08/08/2016 10:13

L'empereur du Japon: "Je m'inquiète de la difficulté à remplir mes fonctions en tant que symbole de l'Etat"

L’empereur Akihito du Japon, âgé de 82 ans, s’est dit lundi préoccupé par sa capacité à continuer de s’acquitter de ses obligations, suggérant qu’il attendait des modifications des lois qui l’obligent à rester empereur jusqu’à la fin de sa vie.

«Heureusement, je suis aujourd’hui en bonne santé. Cependant, quand je vois ma forme décliner progressivement, je m’inquiète de la difficulté à remplir mes fonctions en tant que symbole de l’Etat», a-t-il déclaré dans une rare allocution télévisée, invoquant son âge et la nécessité d’être pleinement investi dans sa mission.

Il dit exprimer ses pensées, étant dans l’impossibilité de «faire de commentaires spécifiques sur le système impérial».

Le souverain n’a en conséquence pas prononcé le mot «abdication» car la Constitution l’en empêche. Un tel terme serait considéré comme un acte politique, ce que prohibe la charte fondamentale.

En revanche, il a critiqué en creux un possible système de régence: «Je pense qu’il n’est pas possible de continuer à alléger continuellement les tâches de l’empereur», car cela reviendrait selon lui à laisser en place un empereur dont le rôle serait vidé de sa substance, ce qu’il semble vouloir éviter.


L'empereur du Japon: "Je m'inquiète de la... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de alekine1
8/août/2016 - 11h59
Seaskua... a écrit :

Ce brave homme confond. Il se croit homme alors qu'il est un dieu vivant. Lorsqu'il aura compris la différence de concept il ne parlera plus pour solliciter une retraite. Sinon il risque bien d'être le dernier empereur du Japon !

Les empereurs ne sont plus "dieu vivant" depuis la proclamation d'Hiro-Hito au  moment de la capitulation en 1945.

Il reste le ciment du Japon.

Portrait de fleurdesel
8/août/2016 - 10h34

Un homme clairvoyant qui se pose les bonnes questions dans l'intérêt de son peuple.

Nous avons en France depuis plus de 4 ans un guignol vidé de toute substance qui continue à faire des ravages en toute impunité et qui envisagerait même de poursuivre son entreprise de démolition. Tout en se goinfrant aux frais du contribuable qu'il méprise.

Les plus vus