12/02/2010 16:41

Direct Matin: Enquête après le vol de milliers d'exemplaires

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après le vol le 9 février à Paris de plusieurs milliers d'exemplaires du quotidien gratuit Direct Matin et leur dispersion dans le Bois de Boulogne, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. 

Le 9 février au matin, un colporteur de journaux a dû remettre sous la contrainte porte de Saint-Cloud (XVIe) plusieurs milliers d'exemplaires de Direct Matin à "cinq ou six" hommes, selon cette source. Ces exemplaires ont ensuite été dispersés dans le Bois de Boulogne.  

Le groupe Bolloré a dans la foulée porté plainte pour "vols", a-t-on précisé de même source.   Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire, confiée au commissariat du XVIe arrondissement, a-t-on précisé de source judiciaire.  

Plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires du quotidien gratuit avaient déjà été détruits le 3 février par un groupe d'une quarantaine de personnes qui avait pénétré de nuit dans les locaux de l'imprimerie Brodard Graphique à Coulommiers (Seine-et-Marne).  

Le groupe Bolloré est en conflit avec le Syndicat du Livre depuis qu'il a retiré début janvier l'impression de son gratuit de l'imprimerie du Monde pour la transférer à Coulommiers.  

Le syndicat soupçonne Vincent Bolloré et son fils Yannick, patron de la branche médias du groupe, de tenter d'affaiblir Le Monde pour préparer le lancement d'un futur quotidien payant du soir.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de missdeparis
14/février/2010 - 07h05

en quoi c'est du vol vu que c'est un journal gratuit à la base