20/02/2017 12:01

"Avant, les jeunes insultaient leurs parents. Aujourd'hui, ils les frappent", regrette Pascal "le grand frère"

Pascal Soetens, plus connu sous le nom de "Pascal, le grand frère", et qui officie désormais sur NRJ 12 dans "SOS ma famille a besoin d'aide", regrette la montée de la violence chez les jeunes.

Dans une interview accordée au site belge 7sur7, il évoque d'abord l'ambiance parfois tendue lors des tournages: "Il est évident que je m'énerve parfois et que je tape du poing sur la table pour me faire entendre. Mais j'essaye de ne pas trop déborder non plus. Il ne faut pas oublier que l'éducation passe par des moments tendus. Mais tout doit toujours se faire dans le respect. "

Avant d'expliquer que des scènes jugées trop violentes sont parfois coupées au montage: "Bien sûr! Il y en a plein. Nous essayons de protéger un maximum les familles. Et on se doit d'être vigilant parce qu'à l'heure des réseaux sociaux, tout va toujours plus vite. Notre objectif n'est pas d'entraîner des réactions de haine de la part des téléspectateurs mais uniquement de montrer des situations délicates qui existent."
A la question de savoir si, selon-lui, les jeunes sont plus difficiles aujourd'hui, il confie: "Je ne dirai pas "plus difficiles". Mais plus violents, ça oui. Avant, ils se contentaient d'insulter leurs parents. Aujourd'hui, ils les frappent. C'est à se demander quelle sera la prochaine étape?"

"Il est important qu'on réagisse maintenant. Mais j'ai le sentiment que la prochaine génération sera meilleure tout simplement parce que les jeunes d'aujourd'hui, qui ont manqué de règles, vont se rendre compte que ce n'est pas la bonne solution et qu'ils seront donc plus stricts avec leurs propres enfants.", a-t-il conclu.


Un homme bouscule son beau-fils devant les... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
8/mars/2017 - 00h17
Citoyen85 a écrit :

Certains parents Bisounours post-soixante huitards n'osent plus éduquer leurs enfants voilà tout. 

Bien d'accord avec toi
Portrait de Caramella
8/mars/2017 - 00h17
Jarod26 a écrit :
hélas le monde des bisounours n'existent plus
Ho que oui
Portrait de Caramella
8/mars/2017 - 00h17
La société a bien changé
Portrait de miquou
20/février/2017 - 18h57
Citoyen85 a écrit :

Certains parents Bisounours post-soixante huitards n'osent plus éduquer leurs enfants voilà tout. 

C'est surtout qu'on a fait des enfants rois ...il ne faut pas les contredire ,les laisser faire ce qu'ils veulent meme la tape sur les fesses est interdite .Les soixante huitards comme vous dites sont des personnes qui n'ont plus beaucoup de gamins a élever !! C'est a M.Dolto qu'on doit  cet état de fait car c'est elle qui a  favorisé cette soi disant  éducation et voila ou nous en sommes ...

Portrait de Jilou1994
20/février/2017 - 14h40

La solution contre la violence verbale et physique est d'enseigner le bonheur de la maîtrise de soi, maîtrise du mental, des sens dès la plus tendre enfance. Bon c'est sûr que des parents qui s'en mettent par tous les trous à longueur d'année ne pourront jamais montrer l'exemple et ainsi inspirer leurs enfants à faire de même. Ainsi la boucle est bouclée, l'enfant qui n'est pas suffisamment protégé de lui-même aura tendance à avoir de plus en plus peur et en voudra à ses parents en grandissant. Les parents ne font donc que récolter les fruits de leur dénie de réalité et un gars comme le Grand Frère leur redonne un aperçu de ce qu'il faut faire. 

Les plus vus