15/05/2017 07:53

En attente d'une greffe cardiaque, le vainqueur portugais de l'Eurovision parle de sa victoire et de sa maladie (Rappel du we)

Il y a quelques semaines, Salvador Sobral était encore un parfait inconnu en attente d'une greffe de coeur.

Samedi à Kiev, l'artiste portugais de 27 ans a offert à son pays son premier sacre à l'Eurovision grâce au charme d'une voix de crooner épurée de tout artifice.

"C'est une victoire pour la musique, pour les gens qui font de la musique qui veut vraiment dire quelque chose", a réagi le chanteur après son triomphe en Ukraine.

"La musique, ce n'est pas un feu d'artifice, ce sont des sentiments, essayons de changer cela et de revenir à la musique car c'est ce qui compte", a-t-il ajouté.

Dans un registre intimiste, son mélancolique morceau jazzy "Amar Pelos Dois" (aimer pour deux), composé par sa soeur aînée Luisa Sobral, chanteuse à succès, a convaincu le public malgré ses attributs éloignés des canons survitaminés de l'Eurovision.

Sans chorégraphie envoûtante ni tempo dansant, sa performance exécutée en portugais plutôt qu'en anglais, fait rare à l'Eurovision, ne présentait pas au premier abord les meilleurs atouts pour séduire sur la scène télévisuelle de Kiev.

Derrière sa barbe clairsemée et son catogan, le jeune homme issu de la bourgeoisie lisboète cache une certaine fragilité, symbolisée par une voix fluette couplée à une sévère insuffisance cardiaque ne l'éloignant jamais plus de deux semaines de ses médecins.

"Ma maladie, même si on ne peut pas la guérir totalement, c'est un petit problème en vérité, certainement le seul que j'ai dans ma vie", dédramatisait avant son départ pour l'Ukraine le chanteur, toujours en attente d'une greffe de coeur, le sien étant trop gros pour son corps.

Pour des raisons de santé, il n'avait exceptionnellement pas pris part en début de semaine aux répétitions organisées au centre d'exposition international de Kiev, laissant la place à sa soeur.

Favori des bookmakers avant le concours puis coqueluche des fans en s'offrant un bain de foule à son arrivée sur le tapis rouge de Kiev où il s'est senti "aussi populaire que Cristiano Ronaldo", Salvador Sobral ne s'est pas seulement déplacé pour chanter. Après sa demi-finale mardi, il arborait en conférence de presse un pull en soutien aux réfugiés.

"Quand j'ai su que j'allais participer à l'Eurovision j'ai tout de suite pensé à eux, parce qu'ils quittent leur pays pour échapper à la mort. Ces personnes ne sont pas de simples immigrés", déclarait le crooner.

Repéré en 2009 dans la version portugaise du télé-crochet "American Idol", comme sa soeur quelques années auparavant, le jeune homme tout juste majeur a mal vécu son exposition médiatique et s'est arrêté de chanter peu après sa sortie de l'émission.

.


Eurovision: Le candidat du Portugal parmi les... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
27/mai/2017 - 05h05
Filoû02 a écrit :

C'était pas la grosse ambiance sa zic' ? :)

Sans plus pour ma part
Portrait de Caramella
27/mai/2017 - 05h05
angefabie80 a écrit :
Je pense que c est pour ça qu il a gagné car pas top j avais envie se me tirer une balle. Israël était vraiment bien
Ha bon !!!
Portrait de Caramella
27/mai/2017 - 05h05
C'est un joli cadeau pour son greffe
Portrait de brems
15/mai/2017 - 09h52
fredmanga a écrit :

perso j'aurai pas parié 1 centime dessus , on aurait dit une chanson pour un disney et je comprends pas le plébiscite des jurys et du public  alors qu'il y avait bien mieux.

Moi je suggère qu'on supprime le vote des jurys nationaux car il y en a marre des votes géopolitiques , seul le vote du public à valeur.

Il aurait gagne car il est 1er des votes des telespectateurs. Ce n est pas parce que ce n est pas à votre goût que c est mauvais.

Portrait de Capri
15/mai/2017 - 07h00
fredmanga a écrit :

perso j'aurai pas parié 1 centime dessus , on aurait dit une chanson pour un disney et je comprends pas le plébiscite des jurys et du public  alors qu'il y avait bien mieux.

Moi je suggère qu'on supprime le vote des jurys nationaux car il y en a marre des votes géopolitiques , seul le vote du public à valeur.

Idem - le vote des jurys nationaux paraît dépassé en 2017. La "voix du public", avec les moyens de vote actuels, est totalement suffisante. Accessoirement, ça renforcerait encore l'attractivité du concours : sans doute davantage de spectateurs seraient intéressés. Peut-être qu'une version intermédiaire consisterait à conserver le vote des jurys mais en pondérant son impact (25 % ou 1/3 au lieu de 50 %).

Portrait de leridler
14/mai/2017 - 23h59

Pour comparaison voila le resultat du jury francais:

 

12pts : portugal

10pts : italie

8pts :suede

7pts :norvege

6pts :israel

5pts :bulgarie

4pts : pays-bas

3pts :royaume-unie

2pts :australie

1pt :autriche

 

Portrait de leridler
14/mai/2017 - 23h53

Voila le resultat du televote français :

12pts: portugal

10pts:roumanie

8pts:belgique

7pts:moldavie

6pts:armenie

5pts:italie

4pts:bulgarie

3pts:israel

2pts:hongrie

1ptsmileyologne

Portrait de fredmanga
14/mai/2017 - 15h05

perso j'aurai pas parié 1 centime dessus , on aurait dit une chanson pour un disney et je comprends pas le plébiscite des jurys et du public  alors qu'il y avait bien mieux.

Moi je suggère qu'on supprime le vote des jurys nationaux car il y en a marre des votes géopolitiques , seul le vote du public à valeur.

Portrait de hiram
14/mai/2017 - 13h20 - depuis l'application mobile

Quel est l'abruti qui a écrit cet article?. Cette chanson n'a rien de " Jazzy " C'est plutôt une ballade.

Portrait de Filoû02
14/mai/2017 - 09h18

C'était pas la grosse ambiance sa zic' ? smiley

Portrait de scorpionne72
14/mai/2017 - 08h37

je l'avais vu mardi et il m'avait envoûté, simplicité, belle voix, j'avais beaucoup aimé donc bravo à lui

Les plus vus