09/08/2016 07:47

Pakistan: Un attentat-suicide revendiqué par Daesh fait au moins soixante-dix morts dans un hôpital de Quetta

Un attentat-suicide à la bombe a fait au moins soixante-dix morts et une centaine de blessés lundi dans un hôpital de Quetta, capitale de la province instable du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan.

L’organisation Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque par son organe de propagande Amaq.

Plus tôt dans la journée, Jamaat-ul-Ahrar, une faction des talibans pakistanais, avait également revendiqué l’attentat, promettant d’autres attaques « jusqu’à l’imposition d’un système islamique au Pakistan ».

La bombe a explosé alors qu’environ deux cents personnes, dont nombre d’avocats et de journalistes, étaient rassemblées devant les urgences de l’hôpital civil de Quetta, après l’assassinat, quelques heures plus tôt du bâtonnier de la province, Bilal Anwar Kasi. 

Le groupe Daesh (l'acronyme en arabe de l'Etat islamique) a affirmé que l'attentat perpétré lundi dans la ville pakistanaise de Quetta et qui a fait au moins 70 morts avait été mené par l'un de ses membres

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Supercomix
9/août/2016 - 09h48
On va moins les entendre les fachos de Minute sur cette news. Ah oui on me dit dans l'oreillette que les morts sont pakistanais smiley
Portrait de dave22222
9/août/2016 - 08h51

terrible smiley

Les plus vus