01/12/2016 16:48

Stromae signe ses débuts de réalisateur avec le nouveau clip de Yael Naim- VIDEO

En avril 2015, Stromae fait une confidence avoue sur les réseaux sociaux : il avoue avoir versé une larme en écoutant Coward, titre du nouvel album de Yael Naim, Older.

“Ce morceau m’a touché parce qu’il est très mélancolique, et que j’adore la mélancolie, a confie l’artiste à Konbini. Pour moi, la mélancolie n’est pas quelque chose de négatif. J’ai plutôt l’impression que c’est une belle définition de la vie : tu avances avec tes soucis, tes angoisses, tes défauts et tes qualités.”

Connaissant la passion de de l'auteur-compositeur belge pour l'image, la chanteuse le convie alors à réaliser le clip de cette chanson.

Paul Van Haver (Ndlr: Stromae) a choisi de s'éloigner un temps de la scène pour se consacrer au label qu'il a monté avec son frère, le réalisateur Luc Junior Tam, et Martin Scali, qui a collaboré notamment avec Wes Anderson.

“Sur l’album Older, duquel est extrait ‘Coward’, on avait envie de collaborer avec des gens qu’on estime, de partager avec des personnes qu’on admire, affirme David Donatien, compagnon et producteur de Yael Naim. Alors, quand on a découvert que Paul aimait cette chanson, on l’a contacté pour lui proposer d’en faire un clip, de réaliser quelque chose de différent. Il nous a répondu quelque temps plus tard, positivement, et on était super contents.”

“Dans ce morceau, Yael parle du passage d’une étape à une autre, et cela inclut la maternité et tout ce qu’elle doit abandonner au passage. On a donc réfléchi à la manière dont on pouvait être pertinents visuellement, sans être premier degré. Après de nombreuses discussions, on a décidé de prendre comme personnage principal une super-héroïne, qui incarne selon nous l’antithèse de la lâcheté, et de la montrer à une étape de sa vie où elle doit réellement faire preuve de courage en abandonnant une partie d’elle-même” relate Luc Junior Tam.

“On s’est vraiment interrogés sur cette notion de lâcheté. Est-ce qu’on est lâche parce qu’on arrête de s’acharner, ou est-ce qu’on est lâche parce qu’on refuse de passer à autre chose ?”a ajouté Martin Scali. 

"Choisir un superhéros comme personnage principal nous a permis d'aborder l'antithèse de la lâcheté, car par définition, un héros n'est jamais un lâche", ont conclu les trois réalisateurs sur le site Nowness.


Les Guignols: François Hollande parodie la... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus