06/03/2010 23:23

PPDA, Gildas et Durand saluent la carrière de Gicquel

Le journaliste Roger Gicquel, décédé aujourd'hui à l'âge de 77 ans, a été le "premier à personnaliser l'information", a déclaré à l'AFP Patrick Poivre d'Arvor, tandis que Philippe Gildas a salué la mémoire d'un "grand journaliste".

"Il avait une profonde humanité. Il aimait les gens. Il a été le premier à personnaliser l'information avec des éditoriaux", a réagi M. Poivre d'Arvor, dont Roger Gicquel avait été le directeur de l'information à France Inter en 1972. "Sa disparition me rend très triste. Il prenait tout à coeur. Pour son fameux lancement, 'La France a peur', il avait été très marqué par ce faits divers", a ajouté le journaliste dans les coulisses des Victoires de la musique. "Il avait débuté comme localier et connaissait le travail de terrain. Il n'avait aucun amour pour la notoriété et c'est en partie pour cela qu'il a décidé de partir", a-t-il rappelé.

Philippe Gildas, dont Roger Gicquel a également été le patron à France Inter, a salué la mémoire d'un "grand journaliste". "Il a apporté beaucoup de sentiment et d'humanité à l'information. Il y mettait tout son coeur et sa personnalité", a estimé M. Gildas, qui fait partie des présentateurs qui co-animent les 25e Victoires de la musique. "Il a apporté beaucoup au JT. Il était très brillant et était devenu journaliste sur le tard après avoir été steward. Sa carrière a été exceptionnelle", a-t-il rappelé.

Pour Guillaume Durand, qui a déclaré "ressentir beaucoup de tristesse", Roger Giquel "a personnifié et incarné le JT. Il avait un ton et un style".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Siska 74
7/mars/2010 - 18h15

Lorsqu'une personne vient de décéder, c'est fou toutes les qualités qu'on lui trouve alors qu'elle a parfois été très critiquée pendant sa vie. Que ce soit un anonyme, un politique, un acteur, un chanteur etc.
Beaucoup d'hypocrisie dans ces circonstances.

Portrait de papieroger
7/mars/2010 - 10h51

Merci Mr Roger Gicquel pour toutes ses années de journaliste et de présentateur je me faisait une joie de voire votre journal télévisée mais maintenant cet du show téléviser il ne pense qu'a de l'audience

Au revoir Monsieur Gicquel on ne vous oublirat jamais

Portrait de WELDON
6/mars/2010 - 23h46

un grand monsieur

Les plus vus