28/12/2016 15:34

Près de 9 Français sur 10 sont prêts à travailler le soir du 31 décembre

Selon une étude réalisée par Qapa.fr, plateforme digitale de travail, près de 9 Français sur 10 sont prêts à travailler le soir du 31 décembre.

83% des femmes et 88% des hommes répondent qu’ils sont prêts à sacrifier leur réveillon.

Les résultats montrent aussi que les demandeurs d’emploi profitent du soir du 31 décembre précise le communiqué.

« Pour les employés du secteur restauration et de la gastronomie, travailler le 31 décembre est inévitable. Pour nous, il s’agit de la période où notre activité est la plus importante. Il y a Noël et la Saint Valentin bien-sûr, mais le réveillon du nouvel an reste l’événement de l’année. Noël, c’est plutôt comme un échauffement, beaucoup de personnes restent finalement en famille. C’est la deuxième année de suite que je travaille pendant les fêtes et cela ne m’a jamais vraiment contrarié. A l’époque, en tant que demandeur d’emploi, je n’ai pas hésité une seule seconde à accepter ce poste bien que j’aurais préféré passer Noël et le 31 auprès de ma famille et mes amis. C’est ce qui nous dérange le plus, évidemment" témoigne Estelle D., 25 ans habitant à Paris.

Et d'ajouter: "Ne pas avoir d’enfants facilite les choses pendant cette période. Mais il y a beaucoup d’avantages, et pas seulement être mieux payé. C’est un beau moment. »

54% des Français ont déjà été obligés de travailler le soir de la Saint-Sylvestre dont 42% des femmes et 66% des hommes.

L’hôtellerie et la restauration sont les secteurs d’activités qui obligent le personnel à travailler ces soirs de fêtes, avec plus de 18% d’hommes et 12% de femmes.

La sécurité arrive en deuxième place pour 10% des hommes et celui de la santé pour 8% des femmes.

Enfin, toutes les régions ne sont pas égales indique le communiqué.

L’Ile-de-France qui arrive en tête avec 26,4% de travailleurs, suivie de la région PACA avec 13,7% juste devant l’Auvergne Rhône-Alpes avec 12,9%.

*Méthodologie : sondage effectué sur une base de plus de 4,5 millions demandeurs d’emploi. Parmi ces candidats, 50% d’entre eux sont des non-cadres et 50% sont des cadres et représentatifs de la population nationale française. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives. Le sondage a été effectué entre le 15 et le 22 décembre 2016.


Des salariés offrent à leur collègue des RTT... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LEPETITXXème
28/décembre/2016 - 22h54

Article tellement mal écrit qu'il en est incompréhensible.

Portrait de ernois
28/décembre/2016 - 22h50

menteurs !! ils sont pour le travail le 31/12, mais pour les autres

Portrait de jasonmadyson
28/décembre/2016 - 16h33

chef,un p'tit verre,on a soif !!!!smileysmileysmiley:smiley

Portrait de Filoû02
28/décembre/2016 - 15h35

Les sans activité aussi... smiley

Les plus vus