30/05/2017 09:56

Un Eurostar immobilisé pendant quatre heures hier soir à Calais pour un contrôle des 770 passagers

Les passagers d'un Eurostar, parti hier soir de la Gare du Nord, risquent de se souvenir de leur trajet.

La Voix du Nord rapporte qu'au cours du voyage, plusieurs voyageurs se sont plaints de l'agressivité de deux Britanniques alcoolisés.

C'est alors que le train a dû être arrêté afin de permettre aux gendarmes de les interpeller.

Nos confrères précisent que l'Eurostar n'a pas pu repartir directement. La raison ? De nombreux passagers avaient profité de son immobilisation pour sortir du train en gare de Calais-Fréthun.

Un porte-parole de la SNCF explique que "le train n'était plus étanche, d’autres personnes extérieures auraient pu monter".

Par conséquent, les gendarmes ont dû contrôler l'ensemble des 770 passagers. Une opération qui a duré près de quatre heures.

Une fois celle-ci terminée, l'Eurostar a finalement pu repartir pour Londres.

.


Le trafic ferroviaire reprend dans le tunnel... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
13/juin/2017 - 00h18
Doublon désolé
Portrait de DarkAngel
13/juin/2017 - 00h18
Seaskua... a écrit :

Si notre pays avait une once d'intelligence, il mettrait en place des sécurités dans les gares d'arrêt d'urgence de l'Eurostar. Lesquelles ne sont pas nombreuses au demeurant.

 

La gare de Calais-Frethun est située au milieu de nulle part. Dans un environnement champêtre. La sécuriser n'est pas complexe au XXIème siècle.

Il ne faut pas trop en demander smiley
Portrait de DarkAngel
13/juin/2017 - 00h18
Seulement 4 heures ! Parfois c'est beaucoup plus
Portrait de Seaskua...
31/mai/2017 - 12h40

Si notre pays avait une once d'intelligence, il mettrait en place des sécurités dans les gares d'arrêt d'urgence de l'Eurostar. Lesquelles ne sont pas nombreuses au demeurant.

 

La gare de Calais-Frethun est située au milieu de nulle part. Dans un environnement champêtre. La sécuriser n'est pas complexe au XXIème siècle.

Les plus vus