23/02/2007 06:26

Nicolas Sarkozy suivi par une équipe télé depuis 4 mois

Nicolas Sarkozy est suivi depuis novembre par une équipe de CB news, la société de production de Christian Blachas, créateur de l’émission culte de M6, Culture Pub.

C’est elle qui est chargée de réaliser ses films de la campagne officielle. CB news avait déjà réalisé ceux de Jacques Chirac en 1995 et 2002.

(Source: le point)

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tontonfling
27/février/2007 - 13h45

diogene 69 "bien partisan"
Il y a des moments où l'intérêt national doit primer sur l'intérêt partisan. Tel est bien le cas aujourd'hui si l'on veut que la France rassemble l'ensemble de ses forces pour se mettre enfin à vivre à l'heure de la planète et pour rejoindre le peloton de tête des nations en progrès plutôt que de conserver le titre de champion d'europe de l'absenteisme...Au total, l’absentéisme santé est de 30 % plus élevé dans la fonction publique d’Etat que dans le privé et deux fois le taux du privé dans la fonction publique territoriale...
Ségolène souhaite davantage de fonctionnaires!!!
- L'excès de fonctionnaires accompagne et génère un excès de bureaucratie qui freine la France qui travaille et gaspille les richesses qu'elle produit (6 millions de fonctionnaires, soit un actif sur quatre, 40 règlements édités chaque jour, 17.000 pages de journal officiel produites chaque année, un fonctionnaire du secrétariat général de la Mer pour 3 marins...)...

Portrait de Diogène69
23/février/2007 - 19h43

Nicolas le Barbant, ou comment squeezer les médias
Il est très intéressant de chercher à comprendre un phénomène troublant : Nicolas Sarkozy parait (avec les médias "traditionnels") nimbé d'une auréole de sainteté et d'infaillibilité. Pendant ce temps sa principale adversaire est-elle accusée des pires maux et incompétences.
Ségolène Royal est peut-être incompétente et inculte, il faudrait vérifier. Nicolas Sarkozy n'aurait rien à lui envier ! Mais personne n'en parle ... où plutôt seule (ou presque) la presse étrangère peut en parler.
Il y a aujourd'hui un phénomène semblable à la campagne pour le TCE de 2005 : un courant profond et presque incontesté en faveur de Nicolas Sarkozy. Sans s'encombrer d'objectivité, les médias sont acquis à la cause du leader Minimo. Et pour ceux qui y voient un hasard où mieux le reflet d'une réalité concernant les compétences du ministre de l'insécurité, il va falloir abandonner ses doux rêves !
Il faut aller en Suisse (avec le journal Le Matin) pour comprendre ce qui se passe avec nos radios, nos télés et nos journaux. C'est dire si la démocratie et la liberté de la presse se portent bien dans notre pays !
-----------------------------------------
Mainmise sur la presse tricolore
LIAISON DANGEREUSE
Depuis 2002, Nicolas Sarkozy a placé des hommes à lui dans presque toutes les rédactions parisiennes, dans la presse écrite comme dans la presse audiovisuelle
PARIS - IAN HAMEL
27 janvier 2007
Les Français ne connaissent pas la société audiovisuelle ETC (Etudes, techniques et communication). Pourtant, ils ne cessent de voir ses productions à la télévision. C'est cette entreprise, appartenant à l'UMP, le parti de Nicolas Sarkozy, qui filme le candidat Nicolas Sarkozy et qui ensuite vend (ou plus souvent donne) ses reportages aux chaînes de télévision françaises. «Le plus grave, ce n'est pas que Sarkozy organise ses propres reportages, mais que les télévisions acceptent ce procédé car il leur fait économiser de l'argent», proteste un journaliste parisien sous couvert d'anonymat.
Pourquoi se gêner? La société ETC jouit d'une excellente réputation professionnelle, elle offre des images parfaitement maîtrisées, avec des caméras face à la tribune, sur les côtés, et survolant la foule. Nicolas Sarkozy a même organisé le retour de Cécilia, son épouse, au domicile conjugal. Son photographe a pris soin de prendre les clichés à distance afin de faire croire qu'il s'agissait de photos volées par un paparazzi... Rien d'étonnant à cela. Comme le rappelle Frédéric Charpier dans son livre «Nicolas Sarkozy. Enquête sur un homme de pouvoir» (1), l'actuel ministre de l'Intérieur avait imaginé un temps devenir journaliste.
Les journalistes au pain sec
Maire de Neuilly, dans la région parisienne, et président des Hauts-de-Seine, le département le plus riche de France, Nicolas Sarkozy courtise de longue date les patrons de presse, qui sont souvent ses administrés, comme autrefois Robert Hersant, propriétaire du Figaro et de 30% de la presse française, et aujourd'hui Martin Bouygues, le patron de TF1, dont le journal télévisé est regardé par 8 millions de personnes. «Il est non seulement l'ami des patrons de presse, mais il est aussi l'ami des rédacteurs en chef et des chefs des services politiques qu'il appelle tout le temps au téléphone. Sarkozy s'est aussi constitué une cour de sans-grade qui espionnent pour lui à l'intérieur des rédactions, recevant en compensation des informations exclusives ou des promesses de promotion», raconte un enquêteur connu de la presse parisienne.
Le climat est devenu tellement étouffant que ce journaliste demande non seulement que son nom n'apparaisse pas, mais que son journal ne soit pas mentionné non plus. «Je suis contraint de me méfier de mes propres collègues», déplore-t-il. Ministre de l'Intérieur, à la tête de deux services secrets, la DST et les Renseignements généraux (RG), Nicolas Sarkozy est un homme tout-puissant. Alors que ses «amis» journalistes sont abreuvés de scoops sur la délinquance ou sur le terrorisme, les autres rédacteurs se retrouvent au pain sec: les policiers ne leur parlent plus. Pire, ils découvrent que les Renseignements généraux ne font pas seulement des enquêtes sur les collaborateurs de Ségolène Royal, la candidate socialiste, comme Bruno Rebelle, ancien directeur de Greenpeace. Mais qu'à l'occasion, ils s'intéressent aussi à la vie privée des rédacteurs un peu trop à gauche. «Un proche de Sarkozy vous appelle au téléphone et lâche le nom de votre maîtresse, menaçant de le faire savoir à votre épouse si vous ne devenez pas davantage conciliant avec le candidat de l'UMP», s'étrangle un journaliste du Figaro. Un proche de Sarkozy que Karl Laské, journaliste à Libération appelle carrément «le lanceur de boules puantes».
--------------------------------------------
Pendant que l'on accuse d'autres candidats d'incompétence, de dangerosité etc ... on oublie que :
- Nicolas Sarkozy a un bilan catastrophique en tant que ministre de l'intérieur. Qui en parle ?
- Nicolas Sarkozy a un bilan catastrophique en tant que ministre du budget dans un précédent gouvernement. Qui en parle ?
- Nicolas Sarkozy fait des propositions qu'il n'a pas besoin de beaucoup creuser car elles viennent tout droit d'un syndicat patronal très intéressé par sa victoire. Qui en parle ?
- Nicolas Sarkozy qui a peu défendu le CPE voudrait un CNE pour tout le monde. Qui en parle ?
- Nicolas Sarkozy parle de rupture tranquille alors qu'il n'y croit pas. Qui en parle ?
- Nicolas Sarkozy se sert des moyens de l'état pour couler ses adversaires ou gagner des voix, aux frais du contribuable. Qui en parle ?

