07/02/2010 16:34

USA: Les éditeurs de livres retrouvent le sourire

Les éditeurs américains, condamnés depuis des années à voir leurs livres vendus à prix plancher sous forme numérique, retrouvent le sourire avec la multiplication des tablettes informatiques, qui leur permet désormais d'espérer imposer leurs conditions.  

De quoi conduire le magnat Rupert Murdoch qui, via son groupe de médias News Corp, contrôle notamment l'éditeur HarperCollins, à proclamer récemment que "le contenu est la pierre angulaire de tout produit électronique", car "sans nous, ces appareils (livres électroniques, ordinateurs et baladeurs) seraient mal aimés et invendus".  

"C'est une période passionnante", se sont aussi réjouies deux sources des milieux de l'édition, et même "une période heureuse" avec l'irruption ces derniers mois, pour faire concurrence au Kindle d'Amazon, de la tablette iPad d'Apple et de 23 autres appareils électriques de lecture.   Les éditeurs se retrouvent ainsi en position de faire jouer la concurrence entre une pléiade de distributeurs numériques, dont aucun ne veut priver ses clients de leurs auteurs à succès.  

De son côté, le distributeur Amazon qui, pendant plus de deux ans, a dominé presque seul le marché de la tablette de lecture avec son Kindle, a annoncé quatre jours après la présentation de l'iPad "capituler" face aux exigences de l'éditeur Macmillan, qui veut fixer lui-même ses prix, en les relevant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Victor
8/février/2010 - 00h20

Tout comme Tony :D

Les plus vus