y a lieu.

Le problème de cette affaire c'est qu'il n'y a pas réellement de préjudice pour quiconque.

Contrairement à ce que laisse entendre la presse avec force de raccourcis et de sous entendus ( par exemple sur les travaux d'aménagement )  l'opération est plutôt une bonne affaire à la fois pour les Mutuelles de Bretagne comme pour la compagne de Ferrand.

Les Mutuelles auraient pu sans aucun problème faire casser le bail ( ou quitter tout simplement les locaux en 2014 ou en 2017 ) de sorte que l'opération devienne une mauvaise affaire pour la SCI de la compagne.

Mais pas sans conséquences négatives pour eux mêmes.

Rompre le bail impliquait de chercher des nouveaux locaux ( et surtout d'en trouver à un bon prix ) , de refaire aménager le nouveaux local , de déménager, etc..., bref quantité de tracas et d'incertitudes pour au final ne rien gagner de tangible à part la joie de ruiner ( ou tout au moins nuire ) à la partie adverse.

 

Portrait de nina83
31/mai/2017 - 16h15

Ce n'est même pas de juger, la presse et tous les médias polémiquent, font des sondages avec des questions bien sous-entendues, nous bombardent sans arrêt avec le même sujet chaque jour, tout comme ils ont fait avec Fillon. Rien ne les arrête, ils ne parlent jamais des élections législatives, des casseroles de Le Pen, de Mélenchon qui perd ses nerfs, et aussi et surtout : des autres sujets d'actualités en France et dans le monde. on est plus informés depuis longtemps !

Portrait de ale35
31/mai/2017 - 15h45

C'est vrai que de plus en plus les pseudo journalistes foute le bordel; ils feraient mieux de revenir parfois à la rubrique des chien écrasés enfin du travail de journaliste 

Portrait de MORBIHAN56
31/mai/2017 - 14h53

Il est élu grâce aux médias et la haine anti-fillon. Qu'il paye maintenant et nous avons 5 ans pour nous en donner à coeur joie.

 

Je me marre

Portrait de Antoine59
31/mai/2017 - 14h45

Chacun son tour... Fillon doit sourire !

Portrait de miquou
31/mai/2017 - 14h42

Ou sont passées les belles paroles sur la moralités des élus !!!deja oubliées.......La presse n'est pas juge mais c'est son role de révéler les actions pas trés nettes de certain.Lorsque Médiapart  a dénoncé  Cahuzac  ou Fillon   a t'il dit la meme chose ...non ......

Portrait de wicket
31/mai/2017 - 14h27

"la presse ne doit pas devenir juge"... tiens, tiens ! pendant l'affaire Fillon, cela ne l'a pas beaucoup dérangé !smiley   cocasse !

 

Portrait de tobian
31/mai/2017 - 14h10

La presse ne se fait pas juge, elle est accusatrice. A la Justice d'intervenir s'il y a lieu.

Portrait de oiseaubleu
31/mai/2017 - 13h58

Changement total de discours maintenant et  avant les élections! Avant, toutes les malversations devaient être dénoncées surtout pour les "voisins" et maintenant la presse doit fermer sa gueule et le gouvernement a ordre de soutenir les délinquants financiers ou autres le concernant! Ah les moutons ont voté pour le gamin maintenant ils vont voir son vrai visage!

Portrait de erine.teygype
31/mai/2017 - 13h58
Lfa a écrit :
La blague c est de voler de L argent aux français aux européens et de se présenter comme président (e) ... La pas de fraude constaté c est aux électeurs de juger aux urnes !!!

Mais bien sur on s'arrange comme on veut quand on veut.

Portrait de Lfa
31/mai/2017 - 13h54 - depuis l'application mobile
erine.teygype a écrit :

Mais oui pour les autres ça va mais pas pour soi. Il commence bien, on voit bien la différence avec les autres, c'est sur. La bonne blague.

La blague c est de voler de L argent aux français aux européens et de se présenter comme président (e) ... La pas de fraude constaté c est aux électeurs de juger aux urnes !!!

Portrait de erine.teygype
31/mai/2017 - 13h43

Mais oui pour les autres ça va mais pas pour soi. Il commence bien, on voit bien la différence avec les autres, c'est sur. La bonne blague.

Portrait de mestoutou
31/mai/2017 - 13h36

Et pour monsieur Fillon les journaux et politiques ne sont-ils pas devenus juges?????

Portrait de Filoû02
31/mai/2017 - 13h30
Vengeur masqué a écrit :

Chef de gang !

chef d'état responsable tout simplement ! 

Portrait de Happy38
31/mai/2017 - 13h30 - depuis l'application mobile

Quand ça l'arrange Macron !!! Pour Fillon ça ne la pas déranger que la presse se fasse juge !!!!

Portrait de Vengeur masqué
31/mai/2017 - 13h18

Chef de gang !

Portrait de dirtsa
31/mai/2017 - 13h18 - depuis l'application mobile

On a vraiment l'impression que les journalistes font la pluie et le beau temps. Ils sont tellement présents . On a l'impression qu'ils orientent nos pensées ou nous embrouillent avec leurs analyses et décryptages .
On est pas barges, on se fiera à notre intelligence

Portrait de Planète des singes
31/mai/2017 - 13h13

La presse ne juge pas, elle met en avant des affaires de "petits arrangements entre amis" que le citoyen n'a aucun moyen de connaître autrement. Lorsqu'elle dénonce des affaires avérées, elle fait oeuvre de salubrité publique. Evidemment, cela n'arrange pas les affaires de nos politiques, qui actuellement, veulent laver plus blanc que blanc mais pour les autres et surtout pas pour eux. Non. Pour l'affaire Ferrand, la justice doit faire une enquête. Cela lui permettra s'il n'a rien à se reprocher de sortir lavé de tout soupçon, s'il est coupable de s'occuper de son cas. Macron devrait se méfier, car s'il a bien réussi sa première quinzaine à la présidence, pas évident du tout que ce soit le cas pour les législatives s'il continue à vouloir noyer le poisson avec la presse.  

Les plus vus