03/09/2016 11:03

Caroline Fourest affirme avoir été bannie de ONPC sous un faux prétexte et demande à Laurent Ruquier une rectification

En mai 2015, sur France 2, un clash opposait Aymeric Caron et Caroline Fourest sur le plateau d'"On n'est pas couché" suite à une chroniques faite sur France Culture par l'essayiste.

Dans celle-ci, elle dénonçait les agressions survenues contre des femmes voilées comme "odieuses et clairement racistes".

La journaliste expliquait alors sur le plateau du talk-show avoir gagné l'affaire en appel.

La semaine suivante, Laurent Ruquier annonçait qu'il ne l'inviterait plus dans ses émissions, "car elle a menti".

Plus d'un an après les faits, sur son blog, Caroline Fourest a tenu à revenir sur ce clash pour indiquer que "la Cour d’appel de Paris vient de confirmer ce que je disais sur le plateau d’On n’est pas couché".

"Elle a constaté que depuis janvier 2015, soit plusieurs mois avant l’enregistrement de cette émission, la plainte que me reprochait Aymeric Caron était bien prescrite.

J’ai donc bien gagné le procès intenté par Madame Rabia Bentot, condamnée à me verser 4.000 euros pour frais de procédure", explique-t-elle.

Et d'ajouter :

"Pendant tout ce temps, on a pu tranquillement pourrir ma réputation, sur les réseaux sociaux et auprès de mes confrères, jusqu’à convaincre Laurent Ruquier que j’avais menti, jusqu’à obtenir même qu’on me bannisse d’une émission de Service public sous prétexte d’un faux mensonge.

Depuis, pas un forum, pas un billet, pas une prise de position, même juste, prouvée et mesurée, sans qu’on me traite de «menteuse »". 

Caroline Fourest précise qu'elle se "réserve le droit de poursuivre les sites et journaux qui continueraient à la diffamer sans rétablir la vérité". 

"Je ne doute pas un seul instant que Laurent Ruquier et son équipe auront à coeur de rectifier auprès de leurs spectateurs", conclut-elle.

.

Revoir le clash entre Aymeric Caron et Caroline Fourest

.


Regardez le clash très tendu entre Aymeric... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de patator06
4/septembre/2016 - 01h29

Il y en a des pourritures dans la sphère médiatique mais très peu arrivent à la cheville de Fourest

Portrait de Fafafa
3/septembre/2016 - 22h04 - depuis l'application mobile

Elle a énormément menti sur Dieudonne pendant des années,toutes les preuves sont sur le net ,visibles par tous....elle n'est pas crédible et se range aux côtés des menteurs du crif,de la Licra etc

Portrait de nwldx
3/septembre/2016 - 19h58

il faut avoir une très haute estime de soit même pour dire :

"La justice confirme ce que je disais"

 

Sa "mauvaise image" ne vient de pas de l'intervention d'Aymeric Caron, il faisait souvent procureur mais il n'avait pas ce pouvoir.

Portrait de michel92410
3/septembre/2016 - 14h57

En fait , elle a gagné par forfait de son adversaire qui était également la partie demanderesse . Exactement comme un sportif qui ne se présente pas en temps et en heure pour rencontrer son adversaire , on ne dit pas que le gagnant n' est pas le gagnant parce qu'il n' a pas rencontré physiquement son adversaire .

De plus la Cour a condamné son adversaire à lui payé les frais de procédures ( art 700 du code de procédure civile ) .

De tout cela on peut penser que l' abandon de la demande, puisqu'il n' y avait pas de constitution d' avocat, est la reconnaissance de la demanderesse qu' elle était en tord vis à vis de Madame Fourest en portant plainte contre elle .

 

Portrait de mystermael
3/septembre/2016 - 14h05

Pour mémoire ( l'extrait de la vidéo n'est pas complet), elle disait que le jugement en appel avait dit qu'elle n'avait pas commis de diffamation et que la partie adverse avait, apparement fait appel de cette décision en dehors des délais et du coup qu'elle avait gagné ce procès... 

De ce que j'ai pu comprendre c'est que le dernier jugement était pour validé ou non la demande en appel et non pour peut être réouvrir le proces.

attention je ne connais pas grand chose dans ce domaine mais je relate en gros ce que j'ai lu. Du coup, vu que le procès initial l'avait donné gagnante, et que le second concernait une potentielle réouvertur, n'a-t-elle pas raison de dire qu'au moment de l'emission elle avait bien gagné avec un dossier clos?

Portrait de nwldx
3/septembre/2016 - 12h53

Ce n'est pas la peine d'aller dans les insultes.

Pour ma carte d'identité il n'y a pas de cours d'appel qui a besoin de se prononcer sur le fait qu'elle est périmée.

Portrait de Claudiaz
3/septembre/2016 - 12h35
nwldx a écrit :

Je suis désolé, mais je n'ai pas les compétences juridiques que vous avez et je n'ai pas le vocabulaire, ni la compréhension des termes.

D'accord maintenant elle gagné le procès en 2015 suite à la décision du tribunal.

Cependant logiquement à cette époque le tribunal n'ayant pas encore rendu la décision, ce n'était pas gagné.

Je pense que c'est une discussion sans fin.

 

 

Effectivement, vous êtes buté...  

C'est comme votre carte d'identité... elle est périmée selon la date inscrite dessus... vous n'avez pas besoin d'une action en justice pour savoir que votre carte est officiellement périmée. Là, c'est la même chose... mais lorsqu'on fait exprès de ne pas comprendre... 

 

Portrait de nwldx
3/septembre/2016 - 12h29
Claudiaz a écrit :

La justice n'a pas annulé la procédure... elle a constaté que l'intimée n'avait constitué avocat que lorsque le délai était expiré. 

en résumé la plaignante avait abandonné la procédure de diffamation... en Janvier 2015. Elle a donc gagné le procès en Janvier 2015... 

 

La cour d'appel a simplement eu à juger sur les autres chefs de demande à savoir l'article 700 CPC... 

 

Je suis désolé, mais je n'ai pas les compétences juridiques que vous avez et je n'ai pas le vocabulaire, ni la compréhension des termes.

D'accord maintenant elle gagné le procès en 2015 suite à la décision du tribunal.

Cependant logiquement à cette époque le tribunal n'ayant pas encore rendu la décision, ce n'était pas gagné.

Je pense que c'est une discussion sans fin.

 

 

Portrait de Claudiaz
3/septembre/2016 - 12h19
nwldx a écrit :

La justice a annulé la procédure et s'est prononcé pour Caroline Fourest et cela 1 an après l'émission.

C'est seulement maintenant qu'elle peut dire avoir gagné et pas l'année dernière.

La justice n'a pas annulé la procédure... elle a constaté que l'intimée n'avait constitué avocat que lorsque le délai était expiré. 

en résumé la plaignante avait abandonné la procédure de diffamation... en Janvier 2015. Elle a donc gagné le procès en Janvier 2015... 

 

La cour d'appel a simplement eu à juger sur les autres chefs de demande à savoir l'article 700 CPC... 

 

Portrait de nwldx
3/septembre/2016 - 12h10
Claudiaz a écrit :

La cour n'a pas jugé que le délai était expiré mais constate. surtout que l'appel est suspensif... et la spécificité de la loi de 1881 fait qu'elle avait gagné....

 

ps. je suis juriste. 

La justice a annulé la procédure et s'est prononcé pour Caroline Fourest et cela 1 an après l'émission.

C'est seulement maintenant qu'elle peut dire avoir gagné et pas l'année dernière.

Portrait de Claudiaz
3/septembre/2016 - 12h03
nwldx a écrit :

Oui le délai était dépassé, mais il fallait attendre la confirmation du tribunal.

Aprés elle peut dire qu'elle a gagné mais pas avant.

 

La cour n'a pas jugé que le délai était expiré mais constate. surtout que l'appel est suspensif... et la spécificité de la loi de 1881 fait qu'elle avait gagné....

 

ps. je suis juriste. 

Portrait de nwldx
3/septembre/2016 - 11h55
Claudiaz a écrit :

pas du tout. judiciairement, elle a gagné car le délai était expiré. la Cour d'appel constate bien ceci. 

Oui le délai était dépassé, mais il fallait attendre la confirmation du tribunal.

Aprés elle peut dire qu'elle a gagné mais pas avant.

 

Portrait de Claudiaz
3/septembre/2016 - 11h51
nwldx a écrit :

Lors de l'émission Caroline Fourest a dit qu'elle avait gagné devant la justice alors que ce n'était pas le cas.

Maintenant que la justice vient de dire qu'elle a gagné, elle dit qu'elle avait raison lors de l'émission.

Mais elle a toujours tort, a ce moment là, elle disait juste qu'elle avait gagné et pas que c'était quasiment gagné.

Caron a raison sur ce point précis.

 

pas du tout. judiciairement, elle a gagné car le délai était expiré. la Cour d'appel constate bien ceci. 

Portrait de nwldx
3/septembre/2016 - 11h43

Lors de l'émission Caroline Fourest a dit qu'elle avait gagné devant la justice alors que ce n'était pas le cas.

Maintenant que la justice vient de dire qu'elle a gagné, elle dit qu'elle avait raison lors de l'émission.

Mais elle a toujours tort, a ce moment là, elle disait juste qu'elle avait gagné et pas que c'était quasiment gagné.

Caron a raison sur ce point précis.

 

Les plus vus