01/03/2010 17:02

France TV pub: Le CE approuve le projet de cession

Le comité d'entreprise de France Télévisions Publicité (FTP) a approuvé lundi à l'unanimité le projet de cession de 70% de la régie publicitaire au consortium constitué de Publicis et de Financière Lov, du producteur Stéphane Courbit, a-t-il annoncé à l'AFP.  

Les cinq membres du comité disent avoir pris leur décision en raison d'un "projet porteur" des candidats à la reprise et d'"échanges riches et respectueux" avec eux, dans leur résolution publiée à l'issue du vote.   Ils soulignent aussi "des engagements forts socialement sur la France métropolitaine" avec l'engagement de ne pas conduire de plan social jusqu'à fin 2012.  

"Nous comptons sur vous pour préserver les emplois de nos collègues de l'outre-mer", écrivent-ils aussi à l'adresse des probables repreneurs, les encourageant "à poursuivre les démarches déjà initiées en termes de redéploiement de ces activités vers d'autres marchés".  

Estimant que la procédure de décision est "devenue longue et fastidieuse pour tous les collaborateurs du groupe France Télévisions Publicité", le comité d'entreprise invite les protagonistes à "se positionner rapidement" pour pouvoir "enfin entrevoir les prémices d'un avenir professionnel fructueux".  

Le 3 février, le groupe public a annoncé qu'il allait entrer en négociations exclusives avec le consortium constitué de Publicis et de Financière Lov pour lui céder FTP.   Depuis, ce projet de vente a suscité une levée de boucliers de la part des syndicats, d'hommes politiques et de professionnels du secteur publicitaire.  

Deux groupes de travail chargés d'étudier les différentes garanties de la cession, sur le plan commercial et concurrentiel, ont été créés le 23 février à la demande du PDG Patrick de Carolis.  

Ils doivent rendre leurs conclusions à la mi-mars, ce qui permettra d'engager les négociations et la procédure d'information-consultation du comité central d'entreprise de France Télévisions.   FTP, qui compte 280 salariés dont une soixantaine en outre-mer, pour un chiffre d'affaires de 410 millions d'euros en 2009, commercialise les espaces publicitaires et le parrainage des chaînes de l'audiovisuel public et d'un portefeuille de médias indépendants (Discovery Channel, FoxLife, Euronews, TV5Monde notamment).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de olivier200
1/mars/2010 - 20h24

ethique voila un mot absent dans notre republique.....................................................................................

Les plus vus