Portrait de Venus on Mars
23/février/2007 - 12h30

Tom75
Merci : 92 : NAP (auteuil, neuilly, passy, tel est notre destin !)

Portrait de tom75
23/février/2007 - 11h57

venus on mars
"Les promesses n'engagent que ceux qui y croient" dixit Pasqua son pote du 92

Portrait de Venus on Mars
23/février/2007 - 09h59

Show à l'américaine de N.S.
Pour en revenir au sujet de ce topic... Je me suis égarée dans les nombreux posts quelque peu hors sujet !!!
La campagne de Nicolas Sarkozy me fait penser à une campagne présidentielle américaine : on filme le candidat dans tous ses déplacements ; on cherche à séduire les sympathisants des autres camps à grand renfort de promesses (qui n'engagent que ceux qui les écoutent ! dixit "je ne sais plus qui" ). Seulement aux Etats Unis ce sont les grands électeurs que l'on cherche à séduire pas les "peoples" ou "stars du show-biz" !!!

P.S. : Jean Emmanuel : c'est vrai qu'une société où le personnel d'un grand constructeur se suicide car subissant trop de pression dans son job, c'est une société qui fait rêver...
Alors entre "trop" d'assistanat (comme vous vous plaisez à dire et à répéter) et "trop" de libéralisme, il y a peut être une place pour une société "sociale" où il fait bon vivre... Et puis je ne pense pas que les personnes qui vivotent grâce à l'assistanat soient à ce point là heureuses...
Au fait, connaissez vous beaucoup de gens qui vivent et s'enrichissent par l'assistanat ?

Portrait de Papyboom
22/février/2007 - 23h47

Ô gué, ô gué !
Tout tout tout vous saurez tout sur Sarkozy,
Le vrai, le faux
Le Lay, le beau
Le dur, le mou...

Portrait de KduC
22/février/2007 - 23h39

Fils de pub !
Blachas est un homme de pub. Un vrai. Un très bon. Et en même temps c'est un créateur. De journaux spécialisés en communication…
Mais comme pro de la pub, il devrait savoir que le meilleur film pub, le meilleur concept créatif, ne sont rien sans un bon produit.
Le produit, sa qualité, son originalité, son authenticité. C'est ce qui fait acheter une marque. Est-il certain de défendre la meilleure ?

