16/02 19:58

Roman Polanski annonce qu'il veut retourner aux Etats-Unis pour clore les poursuites pour viol

Le réalisateur franco-polonais de 83 ans Roman Polanski veut retourner aux Etats-Unis pour mettre fin à l'affaire de viol d'une mineure qui le poursuit depuis 40 ans, à condition d'avoir la garantie qu'il ne serait pas incarcéré, selon son avocat.
L'avocat du cinéaste veut faire appliquer un accord amiable mentionné dans un document sous scellé.

Si l'accord est reconnu, "Roman peut venir à Los Angeles et au tribunal sans craindre d'être détenu", souligne Harland Braun.

Roman Polanski est accusé d'avoir drogué, fait prendre de l'alcool et violé Samantha Gailey - aujourd'hui Geimer - le 10 mars 1977 dans la maison de l'acteur Jack Nicholson à Los Angeles. Il a reconnu une relation sexuelle illégale avec celle qui avait alors 13 ans mais dément l'avoir violée.

"Un juge doit statuer la semaine prochaine sur la demande de son avocat américain qui réclame la levée des scellés sur le témoignage du procureur de l'époque, confirmant un accord entre toutes les parties", a indiqué jeudi Me Hervé Temime à l'AFP.

Malgré les demandes des avocats de Polanski, la justice américaine a jusqu'à présent refusé de transmettre le témoignage du procureur Roger Gunson, recueilli aux Etats-Unis en 2010 et qui confirmait que M. Polanski a déjà purgé sa peine.

Roman Polanski avait notamment passé 42 jours dans la prison de Chino, en Californie, entre décembre 1977 et janvier 1978. Son camp affirme que le juge Laurence Rittenband en charge de l'affaire à l'époque est ensuite revenu sur ce règlement amiable, déclarant que le cinéaste devrait passer jusqu'à 50 années derrière les barreaux, ce qui a déclenché sa fuite en Europe en 1978.

Les avocats américains de M. Polanski veulent aussi faire reconnaître une décision de la Cour suprême polonaise, qui a mis fin en décembre à la demande d'extradition du cinéaste vers les Etats-Unis.

Si le juge Gordon de Los Angeles reconnaît l'accord amiable et la décision de Justice polonaise, le cinéaste pourra "venir à Los Angeles et au tribunal sans craindre d'être détenu", souligne un autre avocat Harland Braun. M. Polanski pourrait alors "venir au tribunal de Los Angeles pour conclure cette vieille procédure en étant condamné à une peine qu'il a déjà purgée", précise-t-il.

Naturalisé en 1976, Roman Polanski vit en France avec son épouse, l'actrice Emmanuelle Seigner.

Le réalisateur du "Bal des vampires", "Tess", ou "Rosemary's Baby" est l'un des plus acclamés et primés au monde

. Il n'est jamais retourné aux Etats-Unis depuis sa fuite, pas même pour recevoir l'Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour "le Pianiste". Son passé l'a rattrapé le 26 septembre 2009.

Arrêté à Zurich en vertu d'un mandat international lancé par la justice américaine, il a passé deux mois en prison en Suisse, puis huit mois assigné à résidence dans son chalet à Gstaad. M. Polanski s'était vu promettre "42 jours d'incarcération et en a fait plus de 300", insiste à cet égard M. Braun.

En juillet 2010, la Suisse a rejeté la demande d'extradition des Etats-Unis, et il a été libéré.

A l'automne 2014, le cinéaste a ensuite été interpellé à Varsovie.

La Cour suprême a finalement clos sa demande d'extradition en décembre dernier. Le juge Michal Laskowski avait alors remarqué que Polanski avait "déjà purgé sa peine", que la victime lui avait publiquement pardonné et ce dernier lui a versé le dédommagement qu'elle réclamait.

Lors de la procédure en Pologne, les magistrats avaient aussi souligné que sans la notoriété du cinéaste, l'affaire aurait été close depuis des années.

Samantha Geimer, désormais cinquantenaire, a réclamé à plusieurs reprises l'abandon définitif des poursuites, voulant tourner la page d'une affaire qui a tourmenté sa vie.

.


César 2017: Le président de l'Académie réagit... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de deuns
17/février/2017 - 14h16
Seaskua... a écrit :

Après avoir fuit la majorité de sa vie pour une agression sexuelle qu'il a reconnu envers une jeune-fille de 13 ans, son choix, s'il est avéré, de se présenter à la justice américaine est un choix honorable. Roman Polanski pourra ainsi mettre un terme au mandat d'arrêt international qui est lancé contre lui.

Il accepte de se rendre aux EU s'il a la garantie d'être innocenté,  courageux mais pas téméraire. Un futur prix Nobel.

Portrait de marie13106
17/février/2017 - 12h31
SUPERTOMATE2013 a écrit :

ça  c'est sûr 

il aura beaucoup clore cette affaire

il restera à jamais un minable pédophile 

peut etre... encore que j en doute. Mais il ne faudra pas oublier son oeuvre, son statut de victime du nazisme et de la folie meurtriere de fanatiques. Perdre ses parents et sa soeur dans les camps, sa premiere femme dans des conditions effroyables, autant d'assassinats ca vous change un homme non? Depuis 40 ans il essaie de regler cet acte ignoble qu'il a commis. Ce serait n importe qui d autre ca ferait longtemps qu'on aurait classé l'affaire car c est aussi ce que demande la victime. Il a eu un accord qui a été bafoué, il a payé. l'argent n achete rien mais il aide. et il a tjs voulu en finir avec ca mais n a jamais eu la garantie d un proces equitable. S il peut enfin le faire tant mieux pour tout le monde.

Portrait de erine.teygype
17/février/2017 - 12h31
Seaskua... a écrit :

Roman Polanski a beau être un grand cinéaste, il a drogué puis sodomisé une jeune-fille de 13 ans, venue faire des photographies. Il a ensuite reconnu, après négociation avec un juge américain, les faits qui ont été requalifiés d'abus sexuel et qui ont fait l'objet d'un protocole d'indemnisation de la victime.

 

Il est peut être outrancier de qualifier Roman Polanski de "pourriture" mais ce n'est certainement pas "ignoble" d'utiliser ce terme. Comment qualifier un pédophile qui profite de son autorité d'adulte pour profiter sexuellement d'un enfant ? Pourriture peut effectivement venir à l'esprit !

 

Roman Polanski, n'est pas - stricto sensu - présumé innocent (Contrairement à David Hamilton qui est mort innocent présumé) puisqu'il a reconnu les faits. Il a bénéficié d'un soutien sans faille d'une caste politico-médiatico-artistique qui a méprisé la victime du viol, laquelle a certes pardonné mais a toujours refusé qu'on conteste le fait qu'il ait été violée.

 

Lorsque des gens ont une morale et des principes à géométrie variable, cela démontre qu'ils n'ont, en fait, ni morale, ni principe. Les soutiens de Roman Polanski sont donc des citoyennes et des citoyens médiocres, disqualifiés par leur attitude.

 

Roman Polanski a, enfin, le courage de prendre ses responsabilités. Il était temps, après 40 ans de fuite, et de protections diverses sur de fumeux prétextes.

 

Nota : Les soutiens politiques ont effectivement traversé tous les courants politiques ayant gouverné la France depuis 40 ans.

+1000. Mais pour moi ce type n'a aucun courage.

Portrait de jeny
17/février/2017 - 12h12

Après avoir vécu tranquillement toutes ces années, l'âge aidant il veut retourner aux Etats Unis sans être inquiété, quel malhonnête

Portrait de Seaskua...
17/février/2017 - 11h39
wicket a écrit :

C'est quoi la "caste umps" pour Polanski...

Il ne faudrait pas tout confondre ! et traiter cet homme  de pourriture est ignoble !

 

N'y a-t-il pas de modérateur sur ce site ?

Roman Polanski a beau être un grand cinéaste, il a drogué puis sodomisé une jeune-fille de 13 ans, venue faire des photographies. Il a ensuite reconnu, après négociation avec un juge américain, les faits qui ont été requalifiés d'abus sexuel et qui ont fait l'objet d'un protocole d'indemnisation de la victime.

 

Il est peut être outrancier de qualifier Roman Polanski de "pourriture" mais ce n'est certainement pas "ignoble" d'utiliser ce terme. Comment qualifier un pédophile qui profite de son autorité d'adulte pour profiter sexuellement d'un enfant ? Pourriture peut effectivement venir à l'esprit !

 

Roman Polanski, n'est pas - stricto sensu - présumé innocent (Contrairement à David Hamilton qui est mort innocent présumé) puisqu'il a reconnu les faits. Il a bénéficié d'un soutien sans faille d'une caste politico-médiatico-artistique qui a méprisé la victime du viol, laquelle a certes pardonné mais a toujours refusé qu'on conteste le fait qu'il ait été violée.

 

Lorsque des gens ont une morale et des principes à géométrie variable, cela démontre qu'ils n'ont, en fait, ni morale, ni principe. Les soutiens de Roman Polanski sont donc des citoyennes et des citoyens médiocres, disqualifiés par leur attitude.

 

Roman Polanski a, enfin, le courage de prendre ses responsabilités. Il était temps, après 40 ans de fuite, et de protections diverses sur de fumeux prétextes.

 

Nota : Les soutiens politiques ont effectivement traversé tous les courants politiques ayant gouverné la France depuis 40 ans.

Portrait de Seaskua...
17/février/2017 - 11h20

Après avoir fuit la majorité de sa vie pour une agression sexuelle qu'il a reconnu envers une jeune-fille de 13 ans, son choix, s'il est avéré, de se présenter à la justice américaine est un choix honorable. Roman Polanski pourra ainsi mettre un terme au mandat d'arrêt international qui est lancé contre lui.

Portrait de ajc21
17/février/2017 - 10h56
wicket a écrit :

C'est quoi la "caste umps" pour Polanski...

