27/03 11:00

Etats-Unis: Deux jeunes filles interdites d'accès à un avion d'United Airlines car elles portaient des leggings

La compagnie aérienne américaine United Airlines a déclenché une tempête sur les réseaux sociaux en empêchant deux filles d’embarquer dimanche sur un vol à Denver parce qu’elles portaient des leggings.

Après avoir accepté de se changer, une troisième fille qui portait elle aussi des leggings a été autorisée à prendre ce vol de l’aéroport international de Denver (Colorado) vers Minneapolis (Minnesota).

L’incident a été relaté en temps réel sur Twitter par Shannon Watts, fondatrice d’un groupe pour le contrôle des armes à feu, Moms Demand Action.

«Elle [une employée de la compagnie, ndlr] les oblige à se changer ou à mettre des robes par dessus leurs leggings ou bien elles ne peuvent pas embarquer», a-t-elle écrit.

Par la suite, United a expliqué que les filles qui avaient été bloquées à la porte d’embarquement étaient des «pass riders», des personnes qui voyagent gratuitement ou à des tarifs très réduits parce qu’elles sont des employés de la compagnie ou des proches.

Or ce privilège s’accompagne de règles particulières, notamment vestimentaires.

«Nos passagères ordinaires ne se verront pas refuser l’embarquement parce qu’elles portent des leggings ou des pantalons de yoga», a déclaré un porte-parole au Washington Post en précisant que "les pass traveller doivent suivre les règles".

"Les leggings sont une tenue courante pour les filles de 10 ans. Ce sont des enfants», a tweeté l’actrice Patricia Arquette.

Le mannequin Chrissy Teigen a apporté sa contribution au débat: «J’ai déjà voyagé sur United littéralement sans vêtement du bas. Seulement un haut long faisant office de robe. La prochaine fois je mettrai un jeans et une écharpe».

.

.


Une compagnie low-cost explique comment les... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lax069
28/mars/2017 - 09h31 - depuis l'application mobile

Cette connerie de tenue vestimentaire sous pretexte d'etre de la compagnie et pourtant j'en fais parti. Quand je vois des hotesses et autres pilotes qui rentrent en uniforme en enlevant quelques accessoires type veste ou cravate croyez moi c'est pire car les passagers sont pas cons ils le voient bien, ils les reconnaissent . La regle du port de l'uniforme n'est pas respecte. S'ils devaient être débarqué le jour d'apres c'est syndicat et greve. Alors qu'on nous emmerde en civil il y a deux poids deux mesures. Un jour un responsable a voulu drague une passagère en business sur un vol qui allait aux us voyant que ca marchait pas il a pris le prétexte quelle etait mal habillé et a ete a la boutique achete quelque chose de plus "classique" sauf qu'elle a enregistre la conversation quelle est avocate reconnu pour les droits des femmes et quelle a porte plainte et obtenue gain de cause. Avec des connards pareils on perd de l'argent bêtement. Croyez moi oui y a du chomage en france mais certains feraient mieux de se faire virer.

Portrait de alekine1
27/mars/2017 - 13h19

J'adore shatner et sa réponse. Ce type est incroyable.

Portrait de quiditmieux
27/mars/2017 - 11h49

Lisez avant de commenter !

Portrait de steff03
27/mars/2017 - 11h46

Il faudrait surtout supprimer les leggings, c'est trop vilain ces trucs... smiley

Portrait de Nono75
27/mars/2017 - 11h27
Josefin a écrit :

elles ne sont pas dans le cadre du travail, donc il n'y a pas de regles vestimentaires. elles doivent prendre un avocat

T'as lu toute la news ?

Elles avaient des billets à tarifs préférentiels (ceux délivrés aux employés des compagnies aériennes ou à leurs proches).

La compagnie affirmé que ces billets sont assortis de conditions de décence vestimentaire.

 

Portrait de Chevaline.
27/mars/2017 - 11h19

Elles risquent de se faire violer par des suèdois qui ont des couteaux pleins les poches

Portrait de DOODOO
27/mars/2017 - 11h06

Mais quelles bêtises il ne faut pas entendre maintenant....

Les plus vus