Portrait de tom75
22/février/2007 - 23h26

courts cv
Devedjian:du grand banditisme aux milieux terroristes arméniens,en passant par des groupuscules néo-nazis français(cf mouvement europe-action et occident),principal activiste du lobby arménien au point de soutenir les assassinats et attentats de l'Asala(responsable entre autres de l'attentat d'Orly en 1983)...mais bon peut-ètre que comme Sarko,il a lui aussi radicalement changé...

Portrait de pjournet
22/février/2007 - 21h12

erick62790
bonsoir ta raison 5 ans

Portrait de tromauxnoc
22/février/2007 - 20h33

jean emmanuel
ils ont ressorti les elephants.
le dimanche je pourrais sortir les gosses pour aller au zoo.

Portrait de tom75
22/février/2007 - 20h28

Jean Emmanuel
c'est vrai F Fillon,B Hortefeux,P Devedjian sont des petits nouveaux...

Portrait de tom75
22/février/2007 - 20h26

kameleon79
j'espère bien car sarko est un vrai danger...attention je ne crois pas que c'est un facho...c'est un danger car au final il est difficile de le cerner...et c'est aussi un danger pour la droite et l'image qu'il en donne
bon l'essentiel c'est surtout de se sentir concerné par ces éléctions et que donc le nombre d'abstentionniste sera moins élevé que la dernière fois

Portrait de tom75
22/février/2007 - 20h14

Bayrou ou le hameçon
laissons tomber les sondages surtout quand on sait que l'un d'entre eux est commandé par L Parisot patronne du medef..
l'ascension de Bayrou est un leurre,pour encore mieux disperser les voix ps(oui parce que les fuites du ps se reportent essentiellement vers Bayrou)et donc on fait tout pour mener au 2nd tour qui permettrait à Sarko de gagner haut la main: sarko/Le Pen
sinon comment cela se fait-il qu'un candidat qui n'accèderait pas au 1er tour l'emporterait au 2nd face à sarko ou ségo??

Portrait de woki001
22/février/2007 - 19h31

Yvan, beaucoup n'ont pas les 500 signatures
cela risque de tout modifier.

Rien de sert d'analyser. Trop tôt

Portrait de anncath
22/février/2007 - 18h54

yanbraz
bonsoir oui c'est du vu et revu .....rien de neuf ....

Portrait de sesam
22/février/2007 - 18h48

Andalouse, on fait un sondage?
Qui veut un vrai débat sur le fond et le role de le personne qui aura le poste supreme ?
Dans cette compagne, quid de tout ce qui est international et ONU , de sa future équipe , de son vrai projet (réalisable), de l'orientation de la France et de sa vision de notre avenir à long terme

Portrait de Andalouse
22/février/2007 - 18h38

D'un côté ...
... c'est de bon augure pour lui (même si le score de Chirac en 2002 était mauvais) il fait appel à des supers pros.
Personnellement je ne voterai jamais pour lui mais je dois dire que tout ce que j'ai déjà vu (spot, mèls, discours) est très bien calibré et susceptible de cartonner.
Pour le mettre en difficulté il faudrait de vrais débats alors en profondeur sur les thèmes de société mais comme on se dirige vers une (non) campagne qui va rester à la surface des choses et que de toute façon en face (PS) il n'y aurait pas grand chose à dire dans ces débats, je crois que c'est du tout cuit pour le petit Nicolas.
Un vrai pro de la politique, avocat qui sait convaincre, entouré de vrais pros, dans un pays légèrement paumé .... il va gagner les mains dans les poches.
Snif...
Enfin bon le reportage sera tellement orienté qu'à mon avis ce sera beaucoup moins intéressant que "Comme un coup de tonnerre" (la campagne de Jospin en 2002)

Portrait de frankystarr
22/février/2007 - 18h34

andre
pas tout à fait... C'est pas une femme

Programme TV

TF1
Esprits criminels
21:00
(Série/Feuilleton)
Les racines de la haine
FRANCE 2
Major Crimes
20:55
(Série/Feuilleton)
Espionnage, mensonges et video
FRANCE 3
Les randonneurs
20:55
(Film)
CANAL +
El marginal
21:00
(Série/Feuilleton)
il pour oeil
FRANCE 5
Le comte de Monte-Cristo
20:50
(Téléfilm)
M6
L'amour est dans le pré
21:00
(Téléréalité)
ARTE
Le message
20:55
(Film)
TMC
Les sous-doués
20:50
(Film)
NT1
Le règne du feu
21:00
(Film)
FRANCE 4
Euro féminin
20:35
(Sport)
Belgique/Pays-Bas ou Norvège/Danemark
HD1
Une famille formidable
21:00
(Série/Feuilleton)
L'énigme des papas perdus
6TER
Restons groupés
21:00
(Film)
NUMERO 23
Révélations
20:55
(Magazine)
Touristes à Paris : entre rêve et arnaque
RMC DECOUVERTE
Les routes de l'enfer
20:50
(Série documentaire)
Bush australien
CHERIE 25
La carapate
20:55
(Film)