Il ne faudrait pas tout confondre ! et traiter cet homme  de pourriture est ignoble !

 

N'y a-t-il pas de modérateur sur ce site ?

Non ce qui est ignoble c'est de droguer et violer une gamine de 13 ans, et traiter de pourriture le mec qui l'a fait c'est un terme plutot soft

 

 

Portrait de leaven83
17/février/2017 - 10h18

"Il dément l'avoir violée" !!! Il l'a juste droguée et après elle s'est laissé faire !! Lol

40 ans de liberté sans problème. C'est vraiment une honte. On va certainement pas le féliciter pour quelque chose qu'il aurait dû faire bien avant. Fuir les Etats-Unis juste avant le verdict de son procès, sans parler du viol d'une gamine, c'est de la LACHETE et rien d'autre 

Portrait de Eclipse
17/février/2017 - 10h07
Il est temps de l'enfermer
Portrait de seb2746
17/février/2017 - 09h51
SUPERTOMATE2013 a écrit :

Malheureusement, la France est devenue une poubelle pour différents parasites nocifs 

Merci d'éviter de parler de tout ceux qui se présentent comme président/e et de ramener le débat vers la politique :=)

Portrait de erine.teygype
17/février/2017 - 08h52

Il a déjà dû négocier une belle enveloppe pour s'en sortir.

Portrait de Laziq
17/février/2017 - 07h29
wicket a écrit :

C'est quoi la "caste umps" pour Polanski...

Il ne faudrait pas tout confondre ! et traiter cet homme  de pourriture est ignoble !

 

N'y a-t-il pas de modérateur sur ce site ?

La caste UMPS, c'est cette mafia à la tête du pouvoir politique qui protège les Polanski, Cohn-Bendit, Bergé, Frédéric Mitterrand... et refuse la protection et l'asile politique aux lanceurs d'alerte à des Snowden, Assange, ...

 

Pays des droits de l'homme ! Vaste blague... Plutôt le pays des détraqués sexuels.

Portrait de Jarod26
17/février/2017 - 05h28
qu'on en finisse avec cette histoire
Portrait de BERGOPZOOM
16/février/2017 - 23h59
sch68 a écrit :
Il va sortir les dollars pépère pour faire un accord à l'amiable

Il a déjà "sorti les dollars", comme vous dites, et pas qu'un peu, il y a 40 ans...Mais le juge est revenu sur les accords passés, alors qu'il n'en avait pas le droit.Informez-vous AVANT de commenter.

Portrait de alekine1
16/février/2017 - 23h23

il n avait avoué qu après un accord avec un procureur qui a dénoncé l accord au tribunal.

au usa ca ne se fait pas.

toutefois s il veut y retourner il doit avoir une carte monopoly. Peut-être un adepte de soirée. Bunga bunga avec un président élu.

Portrait de KahliKhoba
16/février/2017 - 22h55
Laziq a écrit :

"à condition d'avoir la garantie qu'il ne serait pas incarcéré"

 

Ca ne change rien au fait que cet individu soutenu par les artistes de gôche, les médias, la caste UMPS, ..., est une pourriture.

Assez marrant les leçons de morale de fachos , de plus la France n'extrade pas ses compatriotes sous la droite comme sous la gauche

Portrait de KahliKhoba
16/février/2017 - 22h52
sch68 a écrit :
Il va sortir les dollars pépère pour faire un accord à l'amiable

L'accord date de 40 ans  , reste à savoir si les EU honoreront leur parole  ... smiley

Portrait de wicket
16/février/2017 - 22h26
Laziq a écrit :

"à condition d'avoir la garantie qu'il ne serait pas incarcéré"

 

Ca ne change rien au fait que cet individu soutenu par les artistes de gôche, les médias, la caste UMPS, ..., est une pourriture.

C'est quoi la "caste umps" pour Polanski...

Il ne faudrait pas tout confondre ! et traiter cet homme  de pourriture est ignoble !

 

N'y a-t-il pas de modérateur sur ce site ?

Portrait de seb2746
16/février/2017 - 22h06
Filoû02 a écrit :

Il risque quoi concrètement ?

48 + 7 années de prison en haute sécurité... avec Johnny Cochran smiley

Je peux comprendre son "agacement".

Portrait de lily6228
16/février/2017 - 20h57

Quand on fait un copié-collé d'un article du monde, la moindre des choses est de citer ses sources...

Portrait de Filoû02
16/février/2017 - 20h54

Il risque quoi concrètement ?

Portrait de titi58
16/février/2017 - 20h14

Pourquoi le fait il maintenant à 83 ans ? Il aurait payé et evité toutes ces polémiques même si sa réputation restait ternie et en plus ça l'a empêché de retourner aux Etats Unis toute sa vie... je ne pense pas que ce soit juste à cause des césars...

Portrait de Laziq
16/février/2017 - 20h07

"à condition d'avoir la garantie qu'il ne serait pas incarcéré"

 

Ca ne change rien au fait que cet individu soutenu par les artistes de gôche, les médias, la caste UMPS, ..., est une pourriture.

Les plus vus